L1 (J37) : Metz s'enfonce encore un peu plus à Amiens

L1 (J37) : Metz s'enfonce encore un peu plus à Amiens©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 12 mai 2018 à 23h55

Pour sa dernière de la saison à la Licorne, Amiens a bénéficié d'un coup de pouce de l'arbitre et de la ferveur de son public pour s'imposer 2-0. Volontaire mais malchanceux, Metz enregistre une vingt-troisième défaite.

Le debriefAmiens restait sur une victoire contre Strasbourg et deux nuls contre les ogres monégasques et parisiens. Le Petit Poucet et bizuth de la Ligue 1, qui ne voulait pas s'arrêter en si bon chemin, a décroché son huitième succès sur son pré de la Licorne. Un penalty généreux accordé dès la 20eme minute a permis à des Picards inoffensifs jusque-là de faire la course en tête. Ensuite, l'ASC s'est appuyé sur les valeurs qui lui ont permis de faire déjouer tous les pronostics cette saison : bloc bas, générosité, faux-rythme pour endormir l'adversaire et se projeter vite vers l'avant... le tout dans une superbe ambiance , rythmée par les chants de ses supporters euphoriques. Le maintien déjà acquis, la formation de Christophe Pélissier a joué sans pression, mais avec application, en allant une nouvelle fois chercher cette réussite qui lui permet d'afficher 45 points à une journée de fin.Metz avait laissé échapper la victoire puis le point du nul et ses derniers espoirs de maintien dans le temps additionnel lors de la journée précédente. Une déveine de lanterne rouge qui s'est confirmée lors de ce déplacement en terre amiénoise. Et ça commençait avant même la rencontre : l'infirmerie bondée, l'équipe réserve disputant un match crucial pour éviter la descente, Frédéric Hantz ne pouvait emmener qu'un groupe de quinze joueurs à La Licorne, et ne comptait donc que quatre remplaçants au coup d'envoi. Le sort continuait à s'acharner sur les Lorrains après le coup d'envoi, puisqu'après la transversale trouvée par N'Guette à la dixième, ils concédaient contre le cours du jeu un penalty très litigieux et voyaient leur capitaine perdre le contrôle de ses nerfs, obligeant leur coach à le remplacer à la demi-heure. Et comme si cela ne suffisait pas, Rivière a raté le face-à face de l'égalisation avant que le malheureux Selimovic ne vienne offrir le but du break à ses hôtes. N'en jetez plus !Le film du match10eme minuteServi dans le dos par M.Dossevi, N'Guette garde ses appuis pour pousser la balle dans la surface en dépassant Avelar et frapper en angle fermé ! Le tir du Sénégalais ricoche sur la transversale !21eme minute (1-0)Sur un centre de Manzala, Konaté s'écroule alors que Mandjeck ne semble pas l'avoir touché. L'assistant de M.Hamel demande pourtant le penalty. C'est Manzala qui pose la balle et croise un intérieur du droit puissant ne laissant aucune chance à Didillon, pourtant parti du bon côté !63eme minuteKonaté remonte le terrain côté gauche avant de fixer Selimovic et de solliciter Dibassy. Monté aux avant-postes, le défenseur redonne à son attaquant d'une belle talonnade. Le Sénégalais enchaîne en une touche du gauche, c'est fort mais un brin trop croisé !65eme minuteMollet jaillit pour intercepter une relance d'Avelar et lance immédiatement Rivière dans le dos de la défense centrale. L'avant-centre messin veut lober Gurtner, mais sa tentative s'envole.85eme minute (2-0)D'une délicieuse talonnade, Bodmer lance Kakuta qui efface ensuite F.Diagne d'un magnifique dribble tout en toucher avant de vouloir passer à Konaté en évitant Didillon. L'infortuné Selimovic contre et marque dans ses propres filets !Tops et flopsTOP 3En première période, MANZALA a été le détonateur amiénois. Provoquant et effaçant souvent Basin à la vitesse, l'ailier a délivré quantité de centres au cordeau. Il a également su prendre ses responsabilités et déflorer le score alors que M.Konaté lui avait laissé le soin de poser le ballon sur le rond blanc.Lors du second acte, et plus particulièrement dans les dix dernières minutes, KAKUTA a régalé le public par des dribbles soyeux et sophistiqués, mais également efficaces ! Le but du break vient justement d'une percée du soliste congolais, qui a enrhumé Diagne et Didillon avant que le pauvre Selimovic ne finisse le travail malgré lui.MOLLET était un peu trop seul à prendre les initiatives côté messin. Au milieu d'offensives collectives désordonnées, le n°19 des visiteurs a souvent saisi sa chance, faisant admirer sa frappe lourde et précise. Sur coup-franc ou dans le jeu, dans l'axe ou sur l'aile droite, de 20 ou 30 mètres, il a fait trembler la Licorne, mais pas les poings de Gurtner, qui a brillé grâce à lui.FLOP 3Malmené par M.Dossevi et N'Guette, AVELAR a souffert de la vivacité de ses vis-à-vis. Enfoncé dans son couloir, le latéral brésilien n'a donc pas pu se proposer pour apporter le surnombre en attaque, et même failli offrir la balle de l'égalisation aux visiteurs sur une relance manquée.Cette relance manquée, récupérée par Mollet, n'a pas été convertie par RIVIÈRE. Pourtant servi sur un plateau, l'avant-centre lorrain a gaspillé son face à face contre Gurtner en manquant de relâchement sur son lob. Durant toute la partie, il n'a pas pu prendre le dessus sur les rugueux Gouano et Dibassy alors que M.Dossevi, Mollet et Basin le sollicitaient constamment dans la surface.En dépit de toute son expérience, COHADE n'a pas su se contenir après le penalty sifflé par M.Hamel. Certes injuste, la sanction était irrévocable une fois décidée, et malgré ses 33 ans et le brassard, le milieu messin s'est mis ensuite à accabler l'arbitre, puis à dégoupiller des tacles violents. Passé tout près du rouge, il a été sagement renvoyé au vestiaire par son coach dès la demi-heure.Monsieur l'arbitre au rapportA la 20eme minute, Johan Hamel a eu le tort d'écouter son assistant, abusé par une simulation de Konaté au duel avec Mandjeck. Le penalty sifflé et transformé a fait très mal aux Messins, et notamment à leur capitaine Cohade, qui est ensuite sorti de son match. Psychologue, l'arbitre a eu le bon sens de ne pas enfoncer encore un peu plus les visiteurs, en attendant que Frédéric Hantz sorte son sanguin milieu de terrain plutôt que de le faire lui-même.La feuille de matchL1 (J37) : AMIENS - METZ : 2-0Stade de la Licorne (10 969 spectateurs)Temps pluvieux - Pelouse grasseArbitre : M.Hamel (4)Buts : Manzala (21eme sp) et Selimovic (85eme, csc) pour AmiensAvertissements : G.Fofana (76eme) pour Amiens - Mandjeck (21eme) et Cohade (22eme) pour MetzExpulsion : aucuneAmiensGurtner (6) - El Hajjam (5), Dibassy (5), Gouano (cap) (5) puis Adénon (54eme), Avelar (4) - Monconduit (5), G.Fofana (5) - Manzala (7) puis Ielsch (83eme), Kakuta (7), Cornette (5) puis Bodmer (74eme) - M.Konaté (5)N'ont pas participé : Adiceam (g), N'Gosso, Gakpé, BourgaudEntraîneur : C.PélissierMetzDidillon (4) - Diagne (5), Selimovic (4), Mandjeck (4), Basin (4) puis Goudiaby (86eme) - Cohade (cap) (3) puis Boulaya (31eme) (5), Mollet (6) - M.Dossevi (5), Niane (4), N'Guette (4) - E.Rivière (3)N'ont pas participé : Kawashima (g), PeugnetEntraîneur : F.Hantz

Vos réactions doivent respecter nos CGU.