L1 (J36) : Monaco déroule face à Nancy

L1 (J36) : Monaco déroule face à Nancy©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 06 mai 2017 à 22h00

Monaco n'a même pas eu besoin de forcer pour dominer Nancy de la tête et des épaules ce samedi soir. Désormais, le titre de champion de France ne semble plus être qu'une question de temps pour l'ASM, quand le maintien se complique un peu plus pour l'ASNL.

Le debrief
Cette fois, c'est une question de jours. A Nancy, Monaco s'est encore rapproché du titre de champion de France en s'imposant très facilement, sans même avoir à forcer son talent. Trois jours après avoir chuté à domicile contre la Juventus Turin en Ligue des Champions, Leonardo Jardim avait tout de suite rappelé à ses joueurs l'importance de ce déplacement en Lorraine dans l'optique d'être sacré au plus vite. Son message a été entendu. Sur une pelouse qui ne favorise pas le beau jeu et face à un adversaire qui lutte pour sa survie dans l'élite, le club de la Principauté n'a pas livré un récital. Mais les coéquipiers de Bernardo Silva ont fait le boulot et ont exploité les faiblesses nancéiennes, bien trop importantes pour espérer quoi que ce soit.

Pourtant, l'ASNL a réussi à se procurer des situations intéressantes en première période, alors que le retard au tableau d'affichage n'avait encore rien d'irrémédiable. Maladroits dans la dernière passe, pas assez appliqué dans la surface adverse, les Lorrains n'ont pas inquiété Danijel Subasic. Pire, ils se sont laissés endormir en deuxième période par des Monégasques sereins et en gestion. En fin de match, l'entrée de Kylian Mbappé a redonné de la vie à un match qui commençait à en manquer. Un coup d'accélérateur fatal aux hommes de Pablo Correa, incapables de survivre à ce nouveau coup de boutoir et punis une troisième fois à cinq minutes du coup de sifflet final. Au classement, Nancy se met dans une position très pénible. Dix-neuvième, le club lorrain compte désormais trois points de retard sur le premier non-relégable et jouera gros à Dijon dimanche prochain. Des problèmes qui semblent très, très loin des préoccupations des Monégasques. Dimanche prochain, eux, pourraient fêter leur titre de champion de France...
Le film du match
1ere minute
Sidibé arrive lancé pour reprendre un centre sur la gauche de la surface. Le Monégasque frappe fort et il faut une déviation de la tête d'un défenseur nancéien pour sortir cette frappe du cadre.

3eme minute (0-1)
But de Monaco ! Lancé sur l'aile droite, Germain centre fort devant le but. Le ballon est légèrement dévié par Badila et cela trompe complètement Ndy Assembé qui se troue pour laisser passer un ballon dans un angle pourtant impossible...

13eme minute
Hadji dévie de la tête sur un corner nancéien. Cela profite à Badila, qui se jette pour pousser le ballon avant la sortie de Subasic dans ses pieds. Il y parvient mais le gardien monégasque est solide sur ses appuis et écarte le danger avec le bas du corps.

18eme minute
Glik renvoie de la tête un corner nancéien. A l'entrée de la surface, Robic récupère et efface Dirar sur son contrôle avant de décocher une frappe lourde. Subasic est gêné par la masse de joueurs devant lui mais parvient à repousser tant bien que mal.

38eme minute
Hadji est trouvé dans la surface par Cétout, auteur d'une belle passe par-dessus la défense. L'attaquant de Nancy n'arrive pas à contrôler mais Maouassa a suivi et s'apprête à tirer à bout portant, quand Jemerson effectue un retour défensif salvateur !

40eme minute (0-2)
But de Monaco ! Après une récupération devant leur propre surface, les Monégasques n'ont besoin que de quelques passes rapides pour arriver aux avant-postes. Fabinho lance Lemar, qui centre en bout de course pour B.Silva, seul au second poteau pour marquer de la tête.

47eme minute
Magnifique passe cachée de Lemar pour Germain, qui se retrouve seul face à Ndy Assembé, mais le gardien nancéien s'interpose. Le ballon revient sur Lemar au point de penalty qui frappe fort, et cette fois c'est Diagne qui se jette pour contrer !

79eme minute
Grosse séquence des Monégasques qui se termine par une perforation de Bakayoko dans la surface adverse. Sans solution, l'ancien Rennais donne à Lemar sur la gauche, lequel centre fort à mi-hauteur, et oblige Badila à un dégagement pénible qui aurait pu se transformer en CSC.

83eme minute
A peine entré, Mbappé se paye Cuffaut à l'entrée de la surface puis tente de frapper dans un angle fermé : petit filet.

85eme minute (0-3)
But de Monaco ! Lancé par Dirar, Mbappé déborde sur la droite de la surface puis centre fort à ras de terre devant le but, où Lemar n'a qu'à se jeter pour pousser le ballon au fond des filets !
Tops et flops

TOP 3

Déjà excellent contre Toulouse lors de la dernière journée de Ligue 1, Thomas LEMAR a encore été l'homme fort de Monaco à Marcel-Picot. Utile dans le jeu court mais aussi en attaques rapides, l'ancien Caennais offre sur un plateau le deuxième but à B.Silva, d'un centre millimétré, et marque dans les dernières minutes.

Très solide en première période, JEMERSON a été précieux quand ses coéquipiers ont eu un quart d'heure difficile. Bien placé à la réception des centres adverses, costaud dans le un contre un, le Brésilien a notamment sauvé son camp en dépossédant Maouassa du ballon juste avant ce dernier ne frappe à bout portant.

Seul joueur dangereux côté lorrain ce samedi : Antony ROBIC. Sur son côté droit, l'ancien Lavallois a posé des problèmes à Sidibé en s'infiltrant régulièrement dans son dos. Ses nombreux centres auraient pu permettre à Nancy d'inquiéter Subasic, sans succès.


FLOP 3

En pleine forme ces dernières semaines, Faitout MAOUASSA a cette fois été transparent. Positionné un cran plus bas que lors des derniers matchs de Nancy, le champion d'Europe U19 n'a jamais été trouvé par ses partenaires. Du coup, Correa l'a remplacé par Dia à une demi-heure de la fin.

En grande difficulté contre la Juventus Turin mercredi, Djibril SIDIBE évoluait encore à gauche ce samedi soir en l'absence de Mendy. Et même avec une adversité moindre, l'international français a eu du mal à bloquer son couloir, laissant beaucoup trop d'espaces à Robic pour déborder dans son dos. Pas très rassurant.

Il y a quelques mois, Guy Roland NDY ASSEMBE avait perdu sa place pour une bourde en demi-finale de Coupe de la Ligue contre... Monaco. Depuis redevenu titulaire, le gardien nancéien a encore été fébrile contre l'ASM. Sur l'ouverture du score, même si Badila contre légèrement le centre de Germain, il ne doit pas encaisser ce but dans un angle aussi fermé.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans fausse note pour M.Buquet, une semaine après un Nice-PSG compliqué. L'arbitre a été aidé par les vingt-deux acteurs, plutôt sages.
La feuille de match
L1 (J36) / NANCY - MONACO : 0-3
Stade Marcel-Picot (18 000 spectateurs environ)
Temps pluvieux - Pelouse synthétique
Arbitre : M.Buquet (4)

Buts : Badila (3eme csc), B.Silva (40eme) et Lemar (85eme) pour Monaco

Avertissements : Robic (8eme) pour Nancy - Sidibé (34eme) pour Monaco


Nancy
Ndy Assembé (4) - Cuffaut (4), Chrétien (4), M.Diagne (5), Badila (4) - Robic (6) puis Mandanne (69eme), Cétout (4), Marchetti (non noté) puis Guidileye (4), Maouassa (3) - Bassi (6), Hadji (cap) (4)

N'ont pas participé : Chernik (g), Nguessan, Puyo, Dalé, Dia
Entraîneur : P.Correa


Monaco
Subasic (6) - Dirar (6), Glik (5), Jemerson (7), Sidibé (4) - B.Silva (7) puis Raggi (87eme), Fabinho (6), Moutinho (6), Lemar (8) - Germain (6) puis Mbappé (81eme), Falcao (cap) (5) puis Bakayoko (77eme)

N'ont pas participé : De Sanctis (g), A.Touré, A.Diallo, Carrillo
Entraîneur : L.Jardim

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 (J36) : Monaco déroule face à Nancy
  • Pour Mr Remi Farge, le rédacteur de l article : concernant l'arbitre ; vous écrivez :
    Un match sans fausse note pour M.Buquet, une semaine après un Nice-PSG
    Ok très bien ! et vous notez 4;
    conclusion ; abstenez vous de mettre des notes aux joueurs et a l arbitre; contentez vous de décrire ce que vous avez vu et compris;
    Ca devrait nous suffire.

  • Quelle triste fin de saison pour les chroniqueurs payés par le PSG : ils sont obligés de parler d'une autre équipe, et les primes pour citer le club de la capitale vont baisser.