L1 (J36) : Marseille se rassure à Lorient et repasse seul deuxième

L1 (J36) : Marseille se rassure à Lorient et repasse seul deuxième©Panoramic, Media365
A lire aussi

Clément Pédron, Media365, publié le dimanche 08 mai 2022 à 18h53

Autoritaire à Lorient (0-3), Marseille a retrouvé le sourire ce dimanche, lors de la 36eme journée de Ligue 1. Cependant, si l'équipe de Sampaoli repasse seule 2eme au classement, plusieurs joueurs sont sortis sur blessure à une semaine du choc à Rennes.



L'Olympique de Marseille a payé cash l'enchaînement des matchs durant sa saison. Et cela s'est encore vérifié ce dimanche après-midi au Moustoir, malgré sa victoire contre le FC Lorient (0-3). Face à une équipe bretonne en quête de maintien, les hommes de Jorge Sampaoli ont très vite pris les commandes de la rencontre en monopolisant le ballon. Mais peu après le premier quart d'heure, le coach argentin était déjà obligé de sortir Cédric Bakambu, victime d'un problème musculaire à une cuisse. Moins de dix minutes plus tard, Gerson envoyait la première salve d'une tête piquée au second poteau mais Matthieu Dreyer s'interposait une première fois, avant de réaliser une double parade magnifique devant Bamba Dieng et Pape Gueye (26eme). À cinq minutes de la pause, Lorient craquait. Jérémy Morel se faisait piquer le ballon près de son but par Cengiz Ünder dont le centre était repris au deuxième poteau de façon acrobatique par Dieng (0-1, 39eme).

De nombreux blessés à l'OM


Moins de cinq minutes après le repos, Mattéo Guendouzi doublait la mise d'une belle frappe croisée du gauche dans la surface, histoire de mettre un nouveau coup derrière la tête de son ancien club (48eme). Mais pour l'OM, une bonne nouvelle arrive toujours après une mauvaise ou vice-versa puisqu'après le but du break, Duje Caletar-Car faisait le signe de la moulinette à son entraîneur et quittait le terrain (53eme). À vingt minutes de la fin, alors que le match n'était guère emballant, Gerson redonnait le sourire à son entraîneur en marquant son septième but en Ligue 1 suite à un service millimétré de Dieng dans la surface (67eme). Le visage de Sampaoli s'était à peine détendu que ces deux derniers demandaient à leur tour le changement, suite à des problèmes musculaires. Pendant les 20 dernières minutes, les Phocéens géraient leur avance sans folie face à une très faible équipe bretonne qui va devoir batailler pour valider son maintien. À l'OM, l'infirmerie s'est remplie de quatre nouveaux pensionnaires, en plus de Dimitri Payet, Amine Harit et Arkadiusz Milik. Et ce n'est pas une bonne chose dans le sprint final pour la Ligue des Champions, à une semaine de défier Rennes au Roazhon Park.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.