L1 (J35) : Reims s'impose à Lorient

L1 (J35) : Reims s'impose à Lorient©Panoramic, Media365
A lire aussi

Jérémie Baron, Media365, publié le dimanche 01 mai 2022 à 16h53

Dans la lutte pour le maintien, Lorient s'est manqué ce dimanche en étant battu à domicile par Reims (1-2), lors de la 35eme journée de Ligue 1. Les Bretons ratent donc l'occasion de s'éloigner de la zone rouge.



Une équipe qui assure officiellement son maintien dans l'élite, l'autre qui va vraisemblablement suer jusqu'au gong : le succès rémois à Lorient (1-2, avec des buts d'Arbër Zeneli et El Bilal Touré, malgré une réalisation folle de Terem Moffi) a symbolisé la fin de saison que vont vivre, chacun de leur côté, les Merlus (toujours 16emes, 34 points à trois longueurs de la 18eme place) et les Rouge et Blanc (12emes, 43 points).

Le sprint de Terem Moffi

Lorient va pouvoir s'en mordre les doigts : si la défaite à Rennes une semaine plus tôt (5-0) n'avait souffert d'aucun conteste, c'est cette fois une partie prenable qu'a laissée filer la troupe de Jérémy Morel, revenu dans le groupe et entré en fin de seconde période. Surtout qu'après le rush incroyable de Moffi pour égaliser juste après la demi-heure de jeu (un sprint depuis sa moitié de terrain pour passer entre Wout Faes et Yunis Abdelhamid avant de crocheter Predrag Rajkovic), les Morbihanais ont eu les cartouches pour faire basculer la rencontre de leur côté, notamment juste après la pause. Armand Laurienté a eu une flopée d'occasions (23eme, 37eme, 38eme, 46eme, 53eme et 77eme) mais s'est heurté à un portier rémois par ailleurs impeccable, à l'image de sa parade sur une tête d'Houboulang Mendes avant la mi-temps.


Deux tirs cadrés rémois, deux buts

C'est qu'en face, le Stade de Reims a eu besoin de beaucoup moins de situations pour plier la partie : le premier but par Arbër Zeneli - son premier but depuis sa rupture du ligament croisé - après une échappée d'El Bilal Touré était intervenu presque contre le cours du jeu, et le second pion par ce dernier (son premier en 2022), sur une offrande du jeune Kamory Doumbia (19 ans) est intervenu au meilleur des moments puisque les locaux poussaient. Après ça, les hommes d'Oscar Garcia se sont même permis de vendanger plusieurs occasions en contre (Touré 73eme, K.Doumbia 84eme) et bouclent cette partie avec deux buts sur leurs deux seuls tirs cadrés, quand Lorient en a tenté 20 et cadré 8. Avec sa classe biberon entrée en deuxième période, Reims s'assure une cinquième saison de rang dans l'élite. Et peut remercier le FCL d'avoir tant bafouillé son football.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.