L1 (J35) : Bordeaux gagne sans convaincre contre de faibles Dijonnais

L1 (J35) : Bordeaux gagne sans convaincre contre de faibles Dijonnais©Media365

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 28 avril 2018 à 23h00

Sur courant alternatif, les Marine et Blanc ont su faire parler leur supériorité intrinsèque et leur réalisme pour s'imposer au Matmut-Atlantique. Décimés par les absences, les visiteurs ont fait de leur mieux mais fini par craquer sur un penalty à la 72eme minute.

Le debriefLes Girondins peuvent encore rêver d'Europe ! Passés de la onzième à la neuvième place à la faveur de cette victoire, ils sont encore mathématiquement dans le coup. Il faudra que le club au Scapulaire réalise un carton plein lors des dernières rencontres, et, malgré les trois points, cette prestation n'incite pas à l'optimisme. En effet, si Gustavo Poyet déclarait en amont du match : « On va voir si on est capable de reproduire le match contre Paris. La réponse des joueurs sera intéressante », il a vu que sa formation n'arrivait à emballer la partie que par à coups, peinant à mettre du rythme et ne se créant des occasions que par les fulgurances de Kamano. Censé être le fer de lance de l'attaque, Malcom a notamment été aux abonnés absents, tout comme Laborde, qui a montré que le costume d'avant-centre titulaire du FCGB était peut-être un peu grand pour lui. Autre point noir : le milieu à trois Lerager - Plasil - Sankharé a eu du mal physiquement et techniquement, alors même que les Dijonnais ne demandaient qu'à lui laisser le ballon. Il faudra donc que les protégés de Poyet soient deux tons au-dessus lors de leur prochaine visite à Saint-Etienne pour continuer à fantasmer d'Europa League.L'infirmerie était pleine. Privé de nombreux joueurs-clefs (Saïd, Abeid, Balmont, Jeannot, Lautoa, Tavares, Xeka, Varrault), Olivier Dall'Oglio était obligé d'innover pour aligner un onze dans lequel de nombreux joueurs devaient dépanner à un poste inhabituel. A la fois élogieux et méfiant en conférence de presse au sujet de son adversaire (« On sent qu'il y a un peu plus d'allant, qu'ils veulent terminer fort, même si la Ligue Europa est assez loin. Ils ont vraiment à coeur de conclure la saison de façon positive »), le tacticien bourguignon ne pouvait que constater l'attentisme de son équipe, qui n'arrivait pas à exister collectivement dans le camp bordelais. Malgré l'apport d'un Sliti en grande forme, qui est parvenu à égaliser à lui tout seul, la défaite semble logique. Pas grave : le DFCO a déjà assuré son maintien ! L'occasion pour Dall'Oglio de préparer la saison prochaine, en offrant leurs premières minutes de Ligue 1 aux jeunes pousses Loiodice et Sahibeddine.Le film du match7eme minuteKamano s'infiltre entre R.Amalfitano et Yambéré. Il faut une sortie tonique de Reynet pour tacler dans les pieds du Guinéen. Laborde reprend ensuite du gauche en croisant trop.25eme minute (1-0)Kamano percute dans l'axe et frappe fort du droit, obligeant Reynet à se détendre sur sa droite pour repousser la balle... directement dans les pieds de Sankharé, qui a bien suivi et n'a plus qu'à pousser au fond des filets !35eme minuteSeul en pointe, Sliti enrhume Pablo puis Sabaly avant d'éviter Poundjé et d'enrouler du droit à l'entrée de la surface. Costil se détend sur sa gauche pour écarter la frappe d'une main ferme.43eme minuteMassouema envoie Kwon en profondeur d'un ballon précis qui file entre Pablo et Koundé. Le Sud-Coréen croise de l'intérieur du droit devant Costil sorti à sa rencontre, et le gardien bordelais, bien inspiré de laisser traîner sa jambe droite, gagne son duel !54eme minute (1-1)Sliti chipe un ballon dans les pieds de Koundé avant d'être balancé par Sankharé dans la surface. Le Tunisien se fait justice lui-même en attendant le départ de Costil sur sa droite pour ouvrir l'intérieur de l'autre côté !72eme minute (2-1)Kamano est séché au niveau du tibia par Djilobodji alors qu'il avait pris le meilleur sur le Sénégalais. Tout comme Sliti précédemment, l'attaquant guinéen prend ses responsabilités et, après quelques petits pas, met une mine du droit sous la barre. Pourtant resté sur ses appuis, Reynet est trop court !79eme minute (3-1)Sur un corner rentrant botté par S.Meïté, Valentin Rosier contre de la tête le dégagement des poings de Reynet, permetant bien malgré lui aux locaux de faire un break décisif.Tops et flopsTOP 3Le grand bonhomme de ce match côté girondin ! Virevoltant, KAMANO a été intenable sur son aile gauche, faisant vivre un calvaire à Rosier et Chafik par sa percussion. A l'origine du premier but, le Guinéen a inscrit le second sur un penalty qu'il a lui-même obtenu.Très solide au côté de Poundjé, PABLO a été quasiment impassable durant 90 minutes. Cerise sur le gâteau, il a senti le bon coup en montant sur corner à la 79eme, mettant une pression gagnante sur Rosier et Reynet.Dans le rôle ingrat du seul attaquant d'une équipe défensive, SLITI a été le rayon de soleil dijonnais. Habitué à jouer derrière Tavares, Saïd ou Jeannot, le Tunisien a du tout faire tout seul, régalant par ses initiatives tout en classe et en toucher. Il a même permis à ses coéquipiers de revenir au score à la 54eme, transformant avec sang-froid un penalty après avoir été accroché dans la surface.FLOP 3Positionné un cran plus haut que d'habitude, ROSIER n'est pas parvenu à percuter sur son côté. Alors qu'on lui demandait d'évoluer dans un registre offensif, il s'est contenté de se replier devant Haddadi et Chafik, sans apporter la moindre munition à ses attaquants. Poissard, il a même offert le but du break à ses hôtes en contrant son propre portier sur corner !On le sait, de nombreuses écuries européennes convoitent MALCOM en vue de la saison prochaine. Le Brésilien, peut-être en train de négocier son futur contrat, semblait déjà en vacances sur la pelouse du Matmut Atlantique. La patience de Gustavo Poyet a tenu jusqu'à l'heure de jeu.LABORDE aurait pu déflorer le score dès la 7eme minute, mais a trop croisé sa tentative de près alors que le but était grand ouvert. Ensuite, l'avant-centre a peiné à exister, souffrant face aux rugueux Yamberé et Djilobodji et ne se mettant pas suffisamment en évidence pour que ses coéquipiers le trouvent.Monsieur l'arbitre au rapportM.Hamel a dirigé une partie pauvre en rythme et en agressivité. Comme les débats étaient très calmes, il n'a mis qu'une fois la main à la poche, à juste titre. Les deux penalties accordés étaient justifiés.La feuille de matchL1 (J35) : BORDEAUX - DIJON : 3-1Stade Matmut-Atlantique (22 584 spectateurs)Temps doux - Pelouse de qualitéArbitre : M.Hamel (6)Buts : Sankharé (25eme), Kamano (72eme sp) et Rosier (79eme csc) pour Bordeaux - Sliti (54eme sp) pour DijonAvertissement : Lerager (57eme) pour BordeauxExpulsion : AucuneBordeauxCostil (cap) (5) - Sabaly (5), Koundé (5), Pablo (5), Poundjé (5) - Lerager (4), Plasil (4) puis S.Meïté (65eme), Sankharé (4) - Malcolm (3) puis Lewczuk (65eme), Laborde (3) puis Vada (82eme), Kamano (8)N'ont pas participé : Poussin (g), Otavio, De Préville, J.CafùEntraîneur : G.PoyetDijonReynet (cap) (5) - Chafik (4) puis Rüfli (80eme), Yambéré (4), Djilobodji (3), Haddadi (4) - Massouema (5) puis Sahibeddine (83eme), Marié (4) puis Loiodice (86eme) - Rosier (3), R.Amalfitano (4), Kwon (5) - Sliti (7)N'ont pas participé : Leroy (g), Bouka Moutou, Faussot, RobertEntraîneur : O.Dall'Oglio

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU