L1 (J34) : Un petit point et beaucoup de regrets pour Metz

L1 (J34) : Un petit point et beaucoup de regrets pour Metz©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 21 avril 2018 à 23h00

Volontaires, les hommes de Frédéric Hantz ont eu beaucoup de mal dans les 30 derniers mètres. Et quand ils ont enfin réussi à ouvrir le score, les visiteurs, inoffensifs jusque-là, ont immédiatement répliqué sur un sublime ciseau de Deminguet. Un partage des points entre Metz et Caen qui fait tout sauf l'affaire de la lanterne rouge.

Le debriefRevenu à 4 points du barragiste et à 5 du premier non-relégable à la faveur de sa belle victoire à Rennes, le dernier de la classe se devait de l'emporter à domicile pour continuer à croire à sa survie dans l'élite. Las ! Les Lorrains, qui n'ont plus gagné dans leur fief de Saint-Symphorien depuis le 27 janvier, ont mis beaucoup d'envie, sans être véritablement récompensés. 81% de passes réussies, 32 centres, 16 frappes, mais seulement 3 cadrées : le réalisme n'a pas été au rendez-vous côté pour les Grenats. Et lorsqu'enfin, le FC Metz a réussi à marquer (grâce à la complicité involontaire de Da Silva), il s'est immédiatement déconcentré pour laisser les visiteurs revenir deux minutes après. Deux mauvaises habitudes qui entraînent souvent vers la Ligue 2. Les Messins se rendront à Lille lors de la prochaine journée, dans un duel de mal-classés qui sent déjà la poudre !Après avoir tenu durant la dragée haute au PSG en demi-finale de Coupe de France, les Caennais retrouvaient l'ordinaire du championnat avec un groupe décimé par les blessures et les suspensions (Patrice Garande ne pouvait pas s'appuyer sur Santini, Kouakou, Diomandé, Dabo, Armougom, Aït Bennasser ou encore A.Mbengue). Quinzièmes avec 35 points, les Normands avaient une opportunité de se rapprocher du maintien. Venus pour subir, ils ont longtemps plié sans rompre. Grâce à l'inspiration lumineuse du jeune talent Deminguet (pas encore professionnel), ils ont eu les ressources pour égaliser alors que Saint-Symphorien exultait encore, et enrayer leur série noire de cinq défaites consécutives. De quoi aborder avec sérénité leur match en retard de mercredi à Michel-d'Ornano contre Toulouse !Le film du match18eme minuteMollet file sur la droite et centre à ras de terre devant le but, où Féret n'est pas assez agressif pour empêcher Rivière de reprendre de l'intérieur du droit. Vercoutre s'envole sur sa gauche pour sortir la balle de sa lucarne !71eme minute (1-0)Une-deux entre Balliu et Dossevi, qui envoie le latéral en profondeur dans le dos d'Avounou. Le centre à mi-hauteur devant le but de l'Albanais est coupé par la tête de Rivière au premier poteau, et surtout le bras de son garde du corps Da Silva qui surprend malgré lui l'infortuné Vercoutre !73eme minute (1-1)Sur un corner venu de la droite et retombant au point de penalty, Rodelin et Diagne sont au duel de la tête. La balle part en cloche, et Deminguet la reprend d'un ciseau aussi audacieux que parfaitement exécuté ! Kawashima est battu sur sa droite !88eme minuteOublié par la défense, Guilbert est couvert par Palmieri et trouvé par une superbe ouverture de Rodelin ! Le latéral fixe Kawashima avant d'ouvrir l'intérieur du pied droit. Le portier japonais avait anticipé et sauve son camp d'un réflexe de la jambe gauche !Tops et flopsTOP 3Irrésistible sur son aile droite, DOSSEVI a fait vivre un véritable calvaire à Avounou. Provoquant en permanence, passant presque à chaque fois, le Togolais a délivré une ribambelle de centres que ses partenaires n'ont pas réussi à convertir.Juste derrière lui, BALLIU a mis Repas sous l'éteignoir, remportant facilement ses duels contre le Slovène. Le couloir albanais a également combiné judicieusement avec son ailier pour offrir des munitions intéressantes à Rivière et Roux. C'est d'ailleurs sur l'un de ces dédoublements que Da Silva a été poussé à marquer contre son camp.On devrait voir de plus en plus DEMINGUET sous la tunique malherbiste. Le jeune milieu, pas encore passé pro, a une nouvelle fois fait étalage de son intelligence et de sa justesse technique dans le cœur du jeu. D'un retourné acrobatique plein de culot et de maîtrise, il a aussi inscrit son premier but dans l'élite, permettant à ses partenaires de ne pas repartir de Lorraine bredouilles.FLOP 3Il faisait 27°C à Saint-Symphorien, mais AVOUNOU n'a pas arrêté de prendre du vent et d'être enrhumé. La faute à un Dossevi intenable, qui l'a dribblé durant 90 minutes comme à la cour d'école.REPAS s'est fait croquer sur la plupart de ses duels. Le Slovène a oublié de se replier pour colmater les brèches percées par le duo ravageur Balliu-Dossevi. De plus, l'ancien de Domzale n'est jamais parvenu à alimenter Crivelli et Rodelin. La patience de Patrice Garande a tenu jusqu'à la pause.Si CRIVELLI est resté sur la pelouse un quart d'heure de plus, il n'a pas été beaucoup plus convaincant. Le transfuge d'Angers a souffert de l'impact physique de la charnière lorraine, ne parvenant à exister que sur quelques déviations dos au but vers Rodelin. Santini peut se remettre de sa blessure tranquille.Monsieur l'arbitre au rapportM.Abed aurait pu siffler un penalty lorsque Djiku a balancé Rivière dans la surface à la 56eme, mais n'a pas retenu l'intentionnalité du défenseur caennais. Comme souvent, il a mené les débats avec sérénité et psychologie, sachant imposer son autorité dans les moments chauds, notamment lorsque Djiku et Roux ont eu des mots à l'entrée du temps additionnel.La feuille de matchL1 (J34) : METZ - CAEN : 1-1Stade Saint-Symphorien (16 518 spectateurs)Temps chaud - Pelouse de qualitéArbitre : M.Abed (5)Buts : Da Silva (csc,71eme) pour Metz - Deminguet (73eme) pour CaenAvertissements : Diagne (81eme) et Roux (90eme) pour Metz - Djiku (90eme) pour CaenExpulsion : AucuneMetzKawashima (6) - Balliu (7) puis Nguette (88eme), Diagne (6), Niakhaté (5), Palmieri (5) - Mandjeck (4) puis I.Niane (85eme), Mollet (4) puis Milicevic (75eme), Cohade (cap) (4) - M.Dossevi (7), E.Rivière (4), Roux (4)N'ont pas participé : Beunardeau (g), Rivierez, Selimovic, BisevacEntraîneur : F.HantzCaenVercoutre (6) - Genevois (5), Da Silva (5), Djiku (5), Guilbert (5) - Repas (2) puis Bessat (45eme) (4), Sankoh (5), Féret (cap) (4), Avounou (2) - Rodelin (4), Crivelli (3) puis Deminguet (62eme)N'ont pas participé : B.Samba (g), Leborgne, Peeters, Stavitski, MacalouEntraîneur : P.Garande

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.