L1 (J32) : Strasbourg ramène un point mérité d'Angers malgré les blessures

L1 (J32) : Strasbourg ramène un point mérité d'Angers malgré les blessures©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 07 avril 2018 à 22h05

Mené et diminué par les sorties sur blessure de Jean-Eudes Aholou puis Martin Terrier, Strasbourg a accroché un nul logique à Angers samedi (1-1). Un troisième nul consécutif qui permet au Racing de grappiller dans la course au maintien, alors que le SCO devra encore attendre avant d'assurer sa place dans l'élite.

Le debriefStrasbourg n'a certes plus gagné en L1 depuis un bail, le 11 février dernier pour être exact (2-1 contre Troyes). Mais le Racing ne perd plus et a enchaîné samedi un troisième match nul consécutif en accrochant Angers au stade Raymond-Kopa (1-1). Un point mérité qui rapproche les hommes de Thierry Laurey de leur objectif dans la course au maintien, d'autant que tous leurs poursuivants ont perdu. Le SCO avait, lui, l'occasion de s'en détacher pour de bon et de s'offrir une fin de saison plus sereine. Mais il aurait fallu pour cela poursuivre sur son élan des dix premières minutes. Inspiré et offensif, il mettait au supplice une équipe strasbourgeoise mal entrée dans son match et logiquement sanctionnée au tableau d'affichage. Quand cette ouverture du score aurait pu lancer les Angevins et couper les jambes des Alsaciens, elle a eu l'effet inverse.Les visiteurs ont mis le pied sur le ballon et se sont procurés les meilleures occasions (ballon sauvé sur sa ligne par Thomas Mangani puis tir de Jérémy Grimm dévié sur la barre par Ludovic Butelle). Une domination encore accentuée par le passage du 4-4-2 au 4-2-3-1 à la mi-temps, et ce malgré les sorties sur blessure de Jean-Eudes Aholou puis de Martin Terrier, deux joueurs essentiels pour le RCSA. A force de pousser, les Strasbourgeois ont été récompensés. Chaque équipe a ensuite obtenu une balle de match, mais aucune ne l'a convertie. Comme à Toulouse (2-2) et contre Metz (2-2), le promu alsacien a le sentiment d'avoir évité le pire dans un match qu'il aurait tout aussi bien pu gagner. C'est le paradoxe dans lequel il avance depuis trois semaines. L'essentiel, c'est que cette série sans défaite fait tout de même ses affaires dans le bas du tableau. A condition de la bonifier prochainement par un succès contre Saint-Etienne ou à Amiens.Le film du match6eme minute (1-0)Superbe combinaison des Angevins, qui doit autant à leur talent qu'à la passivité strasbourgeoise. Décalé sur la droite, Reine-Adelaïde fixe avant de trouver Manceau, arrivé lancé pour effacer P.Martinez d'un double contact. Il centre ensuite au cordeau pour Toko Ekambi, qui n'a plus qu'à conclure dans le but vide à bout portant.23eme minuteCorner pour Strasbourg sur la droite. Liénard vise le second poteau, où P.Martinez s'élève au-dessus de Reine-Adelaïde pour reprendre de la tête. Il est contré, mais il s'arrache pour récupérer le ballon et placer un tir du pointu qui prend la direction du but. Mais Mangani supplée Butelle sur sa ligne pour repousser le danger.33eme minuteManceau dégage loin devant et B.Koné se situe mal à la tombée du ballon, qui heurte son dos. Ça profite à Tait, qui efface le capitaine strasbourgeois avant de se mettre en position de tir. Oukidja doit s'arracher sur sa droite pour sortir cette frappe croisée qui ne semblait pas cadrée.45eme minute+1L'arbitre laisse jouer après un contact entre Aholou et Mangani, sur lequel le milieu angevin reste à terre. Les Strasbourgeois continuent et Corgnet trouve une belle passe dans le dos de la défense angevine vers Bahoken, qui résiste à A.Bamba pour se présenter face à Butelle. Mais le gardien du SCO sort promptement à se rencontre pour s'opposer à sa frappe en force.48eme minuteJ.Martin délivre une transversale précise vers Bahoken, qui remise intelligemment de la tête pour Grimm. Plein axe dans l'arc-de-cercle à l'entrée de la surface, le milieu strasbourgeois arme une demi-volée surpuissante du droit. Sur la trajectoire, Butelle dévie le ballon ce qu'il faut pour l'envoyer sur sa barre.71eme minute (1-1)Penalty pour Strasbourg. Servi dans la surface par Seka, auteur d'un bon débordement sur la gauche, J.Martin est accroché par I.Traoré, puis fauché par Manceau. L'arbitre signale logiquement la faute et J.Martin se fait justice lui-même pour égaliser.86eme minuteManceau part de son côté droit et repique dans l'axe pour servir Ketkeophomphone. Ce dernier cherche Fulgini, qui laisse passer le ballon jusqu'à Manceau, dont le centre au cordeau trouve Toko Ekambi. L'attaquant camerounais conclut de près, mais l'arbitre assistant lève son drapeau pour signaler une position de hors-jeu. Logique, puisque Fulgini était en position illicite et faisait action de jeu.87eme minuteSur un ballon a priori, Corgnet s'impose dans les airs et lance Bahoken dans le dos de la défense angevine. L'attaquant du Racing s'échappe et prend sa chance d'un tir croisé du gauche dans un angle fermé. Butelle repousse bien du pied.Tops et flopsTOP 3D'abord en difficulté, J.MARTIN a ensuite joué son rôle de leader technique. Il est monté en puissance au fil du match et encore davantage en seconde période, quand il est descendu d'un cran pour évoluer dans un milieu à deux avec Grimm. Il s'est occupé de tout sur le penalty, en le provoquant et en le transformant. Enfin un match plein pour lui.Sans un excellent BUTELLE, Angers n'aurait pas conservé son avance aussi longtemps. Il a sorti deux parades de haut niveau pour maintenir son équipe devant avant de céder sur penalty. Propre dans tout ce qu'il a fait, en particulier dans ses sorties, au sol comme dans les airs.S'il s'est fait une frayeur sur un ballon qui lui a rebondi dans le dos, B.KONE a rendu une copie de capitaine. Costaud dans l'axe, il a régné dans les airs et fait étalage de son sens de l'anticipation. Un homme de base qui rassure toute une défense dans la course au maintien.FLOP 3Symbole de la bonne forme d'Angers, TAIT a cette fois personnifié l'incapacité du SCO à se montrer dangereux pour la défense strasbourgeoise. Il n'a pas fait une seule différence dans son couloir et est apparu moins saignant physiquement que ces dernières semaines. Une soirée difficile pour lui.Titulaire en L1 pour la première fois depuis un mois, TERRIER n'a pas tenu la distance et est sorti sur blessure en début de seconde période, après avoir peu pesé offensivement lors de la première. Un résumé de la passe difficile qu'il traverse depuis son transfert à Lyon.P.ONIANGUE n'a pas eu son impact habituel dans l'entrejeu. Après dix bonnes premières minutes, il a disparu de la circulation et sombré au milieu, où Strasbourg a pris le contrôle pour ne plus le lâcher par la suite. Un match sans pour l'ancien Rémois.Monsieur l'arbitre au rapportAutant Stéphane Jochem aurait certainement gagné à sortir plus vite les avertissements en première période pour calmer un match tendu, autant il a mieux maîtrisé les débats par la suite. Impeccable sur les actions litigieuses de la seconde, avec un penalty logiquement accordé à Strasbourg et une position de hors-jeu bien jugée par son assistant sur une action où Angers pensait avoir repris l'avantage au score.La feuille de matchL1 (J32) : ANGERS - STRASBOURG : 1-1 Stade Raymond-Kopa (12 000 spectateurs environ)Temps pluvieux - Pelouse moyenneArbitre : M.Jochem (6)Buts : Toko Ekambi (6eme) pour Angers - J.Martin (71eme sp) pour StrasbourgAvertissements : Mangani (35eme) pour Angers - P.Martinez (49eme) pour StrasbourgExpulsion : AucuneAngersButelle (7) - Manceau (5), I.Traoré (cap) (5), R.Thomas (6), A.Bamba (5) - P.Oniangue (4), Santamaria (5), Mangani (5) - Reine-Adelaïde (5) puis Fulgini (68eme), Toko Ekambi (6), Tait (4) puis Ketkeophomphone (77eme)N'ont pas participé : M.Michel (g), Aït Nouri, L.Coulibaly, Kanga, GuillaumeEntraîneur : S.MoulinStrasbourgOukidja (5) - A.Gonçalves (6), B.Koné (cap) (6), P.Martinez (5), Seka (5) - Liénard (5), Aholou (5) puis Grimm (46eme / 6), J.Martin (7) - Corgnet (5) - Bahoken (5) puis Blayac (92eme), Terrier (4) puis Foulquier (54eme)N'ont pas participé : Bi.Kamara (g), Salmier, Saadi, ZohiEntraîneur : T.Laurey

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.