L1 (J31) : Montpellier déroule à Caen pour reprendre place dans le Top 5

L1 (J31) : Montpellier déroule à Caen pour reprendre place dans le Top 5©Media365

Vincent DEGREMONT, publié le dimanche 01 avril 2018 à 20h00

Sûr de sa force collective, Montpellier a surclassé des Caennais vite résignés. Grâce notamment à un Giovanni Sio dans tous les bons coups, le MHSC menait déjà 3-0 à la 53eme. La réduction du score d'Ivan Santini en fin de match ne fût qu'anecdotique, tant les hommes de Patrice Garande ont été dépassés techniquement, physiquement et moralement.

Le debriefPatrice Garande avait pourtant annoncé la couleur, expliquant avant la partie viser la victoire pour assurer le maintien de Caen au plus vite, histoire de défier le PSG en demi-finale de Coupe de France l'esprit libéré. Las ! Privé de Da Silva, Mbengue, Aït-Bennasser et Crivelli (blessés), son onze a balbutié son football. La plus mauvaise attaque de L1 a eu un mal fou à se créer des occasions franches, et même à dépasser la ligne médiane en gardant la balle après avoir concédé le premier but. Signe de la fébrilité malherbiste : Skhiri doublait la mise deux minutes seulement après Sio, esseulé au second poteau sur un corner astucieusement dévié par l'attaquant ivoirien. Après avoir été remués dans le vestiaire, les Caennais voulaient réagir en début de deuxième période. Mais Sio, en signant un doublé, leur remettait aussitôt la tête sous l'eau. Touchés psychologiquement, les locaux sombraient ensuite, donnant même l'impression d'attendre le coup de sifflet final. Féret, capitaine exemplaire, est même sorti sous les sifflets de son public. Il faudra se remobiliser en vue du prochain déplacement à Amiens, un club qui risque de devenir un concurrent direct si les Normands ne redressent pas rapidement la barre.Au 7eme rang avec 42 points avant cette 31eme journée, les Montpelliérains se retrouvent provisoirement 5emes et s'affirment comme des candidats à l'Europe de plus en plus crédibles. Tirant le meilleur d'un groupe quasi-complet (seul Pedro Mendes manquait à l'appel), Michel Der Zakarian a encore remporté une bataille tactique avec son 5-3-2 si solide derrière et prolifique devant. La trêve n'a rien changé à la confiance des Héraultais, qui ont récité leur partition habituelle, et bénéficié d'un soupçon de réussite (2 buts sur leurs 2 premières tentatives cadrées) pour emporter rapidement la décision. Avant de continuer à régaler, monopolisant le ballon avec assurance et sans lever le pied. Si le MHSC affiche le même comportement au Vélodrome lors de la prochaine journée, il causera beaucoup de problèmes à l'OM.Le film du match13eme minuteSur un centre mal renvoyé par la tête de Congré, Féret lance Peeters d'un délicieux piqué qui passe par-dessus Hilton. A l'angle droit des 6 mètres, le milieu belge frappe fort du gauche dans les cuisses d'un Lecomte bien sorti à sa rencontre.21eme minute (0-1)Sur une superbe séquence montpelliéraine, Mukiele va chercher Roussillon dans son couloir gauche. Le latéral lance Sambia en profondeur. Le joueur prêté par Niort dépasse Genevois à la course, avant d'offrir un superbe caviar au second poteau pour Sio, qui n'a plus qu'à pousser au fond des filets en renard.23eme minute (0-2)Sambia tire un corner sortant que Sio dévie légèrement de la tête à l'angle des 6 mètres... la balle file devant le but avant d'être coupée par Skhiri, opportuniste au second poteau !52eme minutePetit festival d'Ikoné, qui élimine Djiku et Genevois en s'infiltrant dans la surface avant de centrer devant le but, où Hilton, resté après un corner, reprend de l'intérieur à bout portant, mais bute sur Vercoutre.53eme minute (0-3)Ikoné sonne la charge en remontant la balle sur plus de 30 mètres avant de décaler Sambia, qui a vu Sio esseulé sur la droite à l'entrée de la surface, et assure son ouverture. Si Vercoutre sort rapidement et repousse la première tentative de l'attaquant ivoirien, le ballon revient sur Sio, qui, tout en décontraction et en maîtrise, finit le travail du droit.86eme minute (1-3)Après un rush de Deminguet, Rodelin s'applique côté droit pour déposer un centre enroulé au point de penalty. Mukiele est lobé, pas Santini qui sauve l'honneur d'une tête décroisée piquée dans le petit filet opposé.Tops et flopsTOP 3Auteur d'un doublé et d'une passe décisive, SIO a signé une très belle prestation sur la pelouse malherbiste. Son expérience, son réalisme et son intelligence collective se sont une nouvelle fois avérés précieux dans la zone de vérité. Dès la 53eme, l'Ivoirien a douché les derniers espoirs normands en tuant tout suspense.Plaque tournante entre la défense et l'attaque, LASNE a, comment souvent, posé son empreinte sur le jeu héraultais, régulant vitesse et longueur des transmissions. Il a également été l'un des plus solides récupérateurs du MHSC. Patron.Plein d'envie pour son retour après une blessure à la cuisse, ROUSSILLON a mis Rodelin sous l'éteignoir et multiplié les débordements dans son couloir. L'ouverture du score vient d'ailleurs d'une percée de l'arrière-gauche.FLOP 3Expédiant la plupart de ses centres derrière le but, BAZILE n'a pas réussi à alimenter Santini et Rodelin en première mi-temps. Patrice Garande lui a fait passer la seconde sur le banc.STAVITSKI, son remplaçant, n'a pas marqué davantage de points. Pire, le jeune Finlandais a commis de nombreuses fautes grossières, qui ont permis aux Héraultais de se réorganiser autour de coups-francs. Positionné trop bas, il n'a pas amené la percussion (et les centres précis) espérée par le coach normand.Il a eu l'occasion de faire passer ses coéquipiers devant à la 13eme minute, alors que le MHSC n'avait pas encore mis en route. PEETERS a manqué de subtilité sur l'offrande de Féret, choisissant la force alors que Lecomte lui bloquait l'angle. Ensuite, et à l'image de ses partenaires, le Belge a progressivement perdu la bataille du milieu et connu un grand déchet technique dans ses passes.Monsieur l'arbitre au rapportM.Gautier a arbitré à l'anglaise, laissant beaucoup jouer durant un premier acte pendant lequel les duels étaient rugueux, mais souvent corrects. Le rythme et l'agressivité retombant peu à peu en seconde mi-temps, il n'a ensuite plus eu de situations compliquées à gérer. Les biscottes distribuées étaient toutes justifiées.La feuille de matchL1 (J31) : CAEN - MONTPELLIER : 1-3Stade Michel d'Ornano (12 000 spectateurs environ)Temps doux - Pelouse médiocreArbitre : M.Gautier (7)Buts : Santini (86eme) pour Caen, Sio (21eme, 53eme) et Skhiri (23eme) pour MontpellierAvertissements : Bazile (29eme), Guilbert (90eme) pour Caen, Sambia (25eme), Skhiri (30eme) pour MontpellierExpulsion : AucuneCaenVercoutre (4) - Guilbert (4), Genevois (3) puis Diomandé (59eme), Djiku (3), Bessat (3) - Féret (cap) (4) puis Deminguet (84eme), Sankoh (5), Peeters (3) - Rodelin (3), Santini (5), Bazile (3) puis Stavitski (45eme) (2)N'ont pas participé : Sambia (g), Repas, Avounou, KouakouEntraîneur : P.GarandeMontpellierLecomte (6) - Aguilar (6), Congré (6), Hilton (cap) (5), Mukiele (4), Roussillon (6) - Lasne (6), Skhiri (6) puis Piriz (76eme), Sambia (5) puis Mbenza (60eme) - Ikoné (5), Sio (8) puis Ninga (69eme)N'ont pas participé : Pionnier (g), Cozza, Dolly, S.CamaraEntraîneur : M.Der Zakarian

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU