L1 (J30) : Dijon empêche Montpellier de (re)décoller

L1 (J30) : Dijon empêche Montpellier de (re)décoller©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 17 mars 2018 à 22h05

En égalisant dans les dernières minutes ce samedi soir à la Mosson, Dijon a privé Montpellier d'une victoire après laquelle les Héraultais courent depuis plusieurs semaines. La cinquième place s'éloigne pour le MHSC.

Le debriefC’est dur pour Montpellier. Longtemps à la lutte pour la cinquième place qualificative pour la prochaine Ligue Europa, les hommes de Michel Der Zakarian montrent depuis quelques temps des signes de fébrilité qui leur font perdre des plumes par rapport à Rennes, Nantes ou Nice, leurs concurrents directs. Une nouvelle preuve ce samedi soir contre Dijon. Alors qu’ils menaient, les Pailladins ont manqué la balle de break dans le temps additionnel, puis ont vu le DFCO égaliser dans les derniers instants. La conclusion cruelle mais logique d’une rencontre qui n’a pas été suffisamment maîtrisée par le MHSC. En face, la formation bourguignonne a d’ailleurs longtemps cru tenir une prestation référence loin de ses bases. Si fragile à l’extérieur, le DFCO a en effet tenté de piéger Montpellier à son propre jeu.

Avec une entame de match très convaincante grâce au trio Sliti-Tavares-Saïd, le onze aligné par Olivier Dall’Oglio a logiquement ouvert le score avant de se regrouper très bas devant le but de Baptiste Reynet. Pas inspirés, offensivement inefficaces, et confrontés à un Baptiste Reynet en forme, les Héraultais sont rentrés aux vestiaires tête basse à la mi-temps. Mais le discours musclé et mobilisateur de leur entraîneur a fait la différence. En deuxième période, le MHSC a retrouvé davantage de justesse technique et a exploité la moindre erreur adverse, comme sur cette perte de balle de Papy Djilobodji dans sa propre surface à l’heure de jeu. Inexistants dans le premier acte, Casimir Ninga et Giovanni Sio ont alors symbolisé le brutal réveil de Montpellier. Mais ce réveil n’a pas assez duré. La faute, aussi, à une équipe de Dijon joueuse et pleine d’abnégation. Avec ce point arraché à l’extérieur, le DFCO se rapproche un peu plus du maintien. Pour Montpellier, l’Europe reste à portée de tir. Mais avec ce cinquième match nul consécutif en Ligue 1, la dynamique ne parle clairement pas pour les Héraultais.

Le film du match11eme minute Mauvaise relance de Lecomte, qui rend directement le ballon à Saïd. A l’entrée de la surface, l’ancien Rennais ouvre son pied, mais rate son geste et envoie sa frappe dans les tribunes de la Mosson…

13eme minute Trouvé par Sliti, Tavares s’infiltre entre Hilton et Pedro Mendes pour placer une tête astucieuse vers l’arrière. Il faut un superbe arrêt de Lecomte pour détourner en corner.

18eme minute Dolly profite d’un renvoi approximatif de Djilobodji pour envoyer une frappe puisse à 20 mètres. Reynet repousse du poing sur Ninga, qui place une tête hors-cadre.

20eme minute Au tour de Lecomte de se mettre en évidence avec une belle envolée sur une frappe de Saïd à l’entrée de la surface. Un mouvement né d’une belle remise de la tête de Tavares, dans tous les bons coups pour le moment.

25eme minute Très mauvaise passe verticale de Djilobodji, qui prend un risque inconsidéré aux abords de sa surface. Dolly a anticipé le coup et récupère le ballon, rentre dans la surface, crochète Yambéré puis frappe du gauche. Mais son tir est manqué et termine au ras du poteau !

27eme minute (0-1) But de Dijon ! En trois passes, via Rosier et Tavares, Dijon arrive dans la surface adverse. Cette fois, c’est Sliti qui lance Saïd sur la droite. Poaty et Pedro Mendes sont un peu en retard et permettent à l’attaquant dijonnais de se présenter face à Lecomte, qu’il trompe d’un tir croisé.

60eme minute (1-1) But de Montpellier ! Dans sa surface, Djilobodji la joue trop facile et se fait déposséder du ballon par Ninga. Le Tchadien perd son duel avec Reynet mais garde le cuir. Il joue en retrait vers Skhiri qui voit Reynet avancé, et tente sa chance d’une frappe enroulée-lobée hors de portée du gardien dijonnais.

66eme minute (2-1) But de Montpellier ! Hilton stoppe une offensive dijonnaise et trouve rapidement Ninga au cœur du jeu. Le Tchadien crée le déséquilibre avec une passe sur l’aile gauche. Prise de vitesse, la défense dijonnaise ne peut que constater les dégâts avec un centre d’Ikoné pour Sio, qui marque de près.

75eme minute A presque 30 mètres, Xeka prend sa chance en force sur coup-franc. Lecomte est attentif et doit s’employer pour repousser la frappe du Dijonnais en corner.

80eme minute Enorme contre montpelliérain mené par Ninga qui parcourt tout le terrain à pleine allure. Arrivé sur la gauche de la surface, il change le jeu à destination de Mbenza. Le Belge contrôle puis envoie une frappe croisée à ras de terre qui termine de peu à côté.

85eme minute Sur un centre haut, Tavares prend le dessus sur Aguilar dans les airs et place une tête piquée… sur le poteau !

90eme minute Le double arrêt de Reynet ! Suite à une passe en retrait ratée de Yambéré, le gardien dijonnais doit sauver son équipe sur des tirs de Ninga, puis Sio.

91eme minute (2-2) But de Dijon ! Dans le temps additionnel, Reynet sort loin de son but pour couper un contre montpelliérain. Dans la continuité, Balmont a des cannes incroyables pour arriver dans la surface adverse grâce à un bon relais de Tavares. Le centre de l’ancien Niçois trouve Saïd, qui marque de l’autre côté de la surface !

Tops et flopsTOP 3 C’est le héros du soir côté dijonnais. Même si Saïd a inscrit un doublé, Baptiste REYNET a été déterminant en réalisant plusieurs arrêts clés, notamment un face à Ninga qui avait une balle de 3-1. Dans la foulée, c’est lui qui déclenche l’action de l’égalisation en sortant à 40 mètres de son propre but. On véritable onzième joueur de champ.

Pour lui prendre le ballon, il faut se lever de bonne heure. Julio TAVARES a encore réalisé un très gros match à Montpellier. S’il n’a pas marqué, l’attaquant dijonnais s’est montré utile dans son jeu de remise et dans sa capacité à aller vite de l’avant, comme sur l’action du but de Saïd. Un poison pour les défenses. Et un poteau en toute fin de partie.

Wesley SAÏD est en train d’accomplir la saison la plus complète de sa jeune carrière. Ce samedi soir, à la Mosson, l’attaquant dijonnais a ouvert le score, puis s’est offert un doublé dans le temps additionnel pour permettre à Dijon d’arracher le point du match nul.

FLOP 3 Parfois trop facile, Papy DJILOBODJI a perdu des ballons très dangereux. La première fois, sa relance interceptée par Dolly a été sans conséquence. Mais la deuxième fois, le ballon volé par Ninga a abouti au but égalisateur de Montpellier. Il est aussi en retard au marquage de Sio sur le deuxième but.

Complètement aspiré vers l’avant sur le deuxième but de Montpellier, Fouad CHAFIK laisse un boulevard à Ikoné le long de la ligne de touche. Une offrande dont a profité l’ailier montpelliérain, passeur décisif pour Sio.

Aligné suite au forfait de Roussillon, Morgan POATY n’a pas démérité. Mais en milieu de première période, il est en retard au marquage de Saïd sur l’ouverture du score dijonnaise. Plusieurs fois, l’ancien Rennais lui a d’ailleurs donné du fil à retordre.

Monsieur l’arbitre au rapportBeaucoup de coups de sifflet, ce qui a rendu le match haché. Sinon, M.Léonard n’a pas commis d’erreur majeure malgré les complaints appuyées et répétées de Michel Der Zakarian.

La feuille de matchL1 (30eme journée) / MONTPELLIER – DIJON : 2-2Stade de la Mosson (18 000 spectateurs environ) Temps ensoleillé – Pelouse moyenne Arbitre : M.Léonard (5)

Buts : Skhiri (60eme) et Sio (66eme) pour Montpellier - Saïd (27eme et 91eme) pour Dijon

Avertissements : Lasne (55eme) pour Montpellier - Saïd (22eme), Marié (44eme) et Tavares (87eme) pour Dijon

Expulsion : Aucune

Montpellier Lecomte (6) – Mukiele (6), Hilton (cap) (5), Pedro Mendes (5) puis Ikoné (63eme) – Aguilar (6), Skhiri (6), Lasne (5), Poaty (4) puis Congré (83eme) – Dolly (5) puis Mbenza (63eme) – Sio (5), Ninga (5)

N'ont pas participé : Pionnier (g), Sambia, Piriz, S.Camara Entraîneur : M.Der Zakarian

Dijon Reynet (cap) (7) – Yambéré (4), Djilobodji (4), Lautoa (5) – Chafik (4) puis Haddadi (75eme), Marié (5) puis Xeka (69eme), R.Amalfitano (5) puis Balmont (69eme), Rosier (5) – Saïd (7), Tavares (6), Sliti (6)

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU