L1 (J3) : Radamel Falcao enchaîne et Monaco claque un record historique

L1 (J3) : Radamel Falcao enchaîne et Monaco claque un record historique©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le vendredi 18 août 2017 à 22h45

Un but de Radamel Falcao dans le dernier quart d'heure, son cinquième déjà en L1 cette saison, a permis à Monaco de repartir de Metz avec une courte victoire (0-1). Un troisième succès en autant de journées pour l'ASM, bousculés pendant une heure par des Lorrains qui restent eux bloqués à zéro point.

 
Le debrief
Insatiable Radamel Falcao. Longtemps sevré de ballons (28 touchés au total), frustré au point de commettre six fautes sur l'ensemble du match et jamais très menaçant pour Metz, « El Tigre » a rugi au moment où il le fallait. Son but à l'entrée du dernier quart d'heure, mix entre un appel brillant, un soupçon de réussite et une finition de pur renard des surfaces, a offert à Monaco une troisième victoire en autant de matchs de L1 cette saison (0-1). Celle-là acquise au forceps, au bout d'un match où les locaux auront offert une sacrée résistance pendant une heure, avant de sérieusement baisser le pied face au coup d'accélérateur de l'ASM en seconde période (14 des 19 tirs monégasques envoyés après la mi-temps). Le pire était pourtant prédit aux Messins, qui avaient encaissé douze buts sans en marquer lors de la double confrontation en championnat avec le club de la Principauté la saison passée.

Mais Monaco n'était pas dans un grand soir. Tout était d'une lenteur incroyable dans son jeu et il était impossible à un tel rythme de déséquilibrer le bloc adverse. D'autant que les hommes de Philippe Hinschberger ont réussi un premier acte aussi sérieux défensivement qu'entreprenant offensivement, au point de rivaliser dans la possession de balle (58% pour les visiteurs au coup de sifflet final). Le problème, c'est que les bonnes intentions lorraines, qui ne sont pas concrétisées au score, n'ont pas résisté au passage à la vitesse supérieure des Asémistes au retour des vestiaires. Ils ont commencé à mieux se trouver sur les coups de pied arrêtés, leur grande force depuis le début de la saison, et ont trouvé davantage de fluidité dans leurs combinaisons offensives, à l'image d'un Rachid Ghezzal excellent pour sa première entrée sous le maillot monégasque. C'est même lui qui a offert à Falcao son cinquième but en trois matchs de championnat cette saison. Un excellent signe dans une soirée où l'ASM n'aura pas énormément de plus à retenir que le résultat.
Le film du match
31eme minute
Moutinho délivre un ballon parfait dans le dos de la défense messine vers Falcao. L'attaquant colombien réussit un contrôle au diapason et efface Rivierez d'un crochet du gauche, mais son tir enchaîné est trop écrasé pour inquiéter Didillon.

35eme minute
Sur un coup-franc anodin, Assou-Ekotto profite de l'inattention de la défense monégasque pour lancer Jallow sur la gauche. Le Gambien s'arrache pour éviter la sortie de but et son centre en bout de course est coupé au premier poteau par Roux, dont la déviation est sortie du but par Jemerson, auteur d'un excellent retour.

43eme minute
R.Lopes gagne son duel avec Assou-Ekotto sur le côté droit avant de se remettre sur son pied gauche et d'armer une frappe enroulée vicieuse depuis l'angle de la surface messine. Didillon s'envole pour sortir du bout des doigts, avec sa main opposée, ce ballon qui ne semblait pas cadré. L'arbitre n'accorde même le corner que l'ASM méritait.

59eme minute
Coup-franc pour Monaco en position excentrée sur la droite. Moutinho dépose son centre sur la tête de Carrillo, qui s'impose dans les airs au premier poteau. Sa reprise heurte le montant de Didillon, qui cafouille sa prise de balle et Falcao est tout proche d'en profiter, mais il ne trouve que le petit filet dans un angle hyper ferme.

68eme minute
Contre-attaque pour Metz menée par Poblete. Le milieu argentin trouve un relais avec Cohade, qui lance Roux sur la droite. L'ancien Stéphanois se remet sur son pied droit et voit sa frappe ralentie pour le bon retour de Glik. Subasic se saisit du ballon sans la moindre difficulté.

71eme minute
Corner pour Monaco sur la droite. Lemar adresse un centre sortant à la tombée duquel Glik gagne son duel aérien avec Niakhaté pour placer une reprise de la tête puissante. Didillon réalise une belle horizontale sur sa droite pour éviter l'ouverture du score.

78eme minute (0-1)
D.Sidibé trouve Ghezzal dos au but et l'international algérien se retourne sur son contrôle. D'un délice de ballon piqué, il sert Falcao dans le dos de la défense messine. Avec de la réussite, l'attaquant colombien efface Didillon, sorti hasardeusement à sa rencontre, pour ouvrir le score dans le but vide.
Tops et flops

TOP 3

Leonardo Jardim avait justifié cette semaine son choix de maintenir FABINHO dans le groupe par son expérience des Mercatos agités. Le milieu international brésilien a donné raison à son entraîneur en rendant une copie hyper propre. Il a ratissé bien des ballons, orienté le jeu avec justesse et fait parler sa science du placement plutôt que son volume de courses.

Enorme en première période avant de baisser le pied avec l'entrée de Ghezzal sur son côté lors de la dernière demi-heure, ASSOU-EKOTTO a néanmoins fait un bien fou à son équipe par la qualité de ses longs ballons et son intelligence sur le plan défensif. Un joueur d'expérience comme Metz en aura besoin pour redresser la barre dans les prochaines semaines.

Par sa précision sur les coups de pied arrêtés ou sur les ballons dans le dos de la défense adverse, MOUTINHO a fait planer une menace permanente sur les Messins. Le milieu portugais repousse à chaque apparition l'âge du déclin, comme si la concurrence de Tielemans lui donnait des ailes.


FLOP 3

A nouveau préféré à Carrillo pour débuter aux côtés de Falcao, A.DIAKHABY a vécu une soirée difficile. L'ancien Rennais a touché un minimum de ballons (19) et n'en a jamais fait bon usage, la faute à un manque criant de justesse technique dans ses contrôles ou ses passes. Même son repositionnement sur le côté droit en seconde période ne l'a pas sauvé de la noyade.

Capitaine d'une équipe messine héroïque, COHADE fut pourtant le seul à évoluer un cran en-dessous de ses partenaires. Il a eu bien trop de déchet dans son rôle de dépositaire du jeu lorrain et son manque de vivacité lui a régulièrement porté préjudice. Trop moyen dans tout ce qu'il a réalisé.

Autant les latéraux étaient un atout majeur pour l'ASM, autant ils n'ont pesé à Saint-Symphorien. D.SIDIBE et JORGE ont souffert dans leurs dos pour contrôler les appels des ailiers messins, sans parvenir à apporter un plus offensivement. Sans ses ailes supersoniques, Monaco n'a plus le même rendement.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé par François Letexier, même s'il a parfois eu tendance à siffler trop vite. Résultat, il a haché plus que de raison une rencontre qui ne le méritait pas (29 fautes sifflées au total).
La feuille de match
L1 (J3) : METZ - MONACO : 0-1
Saint-Symphorien (20 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse bonne
Arbitre : M.Letexier (6)

But : Falcao (78eme) pour Monaco

Avertissements : Jorge (37eme) pour Monaco - Poblete (21eme) et Rivierez (64eme) pour Metz

Expulsion : Aucune


Metz
Didillon (5) - Rivierez (4), Diagne (5), Niakhaté (6), Assou-Ekotto (6) - M.Cafu (6), Poblete (5) - Jouffre (6) puis Hein (79eme), Cohade (cap) (4), Jallow (5) puis Udol (72eme) - Roux (5) puis I.Niane (76eme)

N'ont pas participé : Kawashima (g), C.Philipps, Balliu, Mollet
Entraîneur : P.Hinschberger


Monaco
Subasic (5) - D.Sidibé (4), Glik (5), Jemerson (6), Jorge (4) - R.Lopes (5) puis Carrillo (46eme / 5), Moutinho (6), Fabinho (7), Lemar (5) - Falcao (cap) (5) puis Tielemans (91eme), A.Diakhaby (3) puis Ghezzal (66eme)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Kongolo, S.Meïté, M.Sylla
Entraîneur : L.Jardim

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
2 commentaires - L1 (J3) : Radamel Falcao enchaîne et Monaco claque un record historique
  • Oui ! En ce qui concerne l'arbitrage il faut compter aussi sur le penalty non sifflé en faveur de Monaco sur le coup de pies arrêté ou un défenseur Messin dans le mur arrête le ballon de la main avec le bras bien décollé du corps ainsi que quelques traitement de faveur de la part du Messin Cafu qui apparemment n'est pas un poète

  • Votre synthèse du match est correcte, je la trouve juste un peu trop gentille quant à la prestation de M.Letexier. Poblete : 1 faute = 1 jaune. Rivierez : 1 faute = 1 jaune. Falcao : 6 fautes (anti-jeu, énervement, frustration...) = 0 carton. Ajoutons à cela quelques décisions parfois étranges et on n'est pas loin de penser que cette année encore, les "gros" auront plus de droits que les petits... A la décharge de M.Letexier, il n'a pas vraiment été épaulé par ses assesseurs qui font toujours plus office de juges de touche que de véritables assistants. Il est vraiment temps que l'arbitrage français se mette au niveau, c'est une véritable plaie pour notre football.