L1 (J29) : St-Etienne se donne de l'air en gagnant à Angers

L1 (J29) : St-Etienne se donne de l'air en gagnant à Angers
A lire aussi

Jérémie Baron, Media365, publié le samedi 13 mars 2021 à 15h02

Grâce à un but de Wahbi Khazri, St-Etienne est allé s'imposer 1-0 à Angers lors de la 29eme journée de Ligue 1 et s'offre de l'air par rapport à la zone rouge.

L'ASSE n'a pas ressemblé à une équipe 16ème de Ligue 1 et le SCO n'a pas ressemblé à un potentiel prétendant à l'Europe : face à des Angevins éteints et au bout d'un match sérieux, les Verts se sont relancés grâce à un éclair de Wahbi Khazri après la pause, histoire de prendre huit points d'avance sur la zone rouge.

Les Verts, défense de fer

Presque un mois jour pour jour que Saint-Étienne n'avait plus vu la victoire, chutant au classement journée après journée. Cette fois-ci, les hommes de Claude Puel - qui avait opté pour un 3-4-1-2 visiblement judicieux - ont pris la rencontre par le bon bout en empêchant les Scoïstes de développer quoi que ce soit dans la moitié adverse. Il n'y a pas eu beaucoup d'étincelles - sur un mauvais terrain que tous ont déploré - mais la solidité de la charnière à trois têtes (Pape Abou Cissé, Timothée Kolodziejczak et le jeune Saïdou Sow, 18 ans) ainsi que le talent de Khazri ont suffi pour repartir de Maine et Loire avec les trois points, malgré plusieurs absences de marque.

Deux buts refusés pour hors-jeu

Moins de sept minutes après la pause alors que les siens ressortaient des vestiaires avec les mêmes bonnes intentions, l'international tunisien - qui revenait de blessure - a décoché une lourde frappe dont il a le secret (52ème) pour signer sa deuxième réalisation de la saison, lui qui avait été mis au placard en début d'exercice. L'ancien Bastiais, associé à Charles Abi devant et qui aurait grandement participé au break s'il n'avait pas été signalé en position de hors-jeu (75ème), a été le grand bonhomme de cette partie.

Une seule frappe cadrée pour Angers

Pour Angers, qui avait cru égaliser grâce à Loïs Diony quelques secondes après l'ouverture du score (54ème) avant que le drapeau ne se lève pour une position de hors-jeu, il a fallu attendre l'entrée de Stéphane Bahoken et les 20 dernières minutes pour avoir droit à la vraie première frappe cadrée (70ème), qui sera d'ailleurs la seule du match pour les ouailles de Stéphane Moulin. Démarrant dans un schéma peu ambitieux avec notamment un Lassana Coulibaly placé très haut dans le couloir droit, les locaux n'ont que très peu existé malgré un Angelo Fulgini inspiré, et présent dans tous les bons coups qui aurait mérité que Diony convertisse l'une de ses offrandes. Résultat, Angers est sur le point de re-basculer en deuxième partie de tableau.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.