L1 (J29) : Marseille s'offre Nice et prend seul la 2eme place

L1 (J29) : Marseille s'offre Nice et prend seul la 2eme place©Panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 20 mars 2022 à 22h42

Lors du dernier match de la 29eme journée de Ligue 1, l'Olympique de Marseille a dominé Nice ce dimanche (2-1), grâce à des buts de Milik et Bakambu. Au classement, les Phocéens prennent seuls la 2eme place derrière le PSG.



Marseille reverdit à l'aube du printemps. C'était un dimanche spécial, où le rival parisien s'était incliné sans gloire à quelques centaines de kilomètres sur la côte (3-0 à Monaco), avant que le nouvel ennemi lyonnais ne se prenne les pieds dans le tapis en terres champenoises (0-0). A l'Orange Vélodrome, l'OM, galvanisé par la victoire éclatante de Rennes qui lui avait chipé sa deuxième place en atomisant Metz (6-1), a accompli sa mission au terme d'une prestation collective plutôt aboutie. Surtout, la bande à Jorge Sampaoli a fait coup double en récupérant sa place de dauphin, donc, mais aussi en éloignant un concurrent direct.

Marseille a frappé aux moments clés

Ce choc de haut de tableau, les Marseillais l'ont remporté grâce à leur très bonne gestion, déjà. En marquant à des moments clés, l'OM a affiché une belle efficacité dans les deux zones de vérité. Il a donc fallu attendre la fin de la première période et un penalty obtenu par Cengiz Ünder pour voir Marseille débloquer la situation. Sûr de son fait, Arkadiusz Milik n'a pas tremblé pour donner l'avantage aux siens juste avant le retour aux vestiaires (1-0, 45eme+3).

Avant cela, ce rapport de force avait été agréable, intéressant et vivant. L'OM avait globalement maîtrisé les débats avec quelques situations chaudes, par Milik (12eme), William Saliba (26eme) ou Dimitri Payet (40eme). Mais Nice n'avait pas démérité en plaçant quelques contres, à l'instar de Calvin Stengs (24eme).



Les Aiglons ont mis le pied sur l'accélérateur à mesure que le temps filait. Stengs, très remuant (61eme), mais surtout Andy Delort, qui a inscrit un but refusé (48eme) avant de buter sur Pau Lopez (71eme) ou Saliba in extremis (77eme), ont fait passer quelques frissons. Un temps faible qui aura vu l'OM limiter la casse, avant de porter l'estocade en fin de match. Sur un joli mouvement collectif, Cédric Bakambu, à la réception d'un centre au cordeau de Gerson, a doublé la mise de la tête (2-0, 89e). La réduction du score de Mario Lemina dans une fin de match confuse n'a rien changé (2-1, 90eme+1). Solide deuxième, l'OM (2eme, 53 points) capitalise et prend ses distances avec Nice (4eme, 50 points). Après la trêve internationale, les joueurs de Christophe Galtier recevront Rennes (3eme, 52 points)...

Vos réactions doivent respecter nos CGU.