L1 (J29) : Lille réussit un petit hold-up à Nancy, désormais barragiste

L1 (J29) : Lille réussit un petit hold-up à Nancy, désormais barragiste©Media365

Arnaud DEMMERLE, publié le samedi 11 mars 2017 à 22h40

Mené et peu inspiré pendant une heure, Lille a trouvé les ressources nécessaires pour renverser la situation sur la pelouse d'une équipe nancéienne (1-2) malheureuse et désormais barragiste.

Le debrief
Lille est bien la bête noire de Nancy, qui n'a plus gagné face à cet adversaire depuis une décennie et 13 rencontres (4 nuls et 9 revers). Les hommes de Pablo Correa peuvent nourrir des regrets tant ils ont eu le match à leur compte et semblaient avoir la mainmise face à des Dogues bien trop dociles et pas dangereux pendant les deux tiers de la partie. Dans une rencontre cadenassée, le club de Jacques Rousselot ouvre le score sur sa première véritable occasion grâce à un coup de griffe de son dragster sénégalais Issiar Dia, bien servi par Julien Cétout. L'ASNL n'est pas loin de faire le break par Marchetti, qui vendange l'offrande de Rio Mavuba juste avant le repos. Lille n'est pas dans son assiette et perd en plus Marko Basa, son patron de la défense, sur une action anodine au retour des affaires.

Les Nordistes vont pourtant revenir au score sur un penalty transformé par Nicolas De Préville après une faute d'Alou Diarra sur Yassine Benzia. Touchés moralement, les Nancéiens vont progressivement perdre leurs nerfs et leur sang-froid. Pablo Correa est même expulsé par Amaury Delerue, l'arbitre de la rencontre. Le coaching de Franck Passi est payant avec l'entrée en jeu du Néerlandais Ricardo Kishna, qui permet à son équipe d'enclencher (enfin) la seconde. Celle-ci est récompensée en contre-attaque par Rony Lopes après une double occasion confuse des Nancéiens. Le LOSC fait un grand pas vers le maintien alors que Nancy recule d'un cran, après le match nul de Dijon à Rennes (1-1), se retrouve 18eme et donc barragiste. Les partenaires du capitaine Vincent Muratori restent sur 7 défaites en 9 rencontres (1 nul et 1 victoire) et n'auront pas le choix la semaine prochaine lors de la réception de Lorient lors d'un match à la vie, à la mort. Seul rayon de soleil dans cette mauvaise opération, Issiar Dia a mis fin à 597 minutes de mutisme.
Le film du match
6eme minute
Sur un centre rasant de la droite d'Issiar Dia, Christophe Mandanne cafouille un peu sa Madjer qui ne surprend pas Vincent Enyeama, vigilant sur sa ligne.

19eme minute
À l'origine de l'action, Vincent Marchetti récupère avec réussite le ballon après une accélération d'Issiar Dia. Sa frappe du gauche depuis l'angle droit de la surface lilloise est trop enlevée.

31eme minute (1-0)
Julien Cétout fait la différence face à Sébastien Corchia sur la gauche après une série de crochets pour se remettre sur son pied droit. Son centre parfait est repris au point de penalty par Issiar Dia, libre de tout marquage et auteur d'une tête puissante qui trouve la lucarne gauche de Vincent Enyeama.

42eme minute
Vincent Marchetti chipe dans les 40 mètres adverses un ballon dans les pieds de Rio Mavuba, auteur d'un mauvais contrôle. L'ancien joueur de l'AC Ajaccio accélère, rentre dans la surface adverse, mais croise un poil trop sa frappe du gauche qui vient lécher le poteau gauche de Vincent Enyeama.

43eme minute
Rony Lopes manque son duel face à Sergeï Tchernik, qui plonge parfaitement sur sa gauche et dans les pieds du lutin portugais du LOSC.

54eme minute
Joffre Cuffaut rentre dans l'axe et déclenche une puissante frappe du droit de 25 mètres qui passe juste au-dessus de la transversale de Vincent Enyeama.

58eme minute
Plein axe, Julien Cétout élimine aux 30 mètres Ibrahim Amadou d'un crochet pour se remettre sur son pied gauche. Il enchaîne par une frappe violente et flottante que Vincent Enyeama repousse comme il le peut. Christophe Mandanne est un chouïa trop court de la tête pour reprendre le ballon.

63eme minute (1-1)
Lille obtient logiquement un penalty pour une faute d'Alou Diarra sur Yassine Benzia. Il est transformé par Nicolas De Préville, qui prend à contre-pied Sergeï Tchernik en ouvrant son pied droit.

71eme minute
Sur un corner côté droit de Faitout Maouassa, le ballon est dévié au premier poteau par un défenseur du LOSC. Esseulé au second poteau, Julien Cétout dévisse complètement sa reprise.

81eme minute
Dans les 6 mètres lillois, Youssouf Hadji et Vincent Marchetti sont contrés in extremis par la défense lilloise et ne peuvent convertir cette double occasion. Ils réclament une main peu évidente dans l'action.

81eme minute (1-2)
Sur la contre-attaque, Rony Lopes sert sur la droite Nicolas De Préville. Ce dernier renverse à ras de terre vers Eder, qui bute sur Modou Diagne. Mais le ballon revient sur Lopes, qui fait mouche d'une superbe frappe croisée à ras de terre du gauche qui termine dans le petit filet opposé de Sergeï Tchernik.

91eme minute
Sur un corner côté gauche, Benoît Pedretti trouve Erick Cabaco, dont la tête est repoussée de la tête sur la ligne par Ricardo Kishna alors que Vincent Enyeama était battu.
Tops et flops

TOP 3

Il est passé par Manchester City et appartient à Monaco, qui n'a pas lésiné sur le chéquier pour le recruter. Prêté pour la deuxième année de suite à Lille, Rony LOPES ne brille que par intermittence depuis plusieurs mois. Il symbolise parfaitement le double visage lillois à Nancy. Transparent pour ne pas dire plus dans un premier temps, le Portugais a ensuite été dans tous les bons coups, faisant admirer sa technique de velours. Il offre une victoire importante à son équipe dans la course au maintien d'une frappe du gauche chirurgicale.

Placé en garde à vue suite à des violences volontaires présumées sur son ex-compagne et absent lors du déplacement au Parc des Princes (1-0), Julien CÉTOUT avait faim d'apporter la plus belle des réponses sur le terrain. Le latéral droit, positionné dans l'entrejeu depuis plusieurs semaines, s'est montré généreux et disponible à la récupération. Il est surtout l'auteur d'un petit récital sur la gauche avant d'offrir une « galette » à Dia pour l'unique but de cette rencontre. Il s'offre deux occasions lors du second acte qu'il ne parvient pas à concrétiser.

Un peu moins en verve qu'à l'accoutumée dans son couloir droit, Issiar DIA a le mérite d'avoir mis (enfin) fin au long mutisme de son équipe d'une superbe tête où il fait admirer sa détente verticale. Il perd le ballon en voulant en faire trop sur l'action qui amène le penalty lillois.


FLOP 3

Le capitaine lillois, Rio MAVUBA, n'a pas fêté de la meilleure façon son 33eme anniversaire (le 8 mars). Peu inspiré, trop lent dans ses transmissions, l'ex-international français confirme son déclin déjà aperçu cette saison. Il perd notamment un ballon dans sa moitié de terrain pour un mauvais contrôle face à Marchetti qui aurait pu coûter cher à son équipe.

Aligné en pointe, EDER n'a pas pesé pour un sous sur la défense nancéienne. Pataud, pas vraiment concerné sur certaines séquences, l'attaquant portugais a complètement été muselé par la paire composée de Modou Diagne et d'Erick Cabaco.

Comment peut-on faire une telle faute dans sa surface de réparation quand l'on a été capitaine des Bleus et que l'on a 35 ans ? Alou DIARRA a complètement relancé le LOSC. Après des débuts tonitruants sous ses nouvelles couleurs, il connaît un sérieux coup de mou depuis plusieurs semaines. Il a perdu pas mal de ballons dans le cœur du jeu.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Delerue était déjà l'arbitre du match aller, durant lequel il avait refusé un but parfaitement valable aux Nancéiens, battus 1-0 pour un hors-jeu imaginaire d'Issiar Dia. Voilà sans doute pourquoi les partenaires de Julien Cétout ont dégoupillé après le carton jaune attribué logiquement à Benoît Pedretti pour une charge dans le dos de Sébastien Corchia. Ils réclament également une main qui ne saute pas aux yeux dans la surface juste avant le deuxième but lillois. On ne peut pas reprocher grand chose à l'arbitre si ce n'est d'avoir laissé s'envenimer la rencontre sur la fin.
La feuille de match
L1 (29eme journée) / NANCY - LILLE : 1-2
Stade Marcel-Picot (18 000 spectateurs environ)
Pelouse synthétique partiellement dégradée
Arbitre : M. Delerue (7)

Buts : Dia (31eme) pour Nancy - De Préville (63eme) et R. Lopes (81eme) pour Lille

Avertissements : Maouassa (50eme), Cétout (76eme), Pedretti (76eme) et Cuffaut (86eme) pour Nancy - Lopes (65eme) et De Préville (86eme) pour Lille

Expulsion : Correa (76eme) pour Nancy


Nancy
Tchernik (5) - Cuffaut (6),Diagne (6), Cabaco (6), Muratori (cap) (5) - A. Diarra (3) puis Pedretti (74eme), Cétout (6), Marchetti (5) - Maouassa (5) puis Busin (77eme), Dia (6), Mandanne (3) puis Hadji (68eme)

N'ont pas participé : Ndy Assembé(g), Chrétien, N'Guessan et K. Coulibaly.
Entraîneur : P.Correa



Lille
Enyeama (5) - Corchia (4), Soumaro (5), Basa (5) puis J. Alonso (53eme), Béria (5) - Mavuba (cap) (2) puis Kishna (80eme), Amadou (5) - R. Lopes (6), De Préville (6), Benzia (5) puis Bissouma (74eme) - Eder (3)
N'ont pas participé : Maignan (g), Xeka, Bauthéac et El-Ghazi.
Entraîneur : F.Passi

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L1 (J29) : Lille réussit un petit hold-up à Nancy, désormais barragiste
  • Vous qui êtes critiques sur le jeu de nancy ne me dites pas que lille a développé du jeu !! Nous pouvons en vouloir à l'arbitre car encore une fois on prend un penalty sur une faute contestable de diarra qui ne voit pas le joueur lillois mais il ne dit rien et de l'autre côté faute de main dans la surface non collée au corps donc penalty indiscutable, contre attaque et but...il suffit de se mettre à la place des nanceins et comprendre leur frustration..bien sûr ce n'est que Nancy donc on n'en parlera pas. Il faut être un club de haut de tableau pour se permettre de relever les erreurs d'arbitrage car on commence à les accumuler mais personne n'en parle !!

    Tout à fait d'accord avec toi , par contre le penalty du barca contre les parisiens c un scandale! le scandale se sont bien les arbitres de plus en plus mauvais et c peut dire !!!!!!!!!!!!!!

  • Le terme hold-up est un peu hors de propos, une domination stérile de Nancy correspond plus au déroulement de cette rencontre.
    Outre les points perdus pour la course au maintien, il faut retenir un tacle par derrière de Pedretti qui méritait le rouge et l'attitude négative de Pablo Correia qui a oublié qu'il était un éducateur avant tout.
    Mais ce n'est que mon avis.

  • Lol on parle de holdup alors que Nancy à eu 2 occasions pour un but grace au jeu ultra défensif et agressif inculqué par Correia

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]