L1 (J29) : Le PSG a passé ses nerfs sur Metz

L1 (J29) : Le PSG a passé ses nerfs sur Metz©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 10 mars 2018 à 19h00

Pour son premier match depuis son élimination en Ligue des Champions, le PSG a déroulé sans forcer contre Metz samedi (5-0). Un succès qui remet les Parisiens dans le sens de la marche en L1, même s'il ne suffit pas à faire oublier l'échec européen.

Le debriefRien ne peut être anodin dans un tel contexte. Tant sur le terrain qu'en dehors, le PSG était scruté ce samedi contre Metz, quatre jours après son élimination contre le Real Madrid en Ligue des Champions, et il a passé un après-midi quasiment sans accroc, avec à la clé une victoire tranquille (5-0). Seuls les sifflets d'une partie du public du Parc des Princes à l'encontre d'Unai Emery sont venus ternir l'avant-match, quand les joueurs ont eux été globalement absous, à l'image de Marco Verratti. Dans cette ambiance tout sauf hostile, les Parisiens ont déroulé. Bien aidés par leur rapide ouverture du score, ils ont contrôlé le match sans trop de souci, même s'ils ont dû composer avec le pressing tout-terrain de Messins séduisants pendant un quart d'heure.Mais leur plan de jeu n'a pas tenu au-delà des quinze premières minutes, la faute à un manque de justesse dans les trente derniers mètres adverses, et les visiteurs ont ensuite subi les rafales parisiennes sans pouvoir y faire grand-chose. Résultat, la lanterne rouge est repartie bredouille et toujours plus proche de la relégation, avec toujours huit points de retard sur le barragiste et une différence de buts qui compte quasiment comme un point de moins. Après les quelques alertes du début de rencontre, la défense parisienne a resserré les boulons et les joueurs offensifs se sont occupés du reste pour plier le match avant même la mi-temps. Angel Di Maria et Kylian Mbappé n'étaient pourtant pas dans un grand jour, tant ils semblaient avoir encore la tête à mardi et la mine déconfite des joueurs abattus.Mais à la pause, le PSG avait déjà ajouté un dixième match à sa collection de rencontres de L1 avec au moins quatre buts inscrits cette saison, soit plus d'un tiers depuis le début de la saison. Des statistiques impressionnantes, qui disent tout du gouffre qui sépare Paris du reste des écuries françaises, sans parvenir à lui faire passer pour de bon un cap sur la scène européenne. Le leader du championnat pourra toujours se consoler en se disant qu'il a fait samedi un pas de plus vers la reconquête de son titre national, avec de nouveau 14 points d'avance sur Monaco. Mais avoir la L1 et les deux Coupes nationales pour seul horizon dès le mois de mars n'était clairement pas ce qu'il avait en tête en début de saison.Le film du match5eme minute (1-0)Nkunku lance sur la gauche Berchiche, qui centre intelligemment en retrait vers Mbappé. Sur son enchaînement, son tir du droit est contré involontairement par la main de Selimovic. L'arbitre laisse jouer et le ballon revient sur Meunier, dont la demi-volée croisée du droit bat Kawashima, avec l'aide du poteau.11eme minuteSuite à un ballon perdu par Nkunku, M.Dossevi lance la contre-attaque pour Metz. L'attaquant lorrain n'est pas attaqué et arme une frappe puissante qui va s'écraser sur la barre d'Areola, après avoir été légèrement déviée par le tibia de Kimpembe.12eme minuteExcentré sur la gauche, Mbappé est arrêté, mais trouve un centre au second poteau pour Di Maria. Libre de tout marquage, l'Argentin reprend aux six mètres, mais il manque sa reprise et rate le cadre à bout portant.16eme minutePoblete combine sur la gauche avec Rivierez, qui bénéficie d'un contre favorable face à Meunier. Le latéral messin s'avance et centre pour Milicevic, qui lui-même sert en retrait M.Dossevi, dont le tir n'est pas suffisamment bien placé pour inquiéter Areola. Le gardien du PSG se saisit du ballon en deux temps.20eme minute (2-0)Encore une offensive parisienne sur la gauche, où Berchiche sert Verratti. Le milieu italien lance ensuite à la limite du hors-jeu Nkunku, qui s'emmène bien le ballon du droit et enchaîne sur un tir croisé du gauche puissant pour battre Kawashima.28eme minute (3-0)La passe de Draxler pour Di Maria n'est pas bien ajustée, mais l'Argentin s'arrache pour toucher le ballon. Il le prolonge avec un peu de réussite vers Nkunku, qui profite du faux-appel de Mbappé pour s'ouvrir le chemin du but. A l'entrée de la surface, son tir croisé ne laisse aucune chance à Kawashima.42eme minuteDraxler transperce le bloc messin sans être attaqué et fixe la défense lorraine avant de lancer dans la profondeur Mbappé. L'ancien Monégasque se retrouve dans un angle fermé et frappe fort du gauche, mais bute sur un Kawashima bien placé.45eme minuteDraxler décale sur la gauche Berchiche, qui retrouve en retrait Di Maria. L'Argentin a tout son temps pour ajuster son centre vers Nkunku, qui conclut au second poteau d'une tête piquée se logeant dans la lucarne messine. Mais son but est refusé pour une position de hors-jeu pourtant inexistante.45eme minute+1 (4-0)Bien servi dans le cœur du jeu par Draxler, Verratti se retourne et lance idéalement Mbappé, parti dans le dos de la charnière centrale de Metz. Avec beaucoup de sang-froid, l'attaquant parisien termine le travail du gauche au premier poteau.51eme minuteLancé sur la droite, Di Maria repique sur son pied gauche et tente de trouver Meunier à hauteur. Le latéral belge est trop court, mais le ballon profite à Mbappé, seul au point de penalty. Convaincu qu'il est hors-jeu, l'attaquant du PSG reprend trop tranquillement et manque une énorme occasion d'alourdir le score en ratant le cadre.59eme minuteMeunier déboule en puissance sur le côté droit et efface Rivierez d'un grand pont magnifique. Au bout de son petit festival, le latéral belge centre au cordeau pour Nkunku, qui est le premier sur le ballon pour le pousser au fond. Il faut un retour héroïque de Kawashima pour éviter le triplé du milieu offensif parisien.65eme minuteAu départ, une action 100% « titis », avec Kimpembe et Nkunku, qui lance Mbappé à la limite du hors-jeu. Dans un angle fermé, l'attaquant du PSG prend sa chance en solitaire et bute sur un Kawashima bien sorti à sa rencontre.75eme minuteNkunku et Meunier combinent sur la droite, l'international belge s'infiltrant dans la surface messine, avant de centrer au cordeau vers Mbappé. Niakhaté coupe la trajectoire et est tout proche de tromper son propre gardien, qui dévie en corner avec beaucoup de réussite. Dans la foulée, Kawashima doit sortir le grand jeu pour s'interposer sur une frappe lointaine de Rabiot.82eme minute (5-0)Corner pour le PSG sur la droite. Lo Celso enroule son centre et Thiago Silva est seul à la tombée pour smasher sa reprise de la tête. Sa frappe puissante ne laisse absolument aucune chance à Kawashima.89eme minuteUltime occasion pour le PSG, avec Mbappé qui lance Weah. Le jeune attaquant parisien ne joue pas très bien le coup et ne voit pas que Kawashima est déjà à terme. Il ne tente pas le petit piqué et bute sur le gardien japonais.Tops et flopsTOP 3La parenthèse enchantée de NKUNKU se poursuit. Déjà buteur à Troyes la semaine passée, le milieu formé au PSG a cette fois inscrit un doublé et aurait même dû s'offrir un triplé si l'arbitre assistant n'avait pas signalé une position de hors-jeu inexistante. Au-delà de sa réussite devant le but, il a transpiré la confiance et brillé par son activité, y compris à la récupération. Des points marqués pour gagner en temps de jeu sur la phase retour.MEUNIER continue de prouver qu'il aurait probablement mérité une concurrence plus saine avec Dani Alves. Après avoir ouvert le score, le latéral belge a réalisé un match impressionnant dans son couloir droit, où il a enchaîné les allers-retours avec une facilité déconcertante, tout en le bloquant bien en phase défensive. Avec davantage de réussite, il aurait dû finir avec au moins une passe décisive.Autre déçu des choix d'Emery mardi contre le Real Madrid, DRAXLER s'est révélé omniprésent dans l'entrejeu, où il a touché une foule de ballons avec une réussite maximale. Il a aussi affiché une belle complicité avec VERRATTI, par ailleurs auteur de deux passes décisives dans un match où il a renoué avec un Parc des Princes qui ne lui a pas tenu rigueur de son écart de conduite en Ligue des Champions.FLOP 3Si le secteur offensif messin s'est éteint au bout d'un quart d'heure, MILICEVIC n'a tout simplement pas existé du match. Le milieu offensif serbe n'a pas fait la moindre différence et n'est pas réellement venu en aide à son latéral en phase défensive. Un match sans pour l'une des bonnes surprises du Mercato hivernal des Lorrains.Incapable de gérer la profondeur dans leur dos et en immense difficulté dès que les Parisiens ont pris de la vitesse, la charnière centrale messine SELIMOVIC - NIAKHATE a passé un après-midi compliqué. Les deux hommes ont clairement touché leurs limites face à une telle adversité.C'est bien d'avoir de leur envie, mais ça ne peut suffire au Parc des Princes. POBLETE en a fait l'expérience, tant son désir d'aller de l'avant et sa volonté de chercher haut au pressing se sont souvent heurtés à son manque d'intelligence. Son déficit technique l'a aussi empêché de transformer ses courses balle au pied en occasions.Monsieur l'arbitre au rapportSi Amaury Delerue aurait gagné à laisser davantage jouer, surtout pour siffler des fautes en faveur de l'équipe en possession du ballon, il n'a pas eu à s'employer dans ce match sans grandes histoires. Un hors-jeu inexistant qui a privé Christopher Nkunku d'un triplé, c'est tout ce qui peut être reproché au trio arbitral.La feuille de matchL1 (J29) : PSG - METZ : 5-0 Parc des Princes (30 000 spectateurs environ)Temps ensoleillé - Pelouse excellenteArbitre : M.Delerue (5)Buts : Meunier (5eme), Nkunku (20eme et 28eme), Mbappé (45eme+1) et Thiago Silva (82eme) pour le PSGAvertissement : F.Diagne (40eme) pour MetzExpulsion : AucunePSGAreola (5) - Meunier (7), Thiago Silva (cap) (7), Kimpembe (6), Berchiche (6) - Verratti (7) puis Lo Celso (64eme), L.Diarra (6), Draxler (7) puis Rabiot (71eme) - Di Maria (5) puis Weah (71eme), Mbappé (6), Nkunku (8)N'ont pas participé : Trapp (g), Dani Alves, Rimane, Thiago MottaEntraîneur : U.EmeryMetzKawashima (4) - Balliu (3), Selimovic (3), Niakhaté (3), Rivierez (3) - Cohade (cap) (4), F.Diagne (3) puis Rivière (64eme), Poblete (3) - M.Dossevi (4), Roux (3), Milicevic (2) puis I.Niane (86eme)N'ont pas participé : Beunardeau (g), Lempereur, Boulaya, Peugnet, NguetteEntraîneur : F.Hantz

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU