L1 (J29) : Face à Brest, l'OM de Sampaoli fait encore parler son efficacité

L1 (J29) : Face à Brest, l'OM de Sampaoli fait encore parler son efficacité©Media365
A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 13 mars 2021 à 19h02

Comme face à Rennes en milieu de semaine, l'OM de Jorge Sampaoli a su accélérer en fin de match pour prendre le dessus sur Brest ce samedi (3-1). Florian Thauvin, Michaël Cuisance et Arkadiusz Milik ont permis à Marseille d'enchaîner un deuxième succès d'affilée.



Trois jours après avoir signé ses débuts sur le banc de l'OM par une victoire face à Rennes (1-0), Jorge Sampaoli a enchaîné ce samedi un second succès de rang, arraché cette fois in extremis au Vélodrome face à Brest (3-1). Après avoir ouvert la marque par Arkadiusz Milik, les Phocéens ont été rattrapés avant de reprendre définitivement l'avantage et d'assurer leur victoire dans les ultimes minutes de la rencontre (3-1). S'il offre une victoire à son entraîneur qui fêtait aujourd'hui ses soixante-et-un ans, voilà Marseille cinquième (provisoire) de Ligue 1. L'Olympique de Marseille poursuit sa conquête de la Bretagne. Trois jours après avoir fait tomber le Stade Rennais, les partenaires de Steve Mandanda espéraient pouvoir récidiver chez eux contre le Stade Brestois. Avec un onze inchangé par rapport à sa première feuille de match, Sampaoli voyait pourtant son équipe buter durant quasiment toute la première période sur une défense brestoise bien en place. Mais à quelques secondes du retour aux vestiaires, Arkadiusz Milik profitait d'un bon lancement plein axe de Dimitri Payet, pour tromper Gautier Larsonneur d'un tir croisé parfait (1-0, 45e+2).


De quoi retourner se reposer et s'éviter peut-être une petite soufflante de leur bouillant entraîneur. De retour sur la pelouse, l'OM a poussé pour tenter de faire le break. Sans résultat. Et ce sont les Brestois qui ont finalement trouvé la faille sur coup de pied arrêté, avec un Lilian Brassier à la retombée d'un coup franc parfaitement distillé par Romain Faivre (1-1, 71e). Assommés, les Marseillais ont alors cru voir la victoire leur échapper. Mais c'était sans compter sur une fin de rencontre en boulet de canon.

Sampaoli, coaching gagnant

Et Jorge Sampaoli n'y a pas été pour rien, lui qui a tout de suite fait entrer un attaquant à la place d'un défenseur après le but brestois. Luis Henrique a alors remplacé Alvaro Gonzalez, et s'est mué en double passeur décisif. D'abord pour Florian Thauvin (2-1, 88e), et ensuite pour Mickael Cuisance (3-1, 90e+3), auteur de son deuxième but en deux rencontres sous l'ère Sampaoli. Grâce à ce deuxième succès depuis l'arrivée de l'Argentin sur son banc, l'Olympique de Marseille se retrouve provisoirement européen et occupe la cinquième place. Ce samedi, il s'en est fallu de peu que les Phocéens ne passent à côté de la rencontre, mais avec Sampaoli, ils ont retrouvé la grinta.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.