L1 (J27) : Sans inspiration, Nantes chute à domicile face à Amiens

L1 (J27) : Sans inspiration, Nantes chute à domicile face à Amiens©Media365

Raphaël Brosse, publié le samedi 24 février 2018 à 22h13

En manque criant d'idées sur le plan offensif, Nantes s'est incliné sur sa pelouse face à une équipe d'Amiens efficace et opportuniste (0-1).

Le debriefRespectivement tenus en échec par Nice (1-1) et Toulouse (0-0) le week-end dernier, Nantes et Amiens espéraient tous deux enchaîner avec une victoire ce samedi soir, que ce soit pour reprendre la cinquième place ou s’éloigner de la zone de relégation. La première période, disputée sur un tempo très modéré, a pourtant cruellement manqué de velléités offensives. En panne d’idées, les Nantais ont éprouvé le plus grand mal à s’approcher du but adverse, se contentant de quelques frappes lointaines pour essayer de faire frissonner le public de la Beaujoire. Très peu mis en danger, les Amiénois ont réussi à se procurer quelques situations intéressantes en contre. Les hommes de Christophe Pelissier ont même trouvé la faille juste avant la pause, grâce à une jolie frappe signée Gaël Kakuta (45eme+1).

Forcément mécontent au regard de la prestation insipide fournie par sa formation, Claudio Ranieri a décidé de remplacer Adrien Thomasson par Yassine El Ghanassy dès la reprise. Le Belge a apporté de la vivacité et de la percussion, mais cela n’a pas transcendé le jeu d’un FCN balbutiant. Les entrées de Joris Kayembe (60eme) et de Préjuce Nakoulma (73eme) n’ont pas changé grand chose, même si les Canaris ont trouvé le poteau (52eme) et buté sur un très bon Régis Gurtner (72eme, 94eme). Peu inspiré, Nantes s’incline donc sur son terrain (0-1) et boucle un mois de février très décevant (deux points pris sur douze possibles). Pire équipe de Ligue 1 en 2018 (six points en huit matchs), le club ligérien s’essouffle et aura fort à faire à Marseille dimanche prochain (21h00). Les Picards, quant à eux, prennent un véritable bol d’air au classement (15emes) et goûtent à la victoire pour la première fois depuis mi-janvier.

Le film du match45eme+1 minute (0-1) Amiens ouvre le score ! Suite à une perte de balle nantaise au milieu de terrain, Stiven Mendoza sert Gaël Kakuta. L’ancien joueur de Chelsea enrhume Nicolas Pallois, repique dans l’axe et enroule du gauche à l’entrée de la surface. Ciprian Tatarusanu est battu !

52eme minute Quelle occasion pour le FC Nantes ! Sur un coup-franc plein axe, Lucas Lima expédie une lourde frappe du gauche. Régis Gurtner est tout heureux de voir le ballon heurter son poteau droit !

72eme minute Quel arrêt de Régis Gurtner ! Sur corner, Santy Ngom s’élève plus haut que tout le monde et place une tête piquée qui semble prendre le chemin de la lucarne. Mais le portier picard se détend de tout son long pour dévier le ballon du bout des doigts !

94eme minute C’est très chaud dans la surface amiénoise ! Andrei Girotto dévie un corner au premier poteau et oblige Régis Gurtner à sortir un nouvel arrêt réflexe ! Le ballon navigue ensuite dangereusement mais aucun Canari ne parvient à le reprendre correctement.

Tops et flopsTOP 3 Discret la semaine dernière contre Toulouse (0-0), Gaël KAKUTA a eu plus de libertés pour s’exprimer ce samedi. L’ancien Dijonnais a souvent joué juste et a inscrit le but décisif d’une frappe parfaitement enroulée (45eme+1). Précieux en deuxième période, lorsque les Picards ont eu des contres à négocier.

Deuxième clean sheet consécutif pour Régis GURTNER. Le gardien amiénois n’a certes pas eu grand chose à faire mais il est resté intraitable de bout en bout, sortant deux parades cruciales en fin de match (72eme, 94eme).

Entré en jeu après la pause (46eme), Yassine EL GHANASSY a indéniablement donné davantage de mordant et d’allant à l’attaque nantaise. L’ex-ailier d’Ostende a beaucoup provoqué balle au pied et n’a pas hésité à tenter sa chance à plusieurs reprises. Sans succès néanmoins.

FLOP 3 Régulièrement irréprochable cette saison, Nicolas PALLOIS s’est fait enrhumer de manière assez incompréhensible par Gaël Kakuta sur l’action menant au but picard (45eme+1). Un trou d’air lourd de conséquences...

C’était un jour sans pour Adrien THOMASSON, qui n’a pas semblé dans son assiette en première période. Cela n’a pas échappé à Claudio Ranieri, qui l’a remplacé par Yassine El Ghanassy à l’entame du second acte.

A l’aller, Emiliano SALA avait crucifié les Picards en toute fin de rencontre (0-1). Cette fois, l’attaquant italo-argentin est resté totalement transparent et ne s’est créé aucune occasion.

Monsieur l’arbitre au rapportRien à signaler du côté de M.Jochem, qui a parfaitement maîtrisé une rencontre sans histoires.

La feuille de matchL1 (27eme journée) / NANTES – AMIENS : 0-1Stade de la Beaujoire (18 830 spectateurs) Pelouse en bon état Arbitre : M.Jochem (7)

But : Kakuta (45eme+1) pour Amiens

Avertissements : Pallois (61eme) pour Nantes, Kakuta (67eme) pour Amiens

Expulsion : Aucune Nantes Tatarusanu (5) – Dubois (5), Diego Carlos (5), Pallois (4), Lima (5) – Girotto (5), Ab.Touré (4) puis Kayembe (61eme) – Thomasson (4) puis El Ghanassy (46eme - 6), Rongier (5), Ngom (5) puis Nakoulma (74eme) – Sala (4)

N'ont pas participé : Dupé (g), Awaziem, Iloki, Krhin Entraîneur : C.Ranieri

Amiens Gurtner (7) – I.Cissokho (5), Gouano (cap) (6), Adenon (5), Dibassy (5) – Monconduit (6), Ielsch (5) – Gakpé (5) puis Bourgaud (77eme), Kakuta (7) puis El Hajjam (86eme), Mendoza (6) puis Manzala (85eme) – L.Traoré (4)

N'ont pas participé : Bouet (g), Gope-Fenepej, Ngosso, Koita Entraîneur : C.Pelissier

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
3 commentaires - L1 (J27) : Sans inspiration, Nantes chute à domicile face à Amiens
  • des chevres j appelle pas des pros que de la grosse tete faite jouer la reserve sa merite que la d 2

  • pas de Beau jeu a la Beau joire

  • et oui des incapable de la babale minable comme le président tous mauvais