L1 (J27) : Guingamp frustre Metz

L1 (J27) : Guingamp frustre Metz©Media365

Arnaud DEMMERLE, publié le samedi 24 février 2018 à 22h57

Mené deux fois au score par une équipe messine courageuse et réaliste, Guingamp est parvenu à arracher un point en toute fin de match (2-2) grâce à Lucas Deaux, auteur d'un doublé.

Le debriefComment le FC Metz allait-il digérer une semaine compliquée sur le plan sportif, mais pas seulement. Battu dans les dernières secondes à Troyes (1-0), un adversaire direct, il a perdu pas mal d'illusions de se maintenir dans l'Aube. Et comme si ça ne suffisait pas, le club mosellan a vécu une polémique qui n'avait pas lieu d'être. L'entraîneur Frédéric Hantz a failli quitter le navire à cause d'un manque de soutien à son sens de ses dirigeants après une altercation avec le Portugais Cafu sur lequel il ne compte absolument pas et qui devrait d'ailleurs être transféré d'ici peu. Handicapés par une ribambelle d'absents (Milan Bisevac, Yann Jouffre, Fallou Diagne, Julian Palmieri ou Benoît Assou-Ekotto), les Grenats ont souffert dans les Côtes d'Armor, mais ont fait preuve d'un grand réalisme, concrétisant leurs deux seules frappes cadrées. Ils ont également pu compter sur un très grand Eiji Kawashima dans les buts. Comme souvent. Devant par deux fois au tableau d'affichage, ils se sont fait rejoindre dans les dernières minutes. Un résultat qui ne les arrange pas vu leur situation. D'autant plus que la plupart des équipes devant eux ont gagné, à l'image d'Angers à Lille ( 1-2) et d'Amiens à Nantes (0-1). Ils sont désormais relégués à neuf unités du 18eme et nouveau barragiste, Troyes. Autant dire que si les carottes ne sont pas encore cuites mathématiquement, ça y ressemble beaucoup.Bien calé dans le ventre mou de cette Ligue 1, à la 10eme place, Guingamp n'a pas renoué avec la victoire à domicile qui le fuit en 2018. Hormis en Coupe de France face à Niort (2-1). Les partenaires du capitaine Christophe Kerbrat ont également manqué une belle occasion de se rapprocher de la 5eme place, sans doute qualificative pour la prochaine Ligue Europa. Ce n'est pourtant pas faute d'avoir essayé. Ils ont multiplié les situations chaudes et les occasions sous l'impulsion d'un Marcus Thuram très remuant, mais ils sont tombés sur un gardien adverse en état de grâce. Sans l'improbable sauveur Lucas Deaux, auteur d'un doublé, ils auraient même pu s'incliner face à la lanterne rouge du championnat. Bref, c'est un résultat qui n'arrange personne. La preuve ? L'altercation verbale spectaculaire entre les deux entraîneurs Antoine Kombouaré et Frédéric Hantz, le premier invectivant le second avec véhémence. Pas vraiment la meilleure publicité d'un match pourtant intéressant et renversant.Le film du match7eme minute (0-1)Florent Mollet transforme un penalty sifflé pour une main dans la surface de Clément Grenier. L'ancien Dijonnais ouvre son pied droit et frappe à mi-hauteur. Karl-Johan Johnsson est sur la trajectoire, mais ne peut repousser la sphère que sur son poteau rentrant.11eme minuteSur un centre de la droite de Yannis Salibur, Marcus Thuram et Moussa Niakhaté sont à la lutte dans les 6 mètres. Le ballon roule finalement derrière eux sur Clément Grenier, dont la frappe en pivot du droit est superbement repoussée par Eiji Kawashima.14eme minuteMarcus Thuram prend de vitesse sur la gauche Ivan Balliu et Moussa Niakhaté, qui le déséquilibre légèrement par la suite dans la surface. Le centre au cordeau de l'attaquant guingampais est sauvé par Eiji Kawashima, qui devance Yannis Salibur, esseulé dans les 6 mètres messins.21eme minuteClément Grenier se charge d'un coup-franc axial aux 30 mètres après une faute d'Ivan Balliu sur Yéni N'Gbakoto. Sa tentative flottante et frappée à l'instar de son modèle Juninho vient flirter avec la lucarne droite d'Eiji Kawashima.23eme minute (1-1)Après une mauvaise relance axiale de la tête de Renaud Cohade, Lucas Deaux sollicite le une-deux avec Yannis Salibur, qui lui remet avec intelligence et talent du gauche. Le milieu de terrain de l'En Avant égalise de près avec sang-froid en ouvrant parfaitement son pied droit.25eme minuteSur une longue touche, Marcus Thuram est trouvé dans la surface et dévie pour Yannis Salibur. La frappe de ce dernier du pied droit est facilement captée par Eiji Kawashima.49eme minuteClément Grenier trouve à l'entrée de la surface Yannis Salibur, qui décale en retrait Lucas Deaux. Celui-ci arrive lancé, mais enlève trop sa frappe du droit.53eme minuteClément Grenier lance parfaitement dans la profondeur et la surface messine Marcus Thuram. L'attaquant guingampais feinte la frappe du droit et enrhume par la même occasion Moussa Niakhaté. Il se remet sur son pied gauche et opte pour un tir au premier poteau à ras de terre, mais Kawashima est encore là et repousse en corner.57eme minute (1-2)Sur un corner botté côté droit par Matthieu Dossevi, Nolan Roux s'élève plus haut que tout le monde au point de penalty. Sa tête smashée se loge dans la lucarne droite de Karl-Johan Johnsson.58eme minuteYéni N'Gabkoto reprend au second poteau un corner côté droit de Clément Grenier. La tête smashée de l'ancienne idole de Saint-Symphorien passe elle au-dessus des cages d'Eiji Kawashima.61eme minuteClément Grenier joue rapidement un coup-franc et décale parfaitement sur la gauche Pedro Rebocho. Le centre en retrait de ce dernier est repris par Yannis Salibur, dont la frappe du gauche à ras de terre est stoppée par l'impeccable Eiji Kawashima.85eme minuteLudovic Blas se remet sur son pied gauche à l'entrée de la surface et enroule une frappe à ras de terre depuis les 20 mètres. Eiji Kawashima s'interpose avec brio et sort le ballon de son soupirail droit.86eme minute (2-2)Sur un centre venu de la gauche, le ballon est mal dégagé de la tête par Emmanuel Rivière. Le cuir arrive sur Yannis Salibur dont la frappe taupée est prolongée de près par Lucas Deaux. Le ballon passe entre les jambes d'Eiji Kawashima, malheureux.Tops et flopsTOP 3Il n'est pas le joueur le plus médiatisé du championnat, mais il en est une valeur sûre. Lucas DEAUX marque il est vrai très peu. Joueur de l'ombre, joueur typique de club, il a été le grand héros de son équipe qu'il a sauvée de la défaite. Il a débloqué son compteur personnel cette saison après un magnifique une-deux avec Yannis Salibur avant de s'offrir le doublé tel un renard des surfaces. Il a été, d'une manière générale, omniprésent dans l'entrejeu. Première rampe de lancement de son équipe, il a surtout ratissé pas mal de ballons dans les pieds messins.Il a longtemps permis à son équipe de croire à la victoire. Eiji KAWASHIMA a sorti le grand jeu, écœurant les attaquants guingampais à de nombreuses reprises, face à Clément Grenier (11eme), Yannis Salibur (14eme et 60eme) ou Marcus Thuram (53eme). Il ne peut rien sur les deux buts encaissés, abandonné à chaque fois par sa défense.Aligné à la pointe de l'attaque guingampaise en lieu et place de Jimmy Briand, suspendu, Marcus THURAM a crevé l'écran. Et pas seulement pour son ciseau spectaculaire, mais facilement stoppé par Eiji Kawashima en fin de première mi-temps. Il a été un poison constant par sa mobilité et sa vitesse. Son garde du corps Moussa Niakhaté n'a pas été à la fête avec lui et a souvent été enrhumé. Comme sur cette feinte de frappe (53eme). Il ne lui a manqué qu'un but pour rendre une copie quasi parfaite.FLOP 3Il est généralement le monsieur plus de son équipe, l'homme par qui l'étincelle peut venir. Matthieu DOSSEVI n'a pas eu son rendement habituel, ne faisant quasiment jamais la différence sur son aile droite face à Pedro Rebocho. Il sauve sa copie d'une passe décisive en tirant le corner sur le but de Nolan Roux. Mais c'est trop peu dans le jeu pour celui qui peut faire tellement plus et mieux.C'était un match très particulier pour lui. Peut-être un peu trop sur le plan émotionnel. Ancien capitaine du FC Metz avec qui il a remporté la Coupe Gambardella en 2010, Yéni NGABKOTO retrouvait pour la première fois de sa carrière son club de cœur. Le Franco-Congolais a été le joueur offensif de l'En Avant le moins à son avantage et a fait preuve de nervosité. Son carton pour contestation en est la preuve (30eme). Il a également gâché une belle occasion d'égaliser sur une tête trop piquée (58eme).Il est bien malgré lui le taulier d'une charnière centrale messine orpheline de Milan Bisevac et Fallou Diagne. Révélation de la saison messine, Moussa NIAKHATE traverse actuellement une période plus délicate. Déjà fautif la semaine dernière à Troyes face à Mathieu Deplagne sur le but inscrit par Adama Niane, il a souffert le martyr face à Marcus Thuram, avec qui il s'est tiré la bourre pendant 90 minutes et des brouettes. L'attaquant l'a très souvent mystifié.Monsieur l'arbitre au rapportM.Jérôme Brisard a provoqué l'ire d'Antoine Kombouaré en seconde période. L'arbitre a pourtant été parfait du début à la fin. La main de Clément Grenier existe sur le penalty même si l'ancien Lyonnais se protège. Il a également cartonné à bon escient et pris surtout la bonne décision en ce qui concerne Vahid Selimovic, qui fauche Marcus Thuram alors qu'il filait au but (68eme). Le jeune défenseur luxembourgeois n'était pas le dernier défenseur puisque Moussa Niakhaté était sur le côté et pouvait le rattraper.La feuille de matchL1 (27eme journée) / GUINGAMP - METZ : 2-2Stade du Roudourou (14 447 spectateurs environ)Pelouse impeccableArbitre : M.Brisard (9)But : Deaux (23eme et 86eme) pour Guingamp - Mollet (7eme) et Roux (57eme) pour MetzAvertissements : N'Gabkoto (30eme), Salibur (75eme) et Ikoko (77eme) pour Guingamp - Balliu (20eme), Mandjeck (45eme), Selimovic (68eme) et Dossevi (83eme) pour MetzExpulsions : aucunGuingampJohnsson (5) - Ikoko (5), Kerbrat (cap) (6), Eboa Eboa (5), Rebocho (5) - Phiri (4) puis Bénézet (61eme), Deaux (8) - Salibur (6), Grenier (6) puis Mo. Diallo (84eme), N'Gbakoto (4) puis Blas (70eme) - M. Thuram (6).N'ont pas participé : Caillard (g), Sorbon, Didot et Giresse.Entraîneur : A.KombouaréMetzKawashima (7) - Balliu (5), Selimovic (4), M.Niakhaté (4), Lempereur (5) - Cohade (cap) (4), Mandjeck (5) - M. Dossevi (4), Milicevic (4) puis Boulaya (56eme), Mollet (non noté) puis Rivière (5, 42eme) - Roux (6).N'ont pas participé : Beunardeau (g), Rivierez, Poblete et Rivière.Entraîneur : F. Hantz

Vos réactions doivent respecter nos CGU.