L1 (J26) : Nîmes enchaîne contre Bordeaux et relance la course au maintien

L1 (J26) : Nîmes enchaîne contre Bordeaux et relance la course au maintien©Media365

Rédaction Media365, publié le dimanche 21 février 2021 à 16h59

Ce dimanche, grâce à des réalisations de Birger Meling et Renaud Ripart, Nîmes a pris le meilleur sur des Bordelais réduits à dix en seconde période (2-0). Ce succès, le deuxième d'affilée, permet de relancer les Crocodiles dans la course au maintien.

Nîmes peut croire au maintien ! Après trois défaites de rang en championnat, les Crocos ont enchaîné avec un deuxième succès consécutif contre Bordeaux (2-0), ce dimanche, lors de la 26eme journée de Ligue 1. Solide et efficace, la formation gardoise n'a pas eu à forcer son talent pour prendre le dessus sur une pâle équipe girondine, qui a terminé la rencontre à dix après l'expulsion directe de Loris Benito. Cette victoire permet aux hommes de Pascal Plancque, toujours 19emes, de revenir à deux points de Nantes, virtuel barragiste, malgré un match en moins. De leur côté, les Aquitains restent scotchés à la 11eme place.

Nîmes sans pitié

A l'image de leur match contre l'Olympique de Marseille, les Bordelais jouaient petits bras et ne proposaient rien dans les premières minutes. Malgré une large possession du ballon, les partenaires d'Hatem Ben Arfa jouaient à la baballe, manquant cruellement d'inspiration. Tout le contraire des Crocos. Après un bon relais avec Zinedine Ferhat, Birger Meling ajustait parfaitement sa frappe au premier poteau pour punir Benoît Costil (1-0, 14eme). Une action, un but, les Nîmois étaient d'une efficacité létale.

D'autant que cette ouverture du score ne réveillait pas leurs adversaires. Ballons longs mal négociés, individualisme des joueurs offensifs, pressing trop laxiste et défense paniquée sur les quelques offensives des locaux, les Girondins proposaient une bouillie de football malgré une belle frappe de Yacine Adli repoussée par Baptiste Reynet (38eme). Preuve des difficultés bordelaises, Birger Meling n'était pas loin du doublé avant la pause mais le Norvégien butait sur un Benoît Costil vigilant (45eme).

Benito voit rouge, Ripart sanctionne

Au retour des vestiaires, les Marine et Blanc pensaient revenir dans le coup mais Rémi Oudin et Hwang Ui-jo butaient tout à tour sur le gardien nîmois (51eme). Une double occasion qu'ils pouvaient regretter. En effet, Loris Benito écopait d'un carton rouge direct pour une faute en tant que dernier défenseur sur Karim Aribi (69eme). Dans la foulée, Renaud Ripart s'envolait sur un coup franc de Niclas Eliasson pour doubler la mise avec l'aide du poteau sur un coup de tête (2-0, 71eme). Une sanction immédiate pour des Bordelais qui ne méritaient pas mieux face à des Nîmois solides, solidaires et plus que jamais dans la course pour le maintien !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.