L1 (J26) : Le PSG chaud devant mais froid derrière contre Strasbourg

L1 (J26) : Le PSG chaud devant mais froid derrière contre Strasbourg©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 17 février 2018 à 18h55

Malgré un comportement défensif pas toujours très rassurant, le PSG a facilement dominé Strasbourg ce samedi après-midi, avec un nouveau récital offensif à la clé.

Le debriefTrois jours après la cruelle défaite concédée sur la pelouse du Real Madrid en Ligue des Champions, il s’agissait surtout pour le PSG de ne pas laisser les idées noires s’installer. Tout de suite repartir du bon pied, histoire de débuter une préparation que les Parisiens espèrent excellente pour le huitième de finale retour, début mars au Parc des Princes. Dans cette même enceinte, les hommes d’Unai Emery ont pourtant senti leur public gronder quand Strasbourg a ouvert le score à la surprise générale ce samedi après-midi. Hors-sujet pendant dix minutes, le PSG s’est fait une petite frayeur. Lassana Diarra à côté de ses pompes, Neymar perdant tous ses ballons, Edinson Cavani incapable d’exister en pointe. Heureusement, l’avertissement a été entendu et tout le collectif parisien a su élever son niveau de jeu passé le quart d’heure de jeu. L’égalisation n’a pas traîné, et dès la demi-heure de jeu, l’affaire était même entendue avec trois buts du leader du championnat, avec la complicité d’une défense alsacienne très perméable.

Mais il était écrit que tout ne serait pas si simple. Et même si le bon match d’Angel Di Maria et les gestes de classe de Neymar pourraient faire croire que Paris s’est promené contre le Racing, la défense a affiché des signes de fébrilité qui n’ont pas dû plaire à Unai Emery. Deux buts encaissés à domicile contre un promu, c’est trop. Surtout quand les attaquants strasbourgeois sont, deux fois, passés près d’inscrire un troisième but. La faute, essentiellement, à un comportement trop passif à la perte du ballon. Il faudra bien plus de rigueur face aux attaquants marseillais ou madrilènes qui sont appelés à se rendre dans la capitale dans les prochaines semaines. Mais quelques mois après la première défaite de la saison à la Meinau, le PSG a pris sa revanche en passant cinq buts à son bourreau de l’automne. Paris s'est même permis de battre un nouveau record, en signant sa treizième victoire de rang à domicile en championnat. Et dans sa gestion de l’effectif en cette période charnière, Unai Emery a pu redonner du temps de jeu à Lassana Diarra, Thiago Motta, Layvin Kurzawa ou encore Julian Draxler. Tout en laissant Adrien Rabiot, Marquinhos et Marco Verratti au repos. Tout sauf inconséquent.

Le film du match2eme minute Lala essaye de dribbler Kurzawa à l’entrée de sa surface et perd le ballon. Ce dernier revient dans les pieds de Neymar qui se retrouve face à Oukidja mais la bonne sortie du gardien de Strasbourg empêche le Brésilien de marquer.

6eme minute (0-1) But de Strasbourg ! Aholou intercepte une passe de Neymar dans le camp strasbourgeois. Le milieu du Racing lance Lala côté droit et poursuit son action. Après une longue course plein axe, c’est lui qui est présent dans la surface parisienne pour reprendre du plat du pied le centre rasant de Lala. La frappe est parfaite et hors de portée d’Areola.

11eme minute (1-1) But du PSG ! Neymar voit l’appel de Kurzawa en profondeur et tente de le servir. Lala veut intercepter mais ne fait que dévier pour Draxler, qui frappe sans contrôle et trompe Oukidja d’un tir croisé à ras de terre.

21eme minute (2-1) But du PSG ! Lo Celso trouve Neymar au deuxième poteau d’une passe sublime. Le Brésilien se présente face à Oukidja mais perd son duel. Le ballon lui revient dessus et l’acien Barcelonais, dans un angle impossible, parvient à jongler par-dessus le malheureux Koné. Derrière, il n’a plus qu’à pousser le ballon dans le but vide. Incroyable geste !

22eme minute (3-1) But du PSG ! Sur l’engagement, Martinez tente de dribbler Di Maria en position de dernier défenseur. Le défenseur de Strasbourg perd le ballon et voit l’Argentin tromper Oukidja à bout portant…

30eme minute Neymar envoie un bon centre dans la surface, où Cavani se détache dans le dos de Martinez pour placer une tête piquée croisée. Oukidja se couche vite et détourne.

63eme minute Neymar renverse le jeu à merveille à destination de Dani Alves. L’arrière droit du PSG enchaîne contrôle de la poitrine et passe en retrait dans la surface. Seul dans les six mètres, Di Maria rate l’immanquable en ne cadrant pas sa reprise du pied droit.

66eme minute (3-2) But de Strasbourg ! Sur un dégagement du gardien, Thiago Silva monte haut pour renvoyer de la tête. Mais le ballon revient sur Martin qui cherche rapidement Da Costa par-dessus la défense. Le Brésilien n’est plus en place et la défense parisienne est déséquilibrée. Intelligemment, Da Costa joue en retrait vers Bahoken à l’entrée de la surface, et ce dernier trompe Areola d’un tir à ras de terre.

73eme minute (4-2) But du PSG ! Cavani prend plusieurs mètres à Martinez sur son appel plein axe. Le Matador est servi dans le bon tempo par Pastore et n’a plus qu’à tromper Oukidja, ce qu’il fait d’un ballon piqué.

79eme minute (5-2) But du PSG ! A 40 mètres, Neymar a tout son temps pour observer de loin le bon appel de Cavani. A la limite du hors-jeu, il sert son coéquipier par-dessus la défense. L’Uruguayen se présente devant Oukidja, qu’il lobe avec sang-froid.

83eme minute Neymar réalise un festival dans la partie de terrain adverse avant de servir Di Maria sur la droite de la surface strasbourgeoise. Mais ce dernier perd son duel avec Oukidja, qui se couche vite pour empêcher le PSG d’alourdir le score.

Tops et flopsTOP 3 Ce n’était pas le meilleur match de NEYMAR en Ligue 1, mais le Brésilien a encore réussi à être décisif sur quelques gestes de classe. Après dix premières minutes très difficiles, l’ex-Barcelonais est monté en puissance. Non content d’avoir amené le premier but du PSG, il a inscrit le deuxième avec une facilité déconcertante. Par la suite, il a distribué quelques caviars, comme celui pour Cavani synonyme de cinquième réalisation de l’après-midi.

Remplaçant mercredi à Madrid, Angel DI MARIA avait faim. Sur son aile droite, l’Argentin a été très intéressant et a multiplié les bons mouvements offensifs. En première période, l’ancien Madrilène a même profité de la prise de risque inconsidérée de Martinez pour marquer le troisième but de son équipe. Il a aussi raté un but tout faire en deuxième période.

Jean-Eudes AHOLOU n’en finit plus de surprendre. Auteur d’une grosse saison jusque-là, l’ancien joueur d’Orléans a été le meilleur Strasbourgeois au Parc des Princes. Buteur en début de match sur une action qu’il initie, le milieu de terrain a été présent à la récupération et s’est projeté plusieurs avec brio.

FLOP 3 L’erreur de Pablo MARTINEZ est impardonnable en Ligue 1. Alors que son équipe venait d’encaisser un deuxième but, le défenseur central a voulu dribbler Di Maria sur l’engagement, juste devant sa surface. La suite ? Un duel perdu et un troisième pour le PSG… Il est aussi pris de vitesse sur le quatrième but parisien.

Ernest SEKA a souffert sur le flanc gauche de la défense strasbourgeoise. Pas très vif, il a eu du mal à contenir les accélérations de Di Maria, et s’est fait plusieurs enrhumer par l’Argentin dans un duel qui a tourné court. Une intervention décisive à mettre à son actif cependant, juste après l’heure de jeu.

Décisif à l’aller et devenu titulaire depuis ce match gagné à la Meinau, Alexandre OUKIDJA n’a pas vécu le même conte de fées. Le gardien alsacien se rate sur le deuxième but signé Neymar et en encaisse au total cinq. Un après-midi difficile…

Monsieur l’arbitre au rapportM.Léonard a dû mettre la main à la poche plusieurs fois ce samedi après-midi, mais la plupart du temps de façon intelligente. Les Parisiens ont réclamé un penalty après un duel entre Neymar et Foulquier à l’épaule, mais le choix de l’arbitre de ne pas siffler n’est pas scandaleux.

La feuille de matchL1 (26eme journée) : PSG – STRASBOURG : 5-2Parc des Princes (35 000 spectateurs environ) Temps ensoleillé – Pelouse en bon état Arbitre : M.Léonard (6)

Buts : Draxler (11eme), Neymar (21eme), Di Maria (22eme) et Cavani (73eme et 79eme) pour le PSG - Aholou (6eme) et Bahoken (66eme) pour Strasbourg

Avertissement : Dani Alves (23eme) et Thiago Silva (68eme) pour le PSG – Da Costa (45eme), Foulquier (57eme) et Lala (74eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune

PSG Areola (5) – Dani Alves (5), Thiago Silva (cap) (5), Kimpembe (6), Kurzawa (6) – L.Diarra (5) puis Thiago Motta (58eme), Lo Celso (6) puis Pastore (58eme), Draxler (6) puis Nkunku (81eme) – Di Maria (7), Cavani (6), Neymar (7)

N'ont pas participé : Cibois (g), Marquinhos, Meunier, Rabiot Entraîneur : U.Emery

Strasbourg Oukidja (4) – Foulquier (4), B.Koné (cap) (4), P.Martinez (2), Seka (4) – Aholou (6) – Lala (5), Liénard (4) puis Gonçalves (61eme), J.Martin (4) puis Nogueira (90eme), Da Costa (6) puis Saadi (78eme) - Bahoken (5)

N'ont pas participé : B.Kamara (g), Salmier, Grimm, Blayac Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.