L1 (J26) : Battu par Metz, Nice perd un troisième match en huit jours

L1 (J26) : Battu par Metz, Nice perd un troisième match en huit jours©Media365
A lire aussi

Rédaction , publié le dimanche 21 février 2021 à 16h54

Sale semaine pour l'OGC Nice. Le club azuréen a été battu à domicile par le FC Metz ce dimanche (1-2). Menés de deux buts à la pause, les Aiglons ne sont restés dans le match qu'à la faveur d'un pénalty transformé par Amine Gouiri.

Malgré leurs trois matchs sans victoire en Ligue 1, les Grenats de Frédéric Antonetti ne sont pas venus exposer leurs doutes sur la Côte d'Azur, ce dimanche. Sur la pelouse de Niçois en manque de confiance, Metz est allé chercher un succès convaincant. Dès la deuxième minute, Vagner Dias mettait Jean-Clair Todibo en difficulté dans la surface des Aiglons. L'attaquant capverdien s'écroulait au terme d'un contact litigieux, mais l'arbitre Jérémy Stinat ne bronchait pas. Farid Boulaya s'essayait ensuite, quelques minutes plus tard, à distance, mais son tir était trop croisé pour inquiéter le dernier rempart niçois Walter Benitez (7eme minute). Cette domination dans les occasions va se concrétiser assez rapidement. Sur un corner lorrain mal repoussé, Mathieu Udol tentait sa chance de loin. Contré, le ballon revenait à droite à Boulaya qui tentait un centre puissant devant le but. Boubakar Kouyaté pouvait jaillir devant William Saliba et marquer de près (0-1, 15ème minute). C'était le tout premier but du solide défenseur international malien sous le maillot grenat ! Ce pécule d'avance allait enfoncer les hommes d'Adrian Ursea dans leurs errements, puisque juste avant la pause, Mathieu Udol pouvait semer Alexis Claude-Maurice et Andy Pelmard, pas concentrés sur le côté droit. Le latéral gauche du FC Metz pouvait alors ajuster un magnifique centre au premier poteau pour Lamine Gueye, qui profitait de la passivité de Jean-Clair Todibo et surtout, de William Saliba pour marquer le second but des Grenats d'un coup de tête plein de conviction et d'opportunisme (0-2, 38ème minute).

Le Gym a cruellement manqué de précision devant

Malgré une motivation plus marquée au retour des vestiaires, les coéquipiers de Pierre Lees-Melou n'arriveront pas à réellement installer le doute dans l'esprit de leurs adversaires. Maigre consolation : à la 59ème minute, Amine Gouiri poussait Fabien Centonze à l'accrocher dans la surface de réparation des Lorrains, après une belle accélération. Malgré la sublime panenka de l'attaquant formé à l'Olympique Lyonnais, qui aura passablement énervé Alexandre Oukidja au passage (1-2, 61ème minute), les coéquipiers d'Hicham Boudaoui ne trouveront jamais la clé. Avec 66% de possession au terme de la rencontre, l'OGC Nice concède déjà sa 13ème défaite de la saison en Ligue 1, la huitième à domicile et la troisième en huit jours. Pas forcément rassurant avant d'aller affronter le Stade Rennais au Roazhon Park, vendredi. Le FC Metz et Farid Boulaya (6ème, 38 points), une nouvelle fois étincelant ce dimanche, n'ont pas ces préoccupations : ils remportent leur 10ème victoire en Ligue 1 cette saison, une nouvelle fois avec la manière, et restent au contact du RC Lens, qui n'a que deux points d'avance sur les Lorrains. Le FC Metz se déplace au Matmut Atlantique de Bordeaux, samedi prochain.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.