L1 (J25) : Strasbourg prend le meilleur sur Troyes et s'éloigne de la zone rouge

L1 (J25) : Strasbourg prend le meilleur sur Troyes et s'éloigne de la zone rouge©Media365

Raphaël Brosse, publié le dimanche 11 février 2018 à 17h34

Réaliste à défaut d'être flamboyant, Strasbourg est venu à bout de Troyes (2-1) grâce à deux buts coup sur coup de Jean-Eudes Aholou et de Jérémy Blayac. Les Alsaciens ont désormais six points d'avance sur leur adversaire du jour, premier relégable.

Le debriefConquérant en Coupe de France mais à l'arrêt en Ligue 1, telle est la curieuse dynamique du RC Strasbourg depuis le début de l'année 2018. Qualifiés pour les quarts de finale de la Vieille Dame grâce à leur succès à Grenoble jeudi (0-3), les Alsaciens restaient en effet sur une série relativement préoccupante en championnat (une victoire et cinq défaites sur les six derniers matchs). Les joueurs de Thierry Laurey pouvaient profiter de la réception de Troyes, avant-dernier, pour se relancer et prendre quelques distances avec la zone rouge. Mission accomplie. Sur une pelouse très médiocre, les Strasbourgeois ont pourtant eu beaucoup de mal à se mettre en évidence au cours d'une première période plutôt terne et principalement marquée par la sortie sur blessure de Kader Mangane (10eme).Même s'ils ont eu la possession du ballon, Dimitri Liénard et ses coéquipiers n'ont pas réussi à trouver Martin Terrier et Nuno Da Costa dans de bonnes conditions. Cela s'est arrangé lors du second acte et surtout suite à l'entrée en jeu de Jérémy Blayac, qui a servi de point d'appui en attaque. L'avant-centre formé à Toulouse s'est même permis de doubler la mise (69eme), quelques minutes après la belle ouverture du score signée Jean-Eudes Aholou (65eme). Deux buts inscrits coup sur coup qui ont propulsé le Racing vers un succès important (2-1), en dépit de la réalisation tardive d'Adama Niane (93eme). Avec maintenant six points d'avance sur la zone de relégation, Strasbourg peut souffler un peu et sereinement préparer son périlleux déplacement dans la Capitale.De son côté, Troyes savait pertinemment qu'une victoire dans le Bas-Rhin lui aurait permis de revenir à hauteur du RCSA. Et les Troyens se sont longtemps montrés plus menaçants que leurs adversaires. Emmenés par la vision du jeu de Benjamin Nivet et la vitesse de Samuel Grandsir, les hommes de Jean-Louis Garcia ont su s'approcher à de nombreuses reprises du but gardé par Alexandre Oukidja. Mais l'ESTAC a connu beaucoup trop de déchet à la finition, à l'image d'un Adama Niane souvent à contretemps. La sortie de François Bellugou (54eme), averti tôt dans la rencontre et passablement agacé, a coïncidé avec le coup de mou du club champenois, qui a dès lors davantage laissé le ballon aux locaux. Les deux buts encaissés en cinq minutes ont ensuite porté un coup fatal au moral des partenaires de Christophe Hérelle, qui n'ont réduit l'écart qu'à la toute fin du temps additionnel. Toujours avant-dernier, Troyes va successivement recevoir Metz puis Dijon (match en retard). Deux rendez-vous qui vaudront sans nul doute leur pesant d'or dans la quête de maintien des Aubois.Le film du match50eme minuteServi en profondeur, Adama Niane remet en retrait sur Charles Traoré qui, gêné par un défenseur adverse, ne peut pas frapper. Alexandre Oukidja repousse le ballon vers Samuel Grandsir, dont la reprise file dans le petit filet extérieur du portier alsacien.65eme minute (1-0)Strasbourg ouvre le score ! Après avoir combiné avec Martin Terrier côté gauche, Jean-Eudes Aholou s'avance, repique dans l'axe et enroule du droit, plaçant le ballon hors de portée d'Erwin Zelazny !69eme minute (2-0)Le Racing fait le break ! Jérémy Blayac presse Jimmy Giraudon plein axe et parvient à récupérer le ballon dans une situation très intéressante. L'attaquant de 34 ans ne se manque pas et bat Erwin Zelazny d'un tir à ras de terre imparable !82eme minuteSaif-Eddine Khaoui profite d'un mauvais contrôle de Kenny Lala pour s'emparer du cuir et déclencher du gauche. Alexandre Oukidja se détend bien et détourne en corner.93eme minute (2-1)Troyes réduit l'écart ! Adama Niane trompe Alexandre Oukidja en reprenant au premier poteau un centre de Charles Traoré.Tops et flopsTOP 3Bousculé, peu inspiré, le RCSA a pu compter sur Jean-Eudes AHOLOU pour sortir de l'ornière. Véritable patron de son équipe dans l'entrejeu, l'ancien Orléanais a été précieux à la récupération et a mis les siens sur de très bons rails d'une frappe enroulée du droit, son mauvais pied de surcroît.Malgré ses 41 ans, Benjamin NIVET n'a absolument rien perdu de sa vision du jeu. Le joueur formé à Auxerre a été dans tous les bons coups offensifs troyens en première période, entre passes précises et remises rapides. Remplacé par Jonathan Tinhan (69eme).Entré en lieu et place de Jonas Martin à l'heure de jeu (61eme) et alors que Strasbourg faisait preuve d'inoffensivité, Jérémy BLAYAC s'est créé deux situations chaudes en l'espace de quelques minutes, convertissant par ailleurs la seconde (69eme). L'attaquant de 34 ans a servi de point d'appui pour Nuno Da Costa et et Martin Terrier, qui ont gravité autour de lui.FLOP 3Expulsé après seulement trois minutes de jeu à Toulouse il y a deux semaines (1-0), Jimmy GIRAUDON s'est cette fois fait chiper le ballon par Jérémy Blayac à vingt-cinq mètres de son propre but. Une grossière erreur d'inattention qui a coûté très cher puisqu'elle a permis au Racing de faire le break (69eme).Jusque-là, Erwin ZELAZNY avait réalisé des prestations plutôt intéressantes dans les cages auboises. Mais celui qui a remplacé Mamadou Samassa en tant que gardien titulaire de l'ESTAC ne fut pas exempt de tous reproches sur l'ouverture du score strasbourgeoise. Trop avancé, il a ainsi été trop court pour dévier la frappe de Jean-Eudes Aholou (65eme).Même s'il a trouvé la faille en toute fin de partie (93eme), Adama NIANE est passé à côté de son match. Signalé hors-jeu à six reprises, l'international malien n'a guère été inspiré, y compris quand sa formation réussissait à se montrer menaçante.Monsieur l'arbitre au rapportM.Letexier n'a eu aucune décision sujette à polémiques à prendre ce dimanche. L'arbitre a en outre choisi de ne pas siffler faute sur le moindre contact, ce qui a eu le mérite de ne pas hacher le rythme d'une rencontre déjà disputée sur un tempo modéré.La feuille de matchL1 (25eme journée) / STRASBOURG - TROYES : 2-1Stade de la Meinau (22 926 spectateurs)Pelouse en mauvais étatArbitre : M.Letexier (6)Buts : Aholou (65eme), Blayac (69eme) pour Strasbourg, Niane (93eme) pour TroyesAvertissements : Gonçalves (37eme), J.Martin (47eme) pour Strasbourg, Bellugou (28eme), Hérelle (90eme) pour TroyesExpulsion : AucuneStrasbourgOukidja (5) - Foulquier (5), Mangane (cap) (non noté) puis B.Koné (10eme - 6), P.Martinez (6), Lala (5) - Gonçalves (6), Aholou (6), J.Martin (5) puis Blayac (61eme), Liénard (5) - Da Costa (5) puis Grimm (88eme), Terrier (5)N'ont pas participé : B.Kamara (g), Seka, Saadi, BahokenEntraîneur : T.LaureyTroyesZelazny (4) - Deplagne (4), Giraudon (4), Hérelle (5), C.Traoré (6) - Bellugou (5) puis Azamoum (54eme), Walter (5) - Grandsir (5), Nivet (cap) (6) puis Tinhan (69eme), Khaoui (5) puis Ben Saada (86eme) - A.Niane (4)N'ont pas participé : Samassa (g), Vizcarrondo, Obiang, ConfaisEntraîneur : J-L.Garcia

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.