L1 (J24, match en retard) : Troyes et Dijon prennent un point qui les rapproche du maintien

L1 (J24, match en retard) : Troyes et Dijon prennent un point qui les rapproche du maintien©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mardi 20 février 2018 à 20h25

Au bout d'une rencontre sans saveur et longtemps dominée par Dijon, même si Troyes a mieux fini, les deux équipes se sont quittées sur un résultat nul logique en match en retard ce mardi (0-0). Elles font un pas de plus vers le maintien avec ce point.

Le debriefTroyes et Dijon s'en contenteront. Tous deux en lutte pour leur maintien en L1, ils ont pris un point chacun au bout d'une rencontre faible techniquement et sans saveur, en match en retard de la 24eme journée ce mardi (0-0). Si les deux équipes avaient l'occasion de faire un grand pas vers leur objectif prioritaire de la saison, elles s'en rapprochent doucement, l'ESTAC prenant deux unités d'avance sur la zone rouge et le DFCO en ayant désormais six. Pendant une bonne heure, ce sont d'ailleurs les Bourguignons qui sont apparus les plus fringants. Plus présents dans les duels, meilleurs dans le jeu direct et plus déterminés dans la chasse aux deuxièmes ballons, ils s'étaient installés dans le camp adverse, sans pour autant que cela se traduise par des occasions franches.Ce qu'il a manqué aux hommes d'Olivier Dall'Oglio, c'est une étincelle, un déclic offensif pour faire plier une formation troyenne qui s'est longtemps contentée de défendre, même si elle y a mis de l'application. Indigents techniquement, les Troyens ont finalement réussi à lancer des enchaînements offensifs et ont pris le dessus physiquement dans la dernière demi-heure. Ils ont même fait vaciller Dijon, qui a tenu bon et aurait même pu décrocher la timbale si la barre n'avait pas repoussé la frappe de Naïm Sliti pour la meilleure occasion de la rencontre. Au final, à l'image des deux entraîneurs qui se sont tombés dans les bras à l'issue de la rencontre, le point pris par les deux équipes fait plus d'heureux que de malheureux. Parce qu'il pourrait compter en fin de saison tout en ne larguant personne dans le bas du classement.Le film du match45eme minuteSur un long ballon renvoyé de la tête par Djilobodji, Tavares s'échappe et se présente seul face à Zelazny. Il faut un retour énorme d'Hérelle pour empêcher l'attaquant cap-verdien de chercher dans l'axe Abeid, ce qui n'était pas le meilleur choix.64eme minuteB.Pelé part de son côté gauche pour repiquer dans l'axe. Il feinte la frappe pour fixer Yambéré et arme du droit un tir puissant, sur lequel Reynet est bien placé pour repousser des deux poings.72eme minuteCorner pour Troyes sur la droite. Khaoui le tire fort et le ballon arrive jusqu'à Grandsir au second poteau. L'international Espoirs français réalise un excellent contrôle et enchaîne sur une frappe croisée du droit qui bat Reynet. Mais Tavares est bien présent sur sa ligne pour repousser comme il peut.74eme minuteAprès un bon travail de Saïd depuis le côté droit, le ballon arrive dans les pieds de Sliti à l'entrée de la surface. Sans contrôle, l'international marocain arme une frappe enroulée pour aller chercher la lucarne opposée. Zelazny reste scotché, avant d'être sauvé par sa barre transversale.82eme minuteSuperbe double une-deux sur la droite entre Azamoum et Deplagne, le latéral troyen étant à la réception du centre de son capitaine. L'ancien Montpelliérain tacle pour reprendre le ballon, sans parvenir à cadrer du bout du pied depuis les six mètres, Yambéré déviant légèrement au passage.Tops et flopsTOP 3Sans un HERELLE intraitable dans les duels et toujours bien place, Troyes aurait probablement payé sa première heure est difficile. Le défenseur de l'ESTAC a rappelé pourquoi son club avait tout fait pour le conserver l'été dernier et a soulagé ses partenaires par son omniprésence. Une prestation de patron.Positionné en libéro du milieu, LAUTOA a parfaitement rempli sa mission. L'ex-Lorientais a limité au maximum l'influence de Khaoui sur le jeu aubois, tout en imposant sa puissance physique pour être à la tombée des ballons aériens et ratisser tout ce qui passait dans sa zone. Du costaud.ROSIER confirme semaine après semaine qu'il se fait au haut niveau. Le laréral dijonnais a encore rendu une copie propre, en bloquant bien son couloir en dépit de la présence du virevoltant Grandsir. Il s'est aussi retrouvé à l'origine de contres menés par le DFCO en première période. Au four et au moulin.FLOP 3Incertain en raison d'une douleur au dos, KHAOUI n'était clairement pas en pleine possession de ses moyens. Le maître à jouer troyen n'a pas existé, touchant un minimum de ballons (21 au total) pour en perdre un tiers et avoir un taux de passes réussies trop faible pour un joueur de sa qualité technique. Pas passé loin de sauver son match sur un corner qui a failli faire mouche juste avant de sortir.Préféré à C.Traoré pour occuper le couloir gauche de la défense de l'ESTAC, OBIANG n'a pas franchement marqué des points. Il a souffert dans son duel avec Kwon et a connu un énorme déchet dans ses transmissions (seulement 59% de passes réussies). De la bonne volonté, mais c'était à peu près tout.Plus habitué à évoluer en sentinelle, ABEID n'a pas franchement convaincu dans un rôle plus haut sur le terrain. Le milieu algérien s'est retrouvé à jouer souvent dos au but et n'était clairement pas dans son registre, ce qui s'est vu sur deux contrôles faciles ratés. Pas certain que Dall'Oglio ne réitère l'expérience.Monsieur l'arbitre au rapportUn match bien maîtrisé par Amaury Delerue, qui a sorti des avertissements à bon escient. Il aurait néanmoins pu accorder un penalty à Dijon pour un contact litigieux entre Zelazny et Tavares. Il a aussi laissé jouer sur une séquence dans la surface bourguignonne où B.Pelé a semblé accrocher par Jeannot, sans que ce soit évident.La feuille de matchL1 (J24, match en retard) : TROYES - DIJON : 0-0 Stade de l'Aube (7 000 spectateurs environ)Temps gris - Pelouse moyenneArbitre : M.Delerue (6)But : AucunAvertissements : B.Pelé (28eme) et Ben Saada (84eme) pour Troyes - Haddadi (84eme) pour DijonExpulsion : AucuneTroyesZelazny (5) - Deplagne (6), Vizcarrondo (5), Hérelle (6), Obiang (4) puis C.Traoré (62eme) - Azamoum (cap) (5), Walter (5) - Grandsir (4), Khaoui (3) puis Ben Saada (73eme), B.Pelé (5) - A.Niane (4)N'ont pas participé : M.Samassa (g), Giraudon, Confais, Suk, MbeumoEntraîneur : J.-L.GarciaDijonReynet (cap) (5) - Chafik (5) puis Haddadi (65eme), Yambéré (5), Djilobodji (6), Rosier (6) - R.Amalfitano (5), Lautoa (6), Abeid (4) - Kwon (5) puis Saïd (73eme), Tavares (5), Sliti (4) puis Jeannot (81eme)N'ont pas participé : B.Leroy (g), Varrault, Sammaritano, BalmontEntraîneur : O.Dall'Oglio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.