L1 (J23) : Cette fois, le PSG a fait tomber le mur Montpellier

L1 (J23) : Cette fois, le PSG a fait tomber le mur Montpellier©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 27 janvier 2018 à 19h00

Le PSG a facilement dominé Montpellier samedi (4-0), donnant une leçon offensive à la meilleure défense de L1, avec notamment un doublé de Neymar pour son retour à la compétition. Idéal pour se réconcilier avec le Parc des Princes.

Le debrief« On peut tromper une fois mille personnes, mais on ne peut pas tromper mille fois une personne. » Ce dicton rendu célèbre par la Cité de la Peur, Montpellier en a pris pleinement conscience ce samedi. Le piège tendu par le MHSC au PSG n'a pas fonctionné comme à l'aller (0-0), où les Parisiens s'étaient cassé les dents sur le bloc héraultais et sur une pelouse catastrophique à La Mosson. Cette fois, les conditions de jeu étaient idéales et le leader de L1 a pu dérouler son jeu pour renouer avec la victoire en championnat (4-0), six jours après sa défaite à Lyon (2-1). Entré dans le match avec d'excellentes intentions, Paris a vite imposé un rythme que les Montpelliérains n'ont pas réussi à suivre et a d'emblée fait en sorte de se mettre sur le bon chemin. L'ouverture du score rapide d'Edinson Cavani a concrétisé cette domination sans partage, avec à la clé le record de buts toutes compétitions confondues avec le PSG pour l'attaquant uruguayen.Sérieux et appliqué, d'une grande propreté technique, le sextuple champion de France a accéléré à sa guise, déclenchant de belles combinaisons pour déstabiliser la formation montpelliéraine, habituellement si solide. Mais elle était orpheline de Jérôme Roussillon et de Ruben Aguilar, qui ont cruellement manqué pour animer les couloirs. L'autre souci pour le MHSC, c'est qu'il n'a pas profité des rares temps faibles des Parisiens, la faute à un déchet énorme dans les 35 derniers mètres adverses. A contrario, la troupe d'Unai Emery a souvent fait le geste juste à l'approche de la surface montpelliéraine, à l'image d'un Neymar auteur d'un doublé pour ses retrouvailles avec le Parc des Princes, qui a vu le 2000eme but du PSG inscrit à domicile. Ça valait bien un grand sourire et un saut dans les bras d'Edinson Cavani, comme pour mieux sceller la réconciliation de toute la famille. C'est toujours plus facile dans les jours comme celui-là.Le film du match2eme minuteDu bout du pied droit, Draxler devance Hilton et efface le défenseur brésilien d'un grand pont. Le milieu offensif allemand se présente face à Lecomte et tente le ballon piqué au-dessus du gardien montpelliérain dans un angle fermé. Mais sa tentative échoue dans le petit filet.11eme minute (1-0)Thiago Silva trouve une transversale précise vers Neymar, qui réalise un contrôle parfait avant de lancer un Rabiot venu de loin dans la surface montpelliéraine. En bout de course, le milieu parisien centre au cordeau pour Cavani, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond de près. Voilà le but qui fait de l'attaquant uruguayen le meilleur buteur de l'histoire du PSG.13eme minuteAux abords de la ligne médiane, Neymar déclenche une belle ouverture pour Draxler, parti dans le dos de la défense montpelliéraine. L'Allemand réussit un enchaînement parfait, mais ne parvient pas à lober Lecomte, bien sorti à sa rencontre.40eme minute (2-0)Penalty pour le PSG. Suite à un centre de Di Maria depuis la droite, le ballon arrive jusqu'à Draxler au second poteau. Le milieu parisien enchaîne avec la frappe, qui est contrée par la main de Pedro Mendes, que le défenseur montpelliérain avait laissé traîner sur son tacle. Neymar se charge de la sentence et prend Lecomte à contre-pied sur sa droite.44eme minuteMeunier déboule sur la droite et centre fort dans une surface montpelliéraine où les Parisiens sont en nombre. Le ballon arrive jusqu'à Neymar, qui efface son vis-à-vis d'un passement de jambes dos au but avant d'envoyer une frappe croisée du droit en pivot. Lecomte se couche bien sur sa droite pour capter.67eme minuteServi à l'entrée de la surface, Sambia a tout son temps pour armer une frappe flottante. Areola intervient difficilement des deux poings pour dégager ce ballon à la trajectoire vicieuse. Dans la foulée, S.Camara manque le cadre de près, même s'il était de toute façon en position de hors-jeu.70eme minute (3-0)D'une délicieuse passe de l'extérieur du droit, Pastore lance Meunier sur le côté droit. Le latéral belge déborde, s'avance dans la surface parisienne et adresse un centre en retrait parfait pour Di Maria, qui s'applique pour déposer sa frappe du gauche dans le petit filet de Lecomte.74eme minuteMeunier rend la pareille à Pastore, qu'il envoie sur la droite en pleine course. Le milieu argentin adresse un centre à ras de terre sur lequel Pedro Mendes manque son dégagement et ça profite à Neymar, qui bat Lecomte de près. Mais son but est refusé pour une faute de main peu évidente.82eme minute (4-0)Contre express du PSG, avec une récupération de Pastore et une accélération de Di Maria. « El Fideo » rentre sur son pied gauche pour prendre à revers la défense de Montpellier et envoyé dans son dos Cavani, qui devance la sortie de Lecomte pour le lober d'un petit ballon piqué et trouver Neymar. Seul aux six mètres, le Brésilien n'a plus qu'à accompagner dans le but vide.90eme minuteAu bout d'une action dont il est à l'origine, Nkunku lance sur la droite Di Maria, qui centre intelligemment vers Cavani. L'attaquant uruguayen est trop court pour reprendre dans de bonnes conditions aux six mètres et il manque le cadre, alors que Neymar était en position idéale derrière lui.Tops et flopsTOP 32018 est bien l'année de DI MARIA jusqu'à maintenant. Il a inscrit son sixième but en sept titularisations (plus cinq passes décisives) et couronné ainsi un nouveau match plein. Impressionnant par son volume de jeu, avec une intensité énorme dans toutes ses courses, il a abattu un travail énorme, avec le quatrième but parisien comme symbole. Du très haut niveau, comme à chacune de ses apparitions depuis un mois.Un match de patron pour LO CELSO. Le milieu argentin s'est révélé le Parisien le plus actif à la récupération (15 ballons grattés) et fait preuve d'une grande justesse dans toutes ses transmissions. Son activité et sa disponibilité ont éteint le pressing montpelliérain, et il s'est même permis quelques tacles. Du travail bien fait, encore une fois, sous les yeux de Lassana Diarra.Après un petit trou d'air en fin d'année 2017, RABIOT renoue avec sa régularité habituelle dans ses prestations. Passeur décisif sur l'ouverture du score, il a maîtrisé son sujet au milieu de terrain et s'est régalé par ses courses tranchantes vers l'avant. Une prestation de haut vol.FLOP 3Si Montpellier a souffert pour se montrer menaçant sur le but parisien, MBENZA n'y est pas pour rien. Il a mal négocié le peu de ballons touchés et manqué de justesse dans tout ce qu'il a entrepris, à tel point qu'il a frustré ses coéquipiers. Son déchet était rédhibitoire pour espérer faire un coup à Paris.PEDRO MENDES a symbolisé à lui seul les difficultés inhabituelles rencontrées par la défense de Montpellier, tant elle est apparu à la peine dès que le PSG a pu accélérer le jeu. Sa main grossière a provoqué le but du break et son dégagement raté aurait dû offrir le doublé à Neymar, sans un coup de sifflet salvateur de l'arbitre. Une prestation globalement trop juste.Autant LASNE avait pris l'habitude de faire des misères au PSG ces derniers temps avec Montpellier, autant il n'a pas réellement pesé sur les événements cette fois. Il a manqué de précision pour donner la dernière passe et créer des décalages. Il a touché ses limites dans un rôle de milieu de couloir qui n'est celui qu'il préfère.Monsieur l'arbitre au rapportFrank Schneider a plutôt bien maîtrisé son match, malgré des vraies montées en tension et un duel Mukiele-Neymar à surveiller comme le lait sur le feu. A son débit néanmoins une main inexistante sifflée à Neymar quand le Brésilien pensait avoir inscrit le doublé qu'il s'est finalement offert quelques minutes plus tard.La feuille de matchL1 (J23) : PSG - MONTPELLIER : 4-0 Parc des Princes (42 000 spectateurs environ)Temps ensoleillé - Pelouse excellenteArbitre : M.Schneider (5)Buts : Cavani (11eme), Neymar (40eme sp et 82eme) et Di Maria (70eme) pour le PSGAvertissements : Pedro Mendes (39eme) et Skhiri (55eme) pour MontpellierExpulsion : AucunePSGAreola (5) - Meunier (7), Thiago Silva (cap) (6) puis Marquinhos (46eme / 5), Kimpembe (6), Kurzawa (5) - Draxler (6) puis Pastore (67eme), Lo Celso (7), Rabiot (7) puis Nkunku (77eme) - Di Maria (8), Cavani (7), Neymar (7)N'ont pas participé : Trapp (g), Berchiche, Verratti, NsokiEntraîneur : U.EmeryMontpellierLecomte (5) - Mukiele (5), Pedro Mendes (4), Hilton (cap) (4), Congré (4), Cozza (5) - Mbenza (3) puis Ninga (64eme), Sambia (4), Skhiri (5), Lasne (4) - Sio (4) puis S.Camara (64eme)N'ont pas participé : Pionnier (g), Poaty, Dolly, Caumet, Porsan-ClementéEntraîneur : M.Der Zakarian

Vos réactions doivent respecter nos CGU.