L1 (J23) : Bordeaux ramène l'OL sur terre

L1 (J23) : Bordeaux ramène l'OL sur terre©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 28 janvier 2018 à 19h05

Après avoir battu successivement le PSG et Monaco, l'OL est passé à côté de sa première période et s'est logiquement incliné à Bordeaux (3-1), où Gustavo Poyet a réussi sa première sur le banc. Lyon pourrait perdre sa deuxième place après le OM - Monaco du soir.

Le debriefL'OL réalisait jusque-là une semaine parfaite, mais la belle dynamique a volé en éclats dimanche à Bordeaux (3-1). Catastrophiques en première période et incapables de se procurer la moindre occasion dans le jeu, les Lyonnais sont passés à côté de leur sujet. Après avoir dominé successivement le PSG (2-1) et Monaco (2-3), le retour sur terre fait mal. Surtout que les hommes de Bruno Genesio restaient sur une série de sept victoires consécutives à l'extérieur en L1. Cette série, ils n'ont rien fait pour la prolonger. En reconduisant le onze qui avait fait tomber Paris au Groupama Stadium, l'entraîneur de l'OL pensait probablement être à l'abri d'une telle rechute. Mais les 45 premières minutes ont viré au fiasco. Une défense aux abois à chaque accélération bordelaise, un milieu en souffrance dans le jeu de transition et une attaque sans inspiration : rien n'a fonctionné. Absolument rien. Même le coup de pouce du destin permettant aux Lyonnais de revenir dans le match sur leur seule opportunité du premier acte, ils n'en ont pas profité.Ils ont concédé dans la foulée un deuxième penalty, justifié, après celui obtenu par Malcom d'une grossière simulation. Ils ont certes investi le camp bordelais après la pause, mais n'ont pas réussi à se montrer bien menaçants pour autant, hormis sur coups de pied arrêtés. Les Girondins les ont simplement croqués dans l'impact et ont affiché une solidarité à toute épreuve qu'ils avaient perdue sous Jocelyn Gourvennec, sur la lancée de sa victoire à Nantes le week-end dernier (0-1). Peut-être déjà l'effet Gustavo Poyet, qui ne pouvait rêver plus belle première sur le banc bordelais, dans une belle ambiance au Matmut Atlantique. Incisifs à la récupération du ballon, ils ont tenu jusqu'au bout, même après l'expulsion d'Otavio. Avec cet état d'esprit-là, Bordeaux n'aura aucun mal à se maintenir. Avec cet état d'esprit-là, Lyon n'a aucune raison de croire au podium. Le premier doit maintenant espérer que ce n'est pas un feu de paille, le second que ce n'est un accident de parcours.Le film du match22eme minute (1-0)Contre parfaitement mené par Bordeaux. Au départ, Pablo repousse un centre lyonnais et Laborde prend le dessus sur Tousart, avant de décaler Malcom sur la droite. Le Brésilien accélère sur son côté et trouve un relais plein axe avec S.Meïté, qui sert idéalement de Préville. L'ancien Lillois conclut le travail de près.27eme minute (2-0)Penalty pour Bordeaux. Lerager gratte le ballon dans les pieds de Tousart et Laborde trouve Malcom, qui place un dribble derrière sa jambe d'appui avant de se jeter pour abuser l'arbitre, alors que Morel ne fait que l'effleurer. Le Brésilien se charge lui-même de déballer le cadeau et prend à contre-pied A.Lopes.44eme minute (2-1)Corner bêtement concédé par S.Meïté. Fekir le frappe de la droite et trouve au second poteau Marcelo, qui s'élève plus haut que tout le monde pour reprendre de la tête. Sur la ligne de but, De Préville a bien anticipé, mais manque son dégagement qui aurait pu sauver les siens.45eme minute+2 (3-1)Nouveau penalty pour Bordeaux, indiscutable cette fois-ci. Suite à un centre de Malcom que De Préville ne peut maîtriser, le ballon traîne dans la surface. A.Lopes sort loin de son but et est trompé par l'arrivée de Poundjé, qui devance sa sortie en passant devant Cornet. Dans son élan, le gardien de l'OL fauche grossièrement le latéral bordelais et Laborde transforme en frappant plein axe.50eme minuteCoup-franc excentré sur la droite pour Lyon. Fekir l'enroule fort et vise le second poteau de Costil, qui sort une magnifique parade avec la main opposée. Derrière lui, Tete se voyait déjà pousser le ballon au fond de la tête.71eme minutePoundjé résiste au retour de B.Traoré et déboule tout en puissance sur le côté gauche. Au bout de son raid, le latéral bordelais adresse un centre parfait pour De Préville, qui gagne son duel aérien face à F.Mendy. Mais l'attaquant girondin ne parvient pas à trouver le cadre de la tête.74eme minuteNouveau coup-franc bien placé en faveur de Lyon. Légèrement décalé sur la droite, juste à l'entrée de la surface, Depay s'en charge dans une position pourtant idéale pour un gauche. Le Néerlandais cherche la lucarne opposée et Costil sort une nouvelle parade de classe avec la main opposée.78eme minuteEncore un coup-franc pour l'OL à l'entrée de la surface. B.Traoré prend sa chance du gauche et échoue dans le mur lyonnais. Le ballon revient sur Depay, dont la demi-volée croisée du droit est bien sorti par la main droite de Costil, vigilant malgré la forêt de jambes devant lui.84eme minuteDe Préville joue avec S.Meïté, qui mystifie Marcelo d'un petit crochet du droit. Dans un angle très fermé, le milieu bordelais face à A.Lopes et tente un ballon piqué au-dessus du gardien lyonnais. Mais il croise bien trop sa frappe et l'envoie directement en touche.Tops et flopsTOP 3Promu capitaine suite au départ de Toulalan, COSTIL a fait honneur à ce nouveau statut. Il a montré une vraie attitude de leader et sorti les parades qu'il fallait pour ne pas permettre aux Lyonnais de relancer le suspense en seconde période. Essentiel dans la quête de cette victoire précieuse.POUNDJE tient probablement son match-référence en L1. Nouveau titulaire du poste de latéral gauche, il a rendu une copie de haut niveau dans son couloir. Il l'a fermé avec autorité et n'a pas hésité à se projeter avec envie. Il a joué intelligemment le coup pour provoquer le penalty du 3-1. Une vraie trouvaille à ce poste.S.MEÏTE et LERAGER ont abattu un travail énorme pour remporter la bataille du milieu de terrain. Le premier a régné sur l'entrejeu par sa puissance et sa qualité technique tout au long de la partie, surtout en première période, même s'il a concédé bêtement le corner qui aurait pu relancer Lyon. Le second a harcelé le porteur dès qu'il a pu et a joué un rôle précieux quand Bordeaux a reculé après la mi-temps.FLOP 3Rarement TOUSART était passé au travers dans de telles proportions. Avec une mauvaise appréciation sur le premier but bordelais et un ballon perdu aux abords de surface sur le second, le milieu de l'OL a coûté cher aux siens. Même dans l'impact physique, il n'a pas eu le poids habituel et a multiplié les erreurs techniques dans les transmissions. Un vrai naufrage qui n'a duré qu'une mi-temps.CORNET fonctionne toujours sur courant alternatif. Autant il avait réalisé un match intéressant face au PSG, autant il a traversé cette rencontre à Bordeaux comme une ombre. Très peu utilisé dans son couloir droit, il n'a pas bien négocié les quelques ballons touchés. Coupable aussi d'un excès de laxisme sur la séquence du troisième but bordelais.Déjà fantomatique contre Paris, MARIANO a enchaîné avec une nouvelle prestation inquiétante à la pointe de l'attaque lyonnaise. Trop statique, il n'a pas apporté suffisamment de solutions et a régulièrement préféré la solution individuelle, quand ses partenaires attendaient le ballon. Il s'est aussi révélé incapable de le conserver dos au but, se faisant croquer par la charnière bordelaise.Monsieur l'arbitre au rapportUne action suffit à gâcher la prestation de François Letexier, pourtant intelligent dans son relationnel avec les joueurs et souvent excellent dans ses prises de décision. Mais le penalty imaginaire accordé à Malcom, permettant aux Girondins de faire le break, a compté dans le déroulement de la rencontre. Dommage pour ce jeune arbitre prometteur, régulièrement impliqué dans des actions polémiques ces derniers temps.La feuille de matchL1 (J23) : BORDEAUX - LYON : 3-1 Matmut Atlantique (29 310 spectateurs)Temps ensoleillé - Pelouse bonneArbitre : M.Letexier (4)Buts : De Préville (22eme), Malcom (27eme sp) et Laborde (45eme+2 sp) pour Bordeaux - Marcelo (44eme) pour BordeauxAvertissements : Otavio (36eme et 76eme) et De Préville (61eme) pour Bordeaux - Fekir (11eme), Rafael (19eme) et Marcelo (84eme) pour LyonExpulsion : Otavio (76eme) pour BordeauxBordeauxCostil (cap) (7) - Sabaly (6), Koundé (7), Pablo (7), Poundjé (7) - Lerager (7), Otavio (5), S.Meïté (7) - Malcom (6) puis Pellenard (80eme), Laborde (6) puis Sankharé (68eme), De Préville (6) puis Youssouf (93eme)N'ont pas participé : Prior (g), Gajic, Kamano, VadaEntraîneur : G.PoyetLyonA.Lopes (4) - Rafael (4) puis Tete (46eme / 5), Marcelo (5), Morel (4), F.Mendy (5) - Fekir (cap) (5), Tousart (3) puis Depay (46eme / 4), Ndombélé (5) - Cornet (3) puis B.Traoré (63eme), Mariano (3), Aouar (5)N'ont pas participé : Gorgelin (g), Marçal, Ferri, GouiriEntraîneur : B.Genesio

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
18 commentaires - L1 (J23) : Bordeaux ramène l'OL sur terre
  • Le jour ou la PLEUREUSE prendra sa retraite , le club et surtout les joueurs seront considéré à leur juste valeur ;mais ils n'auront jamais la considération populaire comme Paris,st. étienne ,nantes,et Marseille.....devinez à qui la faute ......

    À vous, la faute, assurément !

    IL faut avoir le courage de dire que AULAS est un poison violent pour le Foot
    son stade des lumières n'est pas illuminer par son cerveau
    il a comparer 2 présidents de" club de peste choléra lui c'est un cancer ce type

    IL faut avoir le courage de dire que AULAS est un poison violent pour le Foot
    son stade des lumières n'est pas illuminer par son cerveau
    il a comparer 2 présidents de" club de peste choléra lui c'est un cancer ce type

  • Les médias sont discrets sur la défaite de Lyon. Est ce que le ROI LYON AULAS est passé par là. C'est vrai ce revers va lui dégonfler le melon. Le jour ou il annoncera son départ à la retraite qu'est ce que cela va faire du bien

  • Et comme d'habitude Aulas cherche des excuses.

    AULAS personne ne peut le soutenir c'est une verrue du foot
    il pleur tout le temps et son abrutis de gardien qui matraque les joueurs en face de" lui
    contre P S G c'est un rouge et 6 mois de" suspension et pourtant je ne soutiens pas le P S G
    c'est un assassin LOPESE son cinéma avec le pétard cette fiotte il va jouer au tennis de table
    ce qu'il faudrait se serait un gars du rugby qu'i le tacle un bon coups

    AULAS personne ne peut le soutenir c'est une verrue du foot
    il pleur tout le temps et son abrutis de gardien qui matraque les joueurs en face de" lui
    contre P S G c'est un rouge et 6 mois de" suspension et pourtant je ne soutiens pas le P S G
    c'est un assassin LOPESE son cinéma avec le pétard cette fiotte il va jouer au tennis de table
    ce qu'il faudrait se serait un gars du rugby qu'i le tacle un bon coups

  • Ca va calmer le roquet, c'est cool, Aulas commençait à avoir la tronche et les chevilles comme un melon de Cavaillon.

    OUI AULAS ce ne sera pas le cerveau qui va gonfler
    il n'en a pas c'est surtout un nuisible pour le foot
    vivement qu'il se tire en retraite ce vieux con
    Et son assassin de goal LOP7SE j'espère qu'n jour il y aura un joueur
    pour le corriger a chaque rencontre il descend les joueurs en face c'est un type dangereux

    OUI AULAS ce ne sera pas le cerveau qui va gonfler
    il n'en a pas c'est surtout un nuisible pour le foot
    vivement qu'il se tire en retraite ce vieux con
    Et son assassin de goal LOP7SE j'espère qu'n jour il y aura un joueur
    pour le corriger a chaque rencontre il descend les joueurs en face c'est un type dangereux

  • l'OL sur terre et Aulas à la niche.........

    AULAS c'est l'enfer

    AULAS c'est l'enfer