L1 (J22) : Rennes l'emporte enfin à domicile et stoppe Angers dans son élan

L1 (J22) : Rennes l'emporte enfin à domicile et stoppe Angers dans son élan©Media365

Clément Malaoui, publié le samedi 20 janvier 2018 à 22h30

Réduit à dix en première période, Angers a longtemps tenu à Rennes samedi, avant de craquer en toute fin de rencontre sur un penalty de Bourigeaud (1-0). Une rencontre hachée qui a mis du temps à se décider. Grâce à cette victoire, les Bretons reviennent à hauteur de Nice, alors que le SCO, qui restait sur trois matchs sans revers en L1, flirte dangereusement avec la zone de relégation.

Le debriefRennes va décidément pouvoir se targuer d'être le champion du money-time. Pour la huitième fois lors des treize dernières rencontres, les joueurs de Sabri Lamouchi ont inscrit un but à moins de dix minutes du terme. Comme trois jours plus tôt à Lille, les Rennais ont arraché la victoire en toute fin de rencontre ce samedi contre Angers (1-0). Cette fois, c'est sur un penalty de Bourigeaud que les Bretons ont fait la différence. Tout n'a pourtant pas été aisé, malgré l'expulsion précoce et sévère de Prince Oniangué avant la pause. Le milieu angevin symbolise à lui seul le scénario de la première période : un jeu haché, un arbitre tendu, des cartons qui pleuvent et un football laissé au second plan.Après la pause, les Rennais, qui restaient sur deux défaites à domicile en championnat, se sont d'abord précipité et cassé les dents sur une défense solide et bien regroupée. Puis au fil des minutes, ils ont eu l'intelligence de faire sortir le bloc angevin grâce à des redoublements de passes. Après trois rencontres en une semaine et à un de moins pendant plus d'une mi-temps, les joueurs de Stéphane Moulin ont cédé, fatigués, malgré leur courage. La rentrée de Karl Toko Ekambi, meilleur buteur du club et sur le banc au coup d'envoi, n'a rien changé, Angers rechute et flirte dangereusement avec la zone rouge. À Rennes, les fins de folie se répètent et permettent aux Bretons de revenir à hauteur de Nice et Montpellier, à la sixième place.Le film du match4eme minuteBourigeaud s'échappe sur son côté droit avant de revenir sur son pied gauche et envelopper un bon ballon sur la tête d'Hunou, qui ne trouve pas le cadre.14eme minuteGrâce à un gros pressing, les Bretons récupèrent dans la moitié de terrain adverse et se projettent vite. Bourigeaud lance Mubele en première intention, mais Butelle sort bien et devance l'attaquant rennais.32eme minuteAprès une frappe lointaine de Gélin un quart d'heure plus tôt, Butelle retombe mal après s'être bien détendu. Petite cause, grosse conséquence, puisque le portier est contraint de laisser les siens.39eme minuteDeuxième carton jaune pour Oniangué, expulsé. Baal est cerné par quatre Angevins, mais touché par Oniangué en essayant de remettre le cuir en arrière. M.Moreira n'hésite pas. Une décision très sévère...48eme minuteI.Sarr s'échappe côté droit et centre intelligemment en retrait pour Mubele, qui dévisse complètement sa reprise du droit et une énorme occasion!51eme minuteTait s'essaye à 40 mètres, mais ne surprend pas Koubek. La première frappe cadrée de la rencontre.65eme minuteBourigeaud prend le risque qu'il faut à 30 mètres, frappe fort et oblige Michel à une claquette en corner. Il ne donne rien, mais l'intention de l'ancien Lensois était bonne.71eme minuteAlors qu'il vient de rentrer, Léa-Siliki prend le ballon à 20 mètres et enroule en première intention. Sa frappe est réussie, malgré une prise de décision très rapide, mais trouve la barre ! Michel était battu.77eme minuteTait trouve lui aussi la barre ! Toko Ekambi dévie de la poitrine pour le milieu droit, qui frappe de plus de 30 mètres, tendu. Son tir surpuissant ne trouve que le montant.84eme minute (1-0)Brandon déborde Pavlovic dans la surface et tente un centre fort devant le but angevin. Le défenseur tacle et touche le ballon du bras. Bourigeaud ne tremble pas et transforme le penalty pour Rennes.Tops et flopsTOP 3Il a été la première rampe des offensives rennaise. Très inspiré dans la création, GELIN a souvent été au départ des situations rennaises. Il a su jouer en première intention, sa qualité technique et sa maturité impressionnante pour un joueur de 20 ans ont fait le reste et lui ont permis de créer de nombreux décalages, surtout dans le premier acte.Actif en essayant plusieurs fois de trouver la dernière passe en première période, BOURIGEAUD a ensuite pris ses responsabilités. Après avoir obligé Michel à la parade sur une frappe dont il a le secret, l'ex-Lensois n'a pas hésité a frappé le penalty de son équipe à la 84eme minute. Patron, malgré son jeune âge.Lui aurait pu et peut-être dû être le héros de la soirée. TAIT s'est d'abord illustré par un travail de sape impressionnant dans son couloir droit en première période. En seconde , c'est lui qui a impulsé le réveil de sa formation et aurait même pu ouvrir le score à deux reprises. Mais sa première frappe, magnifique, a touché du bois, puis sa deuxième a été bien enlevée par Koubek.FLOP 3SUNU avait été préféré à Toko Ekambi, meilleur buteur angevin, au coup d'envoi de la rencontre. Complètement esseulé à la pointe de l'attaque, il n'a pas eu la tâche facilitée par l'expulsion d'Oniangué. Oui, il a fait des efforts défensifs précieux, mais sa tâche première n'est pas là. La preuve, à son entrée, Toko Ekambi s'est signalé et a montré que, même seul devant, il pouvait être dangereux.Lui aussi avait un coup à jouer en l'absence de Gourcuff. Associé à Sarr sur le front de l'attaque bretonne, MUBELE n'a pas pesé. Actif et volontaire, il s'est montré très maladroit à la finition, alors qu'il a eu certaines situations intéressantes et une très grosse occasion finalement vendangée. À son arrivée, Lamouchi n'était pas fan et, vu ses dernières sorties, Mubele pourrait vite retrouver le banc.Difficile de l'accabler, mais PAVLOVIC a provoqué le penalty, alors que son équipe tenait au courage. Limite sur une première intervention alors que Sarr l'avait devancé, le grand défenseur central a concédé la faute au bout du match. Son tacle n'était pas dangereux, mais ses mains étaient bel et bien décollées du corps...Monsieur l'arbitre au rapportSébastien Moreira n'a fait preuve d'aucune pédagogie en début de rencontre. Après un premier quart d'heure plaisant, il a énormément sifflé, pas toujours à juste titre. Il a surtout commencé à distribuer les cartons très tôt, trop tôt. Le penalty peut être discutable, même si les mains de Pavlovic ne sont pas collées au corps. Par contre, l'expulsion d'Oniangué est, elle, très sévère.La feuille de matchL1 (J22) / RENNES - ANGERS : 1-0Stade de la Route de Lorient (21 186 spectateurs)Temps couvert - Pelouse en bon étatArbitre : M.Moreira (3)But : Bourigeaud (84eme sp) pour RennesAvertissements : André (6eme), Bensebaini (8eme) et H.Traoré (25eme) pour Rennes - Oniangué (31eme et 39eme), Mangani (43eme), Andreu (75eme) et Pavlovic pour AngersExpulsion : Oniangué (39eme)RennesKoubek (6) - H.Traoré (6), Gnagnon (5), Bensebaini (5), Baal (6) puis Brandon (79eme) - Bourigeaud (7), Gélin (6), B.André (cap) (5) - I.Sarr (5), Mubele (3) puis Maoussa (54eme), Hunou (4) puis Léa-Siliki (67eme)N'ont pas participé : Ab.Diallo (g), Zeffane, Mexer, DanzéEntraîneur : S.LamouchiAngersButelle (5) puis Michel (32eme - 5) - A.Bamba (5), Pavlovic (4), I.Traoré (cap) (5), Andreu (6) - Santamaria (4), Oniangué (4), Mangani (5) - Capelle (6), Sunu (4), Tait (7) puis Fulgini (81eme)N'ont pas participé : Puyo, Manceau, Guillaume, KetkeophomphoneEntraîneur : S.Moulin

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - L1 (J22) : Rennes l'emporte enfin à domicile et stoppe Angers dans son élan
  • mr le journaliste malaoui le ballon est venu sur la poitrine et revenu sur lamain les joueurs vont pas joue les mains dans le dos pendant 90minutes les mains permet l'équilibre mais bien sur ce n'est que Angers équipe qui d'aprés certains journalistes na rien à faire en ligue 1 cela est valable pour certains internautes .j'attend une reponse de votre part mr malaoui

  • mr le journaliste malaoui le ballon est venu sur la poitrine et revenu sur lamain les joueurs vont pas joue les mains dans le dos pendant 90minutes les mains permet l'équilibre mais bien sur ce n'est que Angers équipe qui d'aprés certains journalistes na rien à faire en ligue 1 cela est valable pour certains internautes .j'attend une reponse de votre part mr malaoui

  • oui ca a ete dur mais notre cher stade rennais a eu la victoire a l arrivee et c est l essentiel 3 points de plus au classement ce n est pas negliglable avec 31 points les supporters rennais et bretons l ont est plus sereins mais attention vendredi prochains l on se deplacent en bourgogne jouez un match de championnat contre dijon allez je pronostic la victoire du stade rennais contre dijon par 3 but a 1 et vivent notre cher stade rennais et amitiee a tout les joueurs rennais staff technique a l entraineur sabri lamouchi et a tout les encadrants du club rennais et l on y crois a une belle fin de saison 2018

  • OUI l'arbitre a vraiment favorisé Rennes, l'expulsion d' un angevin ne lui a pas suffit, il donne un but à Rennes en fin de rencontre.
    Tristes images que ce football là....

  • L arbitre a nettement favorise rennes, comme souvent le sco est sacrifié, c est à croire que l arbitrage favorise les équipes à gros budget, Aulas va être content