L1 (J22) : Montpellier souffle Monaco

L1 (J22) : Montpellier souffle Monaco©Panoramic, Media365
A lire aussi

Bruno Ahoyo, Media365, publié le dimanche 23 janvier 2022 à 18h58

Remarquable fin de rencontre dimanche à la Mosson, et c'est le MHSC qui a finalement réussi à faire plier l'ASM dans le temps additionnel (3-2, 22eme journée de Ligue 1).

Après deux défaites consécutives en championnat, les hommes d'Olivier Dall'Oglio avaient à cœur de se refaire la cerise devant leur public de la Mosson. Après une première frappe puissante de Stephy Mavididi sans danger pour Alexander Nübel (6eme), c'est un autre attaquant héraultais, Elye Wahi, qui faisait la différence. Après un centre d'Arnaud Souquet réceptionné par Mavididi, l'attaquant anglais tentait une frappe placée du droit contrée. Un ballon juste assez dévié pour arriver au pied droit de Wahi, dont la demi-volée instantanée du droit ne laissait aucune chance à Alexander Nübel (1-0, 13eme).

Malgré une reprise de la tête de Guillermo Maripán déviée de peu par Mamadou Sakho au-dessus de la barre transversale montpelliéraine (17eme), ce sont bien les coéquipiers de Jordan Ferri qui allaient creuser leur avantage. Sur une récupération haute du milieu de terrain et capitaine montpelliérain, Wahi pouvait servir Mavididi à 25 mètres. La puissante frappe du droit de l'ancien attaquant d'Arsenal et de la Juventus faisait mouche devant un Nübel désabusé (2-0, 32eme). Wissam Ben Yedder a cependant permis aux hommes de Philippe Clement de marquer dans la foulée pour réduire l'écart avant le retour aux vestiaires, sur une belle passe lobée d'Aurélien Tchouaméni (2-1, 34eme).

Mavididi, héros héraultais


Le 13eme but en Ligue 1 cette saison de l'attaquant international français allait permettre aux joueurs de l'équipe du Rocher d'entamer la seconde période avec plus de confiance. Malgré le rythme soutenu, les attaquants des 2 équipes étaient imprécis dans le dernier geste et c'est ainsi que Wahi (58eme) et Sofiane Diop (59eme) manquaient deux opportunités importantes. Jusqu'au but de Vanderson (2-2, 82eme), après un centre de Caio Henrique mal repoussé par la défense locale.

Le défenseur formé au Grêmio, pour son premier match en rouge et blanc, pensait alors marquer le but du nul mais c'était sans compter sur Stephy Mavididi et sa magnifique frappe du droit sous la barre de Nübel, dans le temps additionnel (3-2, 90eme+1) après un bel effort de Nicolas Cozza. Montpellier double son adversaire du jour et rejoint la 6eme place (34 points, 1 unité de plus que Monaco).

Vos réactions doivent respecter nos CGU.