L1 (J22) : Le PSG assure l'essentiel face à Toulouse

A lire aussi

Rédaction Media365, publié le samedi 04 février 2023 à 18h58

En souffrance et mené au score, le PSG a néanmoins assuré l'essentiel ce samedi en ouverture de la 22eme journée de Ligue face à Toulouse (2-1).

Le Paris Saint-Germain met la pression sur ses poursuivants. Sans être génial mais néanmoins dominateur, le club de la capitale a pris le dessus sur Toulouse (2-1), ce samedi, en ouverture de la 22eme journée de Ligue 1. Mené sur un coup franc de Branco van den Boomen (20eme), le champion de France a renversé la vapeur grâce à Achraf Hakimi (38eme) et Lionel Messi (58eme) pour prendre provisoirement 8 points d'avance sur son dauphin, l'Olympique de Marseille, mettant ainsi fin à une série de cinq matchs sans défaite des Pitchounes.

Van den Boomen lance les hostilités

Paris avec le ballon, Toulouse en défense, le scénario du match se dessinait rapidement. En revanche, Christophe Galtier n'avait pas prévu la blessure prématurée de Renato Sanches, remplacé après moins d'un quart d'heure par El Chadaille Bitshiabu. Un changement qui avait son importance puisque sur sa première intervention, le Titi concédait une faute, permettant à Branco van den Boomen d'ouvrir la marque sur un coup franc parfaitement ajusté sur la droite de Gianluigi Donnarumma, parti du mauvais côté (0-1, 20eme).Menés, les Parisiens faisaient face à une forteresse. Tour à tour, les partenaires de Marquinhos se cassaient les dents sur des Violets prêts à tout pour conserver leur avantage. Le salut n'était d'ailleurs pas loin de venir du capitaine parisien, dont la tête était repoussée sur le poteau par Maxime Dupé (34eme). Il arrivait finalement du pied gauche d'Achraf Hakimi, qui après une belle percée pour fissurer le bloc toulousain, trouvait lui aussi le petit filet opposé sur sa frappe enroulée à mi-hauteur (1-1, 38eme).



Messi délivre Paris

Bien mieux avant la pause, les Parisiens mettaient un peu plus de temps à se remettre dedans au retour des vestiaires. Néanmoins, leurs adversaires manquaient toujours autant d'audace et privilégiaient la sécurité pour préserver ce point du nul. Une erreur de stratégie que les Pitchounes payaient cash. Après une nouvelle alerte d'Achraf Hakimi (55eme), Lionel Messi, justement servi de manière involontaire par le latéral marocain, trouvait le chemin des filets sur une frappe enroulée aussi pure que puissante depuis l'entrée de la surface (2-1, 58eme).Dans la dernière demi-heure, les Pitchounes tentaient de relever la tête. Farès Chaibi n'était pas loin de l'égalisation sur une frappe soudaine qui donnait des sueurs froides à Gianluigi Donnarumma (68eme). De l'autre côté, Vitinha (74eme) et Lionel Messi (76eme) manquaient de justesse pour enfoncer définitivement le clou. Dans le temps additionnel, Anthony Rouault obligeait le gardien italien à réaliser un superbe arrêt réflexe (90eme+3) tandis que La Pulga percutait le poteau sur sa dernière tentative (90eme+4). Une victoire loin d'être évidente mais une victoire quand même pour Paris !

Vos réactions doivent respecter nos CGU.