L1 (J2) : Caen et Nice restent en rodage

L1 (J2) : Caen et Nice restent en rodage©Media365

Robert LANGER, publié le samedi 18 août 2018 à 22h10

Malgré un penalty transformé par Yacine Bammou, Caen n'a pas réussi à prendre les trois points lors de la réception de Nice, samedi soir. Les Aiglons n'ont pas été flamboyants, mais le pire a été évité avec une tête d'Ignatius Ganago.

Le debrief
Après la claque reçue la semaine passée au Parc des Princes (3-0), Caen n'a pas profité de la réception Nice pour lancer sa saison 2018-19. Avec un trio inédit aux avant-postes, le Stade Malherbe n'a pas été flamboyant ce samedi soir. Et ceci en dépit d'une énorme occasion pour Paul Baysse (30eme). Mais un penalty généreusement accordé par M.Wattellier a permis aux locaux de prendre les devants en début de seconde période. Une réalisation de Yacine Bammou (52eme) qui n'a néanmoins pas été suffisante pour débloquer les hommes de Fabien Mercadal.

Si les Caennais semblaient avoir fait le plus dur face à des Aiglons inoffensifs malgré l'arrivée du Lyonnais Myziane Maolida, les coéquipiers de Prince Oniangué ont fait preuve de trop de passivité. Il n'en fallait pas plus pour relancer les troupes de Patrick Vieira. Après avoir lancé les hostilités avec des tentatives lointaines, c'est Ignatius Ganago qui a trouvé l'ouverture de la tête (82eme). Au final, il s'agit d'un résultat relativement logique entre deux équipes qui restent clairement en rodage. Alors que les Caennais vont avoir besoin de temps pour intégrer les nouveaux, les Niçois ont impérativement besoin de se renforcer aux avant-postes (Mario Balotelli ou une recrue). Là, c'était beaucoup trop juste malgré la possession de balle (58%) et une flopée de tentatives (16 pour cinq cadrées).
Le film du match
4eme minute
Saint-Maximin déborde sur le côté gauche, pénètre dans la surface niçoise et déclenche un centre en retrait de l'extérieur du pied droit. C'est repris du pied gauche par Lees-Melous, mais Samba est sur la trajectoire. Le gardien normand s'empare du ballon en deux temps.

30eme minute
Sur le côté droit, Bammou se met sur son pied gauche et centre en direction de Baysse. Dans la surface des Aiglons, le joueur prêté par Bordeaux s'impose dans le domaine aérien, mais Cardinale est à la parade. Le gardien niçois a repoussé cette tentative sur son poteau gauche et le ballon est revenu sur lui sans totalement franchir la ligne de but. C'était chaud !

52eme minute (1-0)
A la suite d'un accrochage entre Tchoukounté et Hérelle, M.Wattellier accorde un penalty généreux en faveur du Stade Malherbe. Bammou se charge de transformer la sanction. Cardinale est parti du bon côté (sur sa gauche), mais la frappe du pied droit de l'ancien Nantais donne l'avantage aux locaux.

60eme minute
A la suite d'une bonne combinaison avec Saint-Maximin, Maolida tente sa chance des 16,50 mètres. Sa belle frappe enroulée pied droit est boxée des poings par Samba.

63eme minute
Nouvel arrêt de Samba. Sur un bon décalage de Maolida, Cyprien récupère le ballon plein axe, mais sa frappe tendue du pied droit force le gardien caennais à un arrêt. L'ancien Marseillais se détend sur sa droite pour repousser en corner. Ce dernier ne donne rien.

82eme minute (1-1)
Légèrement décalé côté gauche, Boscagli déclenche un centre parfait pour Ganago. Alors que Djiku est trop juste pour intervenir, l'attaquant niçois reprend le ballon d'une tête croisée dans l'angle gauche. Samba est trop court pour éviter l'égalisation des visiteurs.
Tops et flops

TOP 3

Fraîchement prêté par Bordeaux (sans option d'achat), BAYSSE n'a pas raté ses débuts avec le SMC. Alors que ses anciens coéquipiers n'étaient pas dans un grand soir, le numéro 2 s'est montré sobre et efficace (18 ballons gagnés). Un vrai apport dans le domaine aérien.

Entré peu avant l'heure de jeu, GANAGO a joué les sauveurs du côté du GYM. Alors que ses coéquipiers se sont montrés inoffensifs, le joker niçois a permis d'éviter une deuxième défaite pour démarrer ce nouvel exercice de Ligue 1. On attendait Myziane Maolida, mais c'est le numéro 14 qui a permis à Patrick Vieira de glaner son premier point comme entraîneur parmi l'élite du foot français.

Ce n'est pas évident de trouver des motifs de satisfaction du côté des protégés de Patrick Vieira, mais le Brésilien DANILO n'a pas été inintéressant dans l'entrejeu. On retiendra notamment la faculté de percussion de l'ancien joueur de Braga.


FLOP 3

Aligné sur le côté gauche de l'attaque caennaise, NINGA a eu beaucoup trop déchet sur la pelouse de Michel-d'Ornano (52% de passes réussies). L'ancien joueur de Montpellier s'est procuré quelques situations, mais son jeu a été trop individualiste et prévisible.

Trop juste sur l'égalisation niçoise, DJIKU risque de passer une sale nuit. Alors que le Stade Malherbe se dirigeait vers son premier succès de la saison, l'ancien joueur de Bastia a fini par craquer au marquage d'Ignatius Ganago.

Pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, MOALIDA n'a pas été à la fête à la pointe de l'attaque niçoise. Hormis une belle frappe à l'heure de jeu, l'ancien Lyonnais - qui a été recruté pour dix millions d'euros (hors bonus) - n'a pas proposé grand-chose ce samedi soir.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Wattellier a connu une soirée des plus délicates pour cette affiche entre Caennais et Niçois. Avec une main de Hérelle dans sa surface et un but refusé à Baysse, l'arbitre de la rencontre s'est retrouvé avec plusieurs actions litigieuses en première période, mais c'est surtout le penalty accordé au Stade Malherbe qui interpelle. Tchokounté et Hérelle sont tous les deux fautifs sur cette action, et la décision apparaît très sévère.
La feuille de match
L1 (J2) : CAEN - NICE : 1-1
Stade Michel-d'Ornano (12 500 spectateurs environ)
Temps beau - Pelouse correcte
Arbitre : M.Wattellier (3)

Buts : Bammou (52eme sp) pour Caen - pour Nice Ganago (82eme) pour Nice

Avertissements : Bammou (21eme) et Imorou (81eme) pour Caen - Hérelle (50eme) et Makengo (76eme) pour Nice

Expulsion : Aucune

Caen
Samba (5) - Guilbert (5), Baysse (6), Djiku (4), Imorou (5) - Peeters (4) puis Deminguet (68eme), Oniangué (5) (cap), Fajr (4) - Bammou (5) puis Crivelli (74eme), Tchokounté (5) puis Armougom (80eme), Ninga (4)

N'ont pas participé : Zelazny (g), A.Mbengue, Genevois, Stavitski
Entraîneur : F.Mercadal


Nice
Cardinale (6) - Burner (5) puis Ganago (58eme), Hérelle (4), Dante (cap) (5), Boscagli (5) - Tameze (5), Danilo (6) puis Makengo (73eme), Cyprien (4) - Lees-Melou (4), Maolida (4) puis M.Sarr (90eme), Saint-Maximin (4)

N'ont pas participé : Benitez (g), Coly, Walter, Srarfi
Entraîneur : P.Vieira

Vos réactions doivent respecter nos CGU.