L1 (J19) : Montpellier écrase des Angevins diminués

A lire aussi

Rédaction Media365, publié le mercredi 22 décembre 2021 à 23h00

Diminué par les nombreux cas de covid, Angers a souffert sur la pelouse de Montpellier, qui s'est imposé 4-1

Quatre à la suite pour Montpellier ! Pour sa dernière de l'année 2021, le club héraultais a enchaîné un quatrième succès de rang en Ligue 1 contre Angers (4-1), ce mercredi, lors de la 19eme journée. A défaut d'être impressionnants, malgré une très bonne première demi-heure, les Pailladins ont su se montrer efficaces grâce à des réalisations de Téji Savanier (15eme), Nicolas Cozza (31eme), Mihailo Ristic (31eme) et Stephy Mavididi (76eme) contre un but de Mathias Pereira Lage (45eme+1). Au classement, le MHSC réalise une belle opération en renforçant sa 5eme position tandis que le SCO chute au 11eme rang.

Savanier régale, les gardiens beaucoup moins

Dix minutes. C'était le temps qu'il fallait aux Montpelliérains pour rentrer dans la partie. Et comme très souvent, Téji Savanier allumait la lumière à la Mosson. Sur un coup-franc obtenu suite à un contre éclair de Stéphy Mavididi, le meneur de jeu local trompait Paul Bernardoni, qui anticipait mal la frappe de son vis-à-vis (1-0, 15eme). Le jour de ses 30 ans, le magicien pailladin décidait de (se) régaler. Après plusieurs renversements de jeu bien sentis, il offrait le ballon du break à Nicolas Cozza, qui profitait d'une mauvaise sortie du gardien adverse pour marquer au second poteau (2-0, 31eme). Complètement dépassé, le SCO balbutiait son football. Seul Azzedine Ounahi tentait des choses face à la dense défense montpelliéraine. L'ancien joueur d'Avranches se montrait néanmoins trop imprécis sur ses deux frappes à 25 mètres (41eme, 42eme). Mais à force de pousser face à un MHSC qui avait abandonné le ballon, la récompense arrivait peu avant la pause. Sur un coup-franc de Sofiane Boufal, Jonas Omlin se trouait sur sa sortie et permettait à Mathias Pereira Lage, seul au niveau du point de penalty, de redonner espoir aux siens d'une tête face au but vide (1-2, 45eme+1).

Montpellier sans pitié


Revenus avec les mêmes bonnes intentions en seconde période, les Angevins se faisaient rapidement cueillir à froid. Après un excellent travail de Stephy Mavididi, Mihailo Ristic, décalé sur la gauche par l'attaquant anglais, se montrait létal en croisant parfaitement sa frappe à ras de terre dans le petit filet opposé (3-1, 51eme). Un but qui faisait plonger les hommes de Gérald Baticle. En dehors d'Angelo Fulgini, qui alertait Jonas Omlin à deux reprises (68eme, 69eme), Angers ne répondait plus du tout... A son aise, Montpellier n'appuyait clairement pas sur l'accélérateur dans les dernières minutes. Lorsque ce fut le cas, le SCO le payait cash. Sur une nouvelle attaque placée initiée par Téji Savanier, Stéphy Mavididi, à l'affût après un arrêt de Paul Bernardoni devant Valère Germain, enfonçait définitivement le clou (4-1, 76eme). La preuve que plus rien n'allait pour les visiteurs, Jonas Omlin sortait deux parades monumentales pour empêcher Sofiane Boufal de réduire l'écart (87eme, 90eme+1). Un large succès sans forcer pour Montpellier qui termine l'année dans le Top 5, 6 points devant Angers, 11eme.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.