L1 (J18) : Cette victoire contre Amiens, Troyes ne l'a pas volée

L1 (J18) : Cette victoire contre Amiens, Troyes ne l'a pas volée©Media365

Antoine Huguet, publié le samedi 16 décembre 2017 à 23h00

Au terme d'une rencontre à rebondissements qu'ils ont dominée, les Troyens se sont imposés avec la plus petite des marges face à Amiens.

Le debrief Trois points qui font du bien. C'est sûrement ce se disent les Troyens ce samedi soir après leur précieux succès face à Amiens au stade de l'Aube (1-0). Les joueurs de Jean-Louis Garcia ont mis fin à l'hémorragie après leurs trois défaites de rang en championnat. Cet affrontement entre deux formations qui n'aiment pas avoir la possession de balle a démarré doucement avant de se pimenter. L'ESTAC a vite pris la mesure de son adversaire et aurait pu ouvrir le score sans un Gurtner en feu (19eme, 20eme). Les locaux croyaient ouvrir le score peu après la demi-heure de jeu lorsque la tête de Suk rebondissait sur la ligne après avoir heurté la barre transversale (35eme). La montre de l'arbitre a d'abord vibré, indiquant un but, avant que les écrans de contrôle viennent invalider la décision de François Letexier. Nouvelle polémique autour de la goal-line technology, deux jours après que la LFP ait décidé d'instaurer l'arbitrage vidéo pour la saison prochaine en Ligue 1. Cet incident a causé un arrêt de jeu important (sept minutes) et a fait retomber le rythme de la rencontre. Les Amiénois avaient le contrôle du cuir mais ne parvenaient pas à en faire bon usage. La seconde période a été plus tactique que la première. À ce jeu-là, ce sont les Troyens qui se sont imposés. Jean-Louis Garcia a réalisé un double coaching payant avec les entrées de Nivet et Darbion à la 67eme minute. Le vétéran a nettement améliorer le jeu de son équipe, apportant sa technique et son calme au milieu de terrain. Le second a marqué le seul but de la rencontre en reprenant un coup-franc d'Azamoum (78eme). Amiens, sixième meilleure défense de Ligue 1 avant la rencontre, a cédé à dix minutes du terme. Les Picards auraient pu arracher le nul mais Samassa a mis en échec Konaté (91eme). Au classement, l'ESTAC se donne de l'air. Premier non barragiste avant la rencontre, les pensionnaires du stade de l'Aube sont au 14eme rang avec 21 points, trois de plus que Lille, 18eme. Surtout, ils reviennent à hauteur de leur adversaire du soir, 13eme avec le même nombre de points. Troyes tentera de bonifier cette victoire sur la pelouse de Marseille, mercredi. Dans le même temps, Amiens recevra Nantes pour tenter de repartir de l'avant. Le film du match19eme minute Tir cadré d'Azamoum ! Festival de Gurtner ! Le capitaine tente sa chance à l'entrée de la surface. Sa frappe du droit est sortie par le portier amiénois, mais Grandsir reprend à bout portant, fort. Là encore, le gardien amiénois a la main ferme et sauve son camp !. 20eme minute Tir cadré de Deplagne à 25 mètres. Le latéral oblige Gurtner à se détendre ! 35eme minute Poteau de Suk ! L'attaquant sud-coréen place une superbe tête sur un corner sortant de Khaoui. Le ballon heure la transversale, rebondit sur la ligne et revient en jeu. B.Pelé reprend le ballon et marque. Les Troyens célèbrent leur but mais les Amiénois contestent, ils s'étaient arrêtés de jouer. 51eme minute Tir non cadré de Suk qui réalise une superbe « Madjer » sur un centre de Deplagne. Le ballon passe tout près du but. 69eme minute Tir cadré de Kakuta qui arme du gauche à 25 mètres sur un mauvais renvoi et oblige Samassa à se détendre. Gakpé reprend derrière mais est en position de hors-jeu. 75eme minute Tir non cadré de Nivet qui fait parler sa technique. La tentative de lob du nouvel entrant flirte avec le poteau gauche. 78eme minute (0-1)90eme minute Tir cadré de Konaté ! Grosse occasion pour les visiteurs. Samassa préserve le score de son équipe en étant intraitable devant le Sénégalais qui avait placé son ballon. Tops et flops TOP 3GARCIA, le coach de l'ESTAC, a fait basculer la partie en réalisant un double changement décisif avec les entrées de Nivet et Darbion à la 67eme. Le premier a fluidifié le jeu de son équipe, alors que le second a marqué le but de la victoire. Sur sa lancée, SUK a réalisé un match complet. Le Sud-Coréen a fait parler sa puissance mais aussi sa technique, à l'image d'une « Madjer » qui aurait méritée mieux. Le joueur prêté par Porto a manqué de réussite face au but. Dans le camp amiénois, GURTNER a été décisif tout au long de la rencontre (19eme, 20eme, 88eme) avant de céder. Sans lui, son équipe aurait coulée. FLOP 3EL HAJJAM a été sérieux défensivement mais son apport offensif aura manqué de réalisme. Le latéral amiénois a raté de trop nombreux centres. ZUNGU a été transparent au milieu de terrain, absent dans les duels et passez assez entreprenant dans son jeu de passes. MANZALA n'a pas pesé sur la défense troyenne. L'ailier a beaucoup couru, souvent dans le vide. Moins tranchant qu'à l'accoutumée. Monsieur l'arbitre au rapport Match très difficile pour François Letexier qui a d'abord accordé un but aux Troyens avant de se rétracter (35eme). La technologie était peut-être en cause mais les longues minutes de flottement qui s'en sont suivies ont perturbé la rencontre. Derrière, il a tenu la rencontre du mieux qu'il pouvait mais a parfois oublié de siffler des fautes flagrantes. La feuille de matchL1 (J18) : TROYES - AMIENS : 1-0Stade de l'Aube (14 505 spectateurs ) Temps frais - Pelouse correcte Arbitre : M. Letexier (5) But : Darbion (78eme) pour Troyes Avertissements : Azamoum (45eme), Suk (73eme), Deplagne (82eme) et Niane (91eme) pour Troyes - Adenon (55eme) pour Amiens Expulsion : Aucune Troyes Samassa (6) - Deplagne (5), Giraudon (5), Vizcarrondo (5), C.Traoré (4) - Bellugou (6), Azamoum (cap) (6), B.Pelé (5) puis Darbion (67eme), Khaoui (6) - Grandsir (5) puis Nivet (67eme), Suk (6) puis Niane (76eme) N'ont pas participé : Zelazny (g), Gabriel, Confais Entraîneur : J-L. Garcia Amiens Gurtner (6) - El-Hajjam (3), Gouano (5), Adenon (4), Dibassy (4) - Monconduit (cap) (5), Zungu (3) puis Koita (81eme), Gakpé (4) - Kakuta (5), Manzala (4) puis Gope Fenepej (67eme), Konaté (4) N'ont pas participé : Bouet (g), Ielsch, Bourgaud, Charrier, Avelar Entraîneur : C. Pélissier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.