L1 (J18) : Amiens et Dijon s'annihilent

L1 (J18) : Amiens et Dijon s'annihilent©Media365
A lire aussi

Vincent DEGREMONT, publié le samedi 14 décembre 2019 à 22h39

Amiens et Dijon n'ont pu se départager (1-1), samedi soir en Ligue 1.

Le debrief
Englués dans une série déprimante de 4 revers consécutifs, les Amiénois comptaient sur la venue d'un autre mal classé pour se refaire la cerise devant leurs supporters. Il fallait pour cela davantage de cohésion que lors des dernières semaines, comme l'indiquait le capitaine Régis Gurtner la veille en conférence de presse : « C'est un collectif qu'on doit retrouver, une âme sur le terrain pour ne rien regretter après le match ». Si les protégés de Luka Elsner ont sauté à la gorge des visiteurs dès l'entame, la suite de la partie n'a pas été du même tonneau. Malgré les cinq profils offensifs alignés d'entrée (Gnahoré, Akolo, F.Diabaté, Kakuta, Konaté), le club de la Somme a eu beaucoup de mal à faire parler la poudre, étalant des lacunes dans la construction, l'animation et la recherche de la verticalité. C'est d'ailleurs d'une initiative de Lefort que l'égalisation est intervenue. Décevante, la partition collective passe néanmoins derrière le bilan comptable pour une formation qui joue le maintien : Nîmes et Toulouse ont perdu. L'avant-dernier et le bonnet rouge sont désormais à 5 points derrière.

Avec 2 défaites et 1 nul sur leurs 3 dernières rencontres, les Dijonnais n'étaient pas non plus dans une bonne dynamique au moment de se rendre dans la Somme. Mais leur entraîneur ne doutait pas. « Marquer les esprits avant la trêve », c'était le mot d'ordre de Stéphane Jobard en amont de cette opposition à 6 points. Et la balle de Cadiz, sur une déviation de velours, lui donnait raison à la 19eme. La pire attaque du championnat rompait avec une disette à l'extérieur courant depuis le 28 septembre. Mais dans la foulée de cette ouverture du score, les Bourguignons choisissaient d'abandonner la possession pour se replier devant la cage de Gomis. Donnant le ballon pour se faire battre, ils subissaient rapidement le retour de leurs hôtes au tableau d'affichage. Balmont prenait alors les choses en main, haranguant ses partenaires, obtenant des coups-francs, mettant la pression à l'arbitre. Le tempérament du capitaine remettait le DFCO dans son match, et quelques belles séquences furent produites. A 10 minutes du terme, M.Baldé passa même tout proche du but de la victoire, en chipant la balle à Chedjou, mais Gurtner sortit vite dans ses jambes. Un point à l'extérieur, c'est toujours un bon point pour un « petit ». Il faut maintenant se tourner vers la réception de Metz à Gaston-Gérard, et cette fois-ci se donner les moyens d'en prendre trois.
L'instant T :
Dos au mur suite à l'ouverture du score de Cadiz, les Amiénois poussent. Sur un centre renvoyé dans l'axe, Gnahoré arme une lourde frappe des 22 mètres qui bat Gomis, mais ricoche sur le poteau droit, puis le poteau gauche avant de sortir du cadre. Les joueurs de Luka Elsner ne se laissent pas abattre, et vont chercher l'égalisation dans la continuité de l'action, en exploitant la fébrilité de la défense bourguignonne.
Les buts
19eme minute (0-1)
Dijon ouvre le score ! Près du poteau de corner, Alphonse allonge une touche dans la surface, où Blin prend le meilleur sur Tavares de la tête mais dévie le ballon dans son dos. Cadiz surgit devant Dibassy pour lober Gurtner du bout du pied.

28eme minute (1-1)
Amiens égalise ! Lefort s'échappe sur la gauche et profite de la passivité de B.Soumaré pour centrer au premier poteau. A l'angle des 5,50, M.Konaté grille la politesse à Ndong pour couper de l'intérieur, battant Gomis à bout portant !
Les tops et les flops
Jordan LEFORT (7)
Défensivement, l'arrière-gauche a fait le job en muselant B.Soumaré. Offensivement, il a énormément apporté, offrant notamment à M.Konaté l'égalisation sur un plateau au bout d'une course volontaire. En seconde période, il a effacé Mavididi, Chafik puis Balmont avant d'obliger Gomis à une claquette. Un joueur qui porte bien son nom !
Florent BALMONT (6)
Victime d'une rupture du talon d'Achille la saison passée mais revenu à temps pour sauver la place de Dijon en L1 lors du barrage face à Lens, le capitaine de 39 ans a tenu tout le match au milieu de terrain. Sachant gérer les temps forts et les temps faibles de son équipe, la courroie de transmission a également failli marquer un but superbe d'une volée pleine de spontanéité à l'entrée de la surface. Expérimenté, le grognard de Stéphane Jobard a été tout près de faire dégoupiller Akolo.
Chadrac AKOLO (3)
En difficulté techniquement le long de la ligne, l'ailier Congolais aurait pu laisser ses partenaires à 10 dès la 35eme minute, après un grossier tampon sur Balmont, alors même qu'il avait été averti dès la 9eme minute et un tacle glissé mal maîtrisé sur Alphonse. Pas assez lucide, le joueur arrivé de Stuttgart a récidivé à la 37eme, avec un coup de tondeuse qui faisait grimacer de douleur le capitaine bourguignon. Luka Elsner a alors remercié M.Léonard pour sa clémence, et sorti Akolo dès la pause.
La feuille de match
AMIENS - DIJON : 1-1
Stade de la Licorne (10 530 spectateurs)
Temps humide - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Léonard (6)

Buts : Konaté (28eme) pour Amiens, Cadiz (19eme) pour Dijon

Avertissements : Akolo (9eme) pour Amiens, Chouiar (44eme), Alphonse (62eme) et Amalfitano (77eme) pour Dijon

Expulsion : néant


Amiens
Gurtner (cap) (6) - Calabresi (6), Dibassy (4), Chedjou (4), Lefort (7) (6) - Gnahoré (6), Blin (4) puis Zungu (72eme) - F.Diabaté (5) puis Cornette (84eme), Kakuta (4), Akolo (3) puis Mendoza (45eme) (4) - M.Konaté (5)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Aleesami, Monconduit, Lahne

Entraîneur : L.Elsner


Dijon
A.Gomis (6) - Chafik (6), Ndong (6), Ecuélé Manga (5), Alphonse (5) - B.Soumaré (4) puis Mavididi (67eme), Balmont (cap) (6), Amalfitano (6), Chouiar (5) - Cadiz (5) puis M.Baldé (58eme), J.Tavares (4)

N'ont pas participé : Runarsson (g), Barbet, Ngouyamsa Nounchil, Loiodice

Entraîneur : S.Jobard

Vos réactions doivent respecter nos CGU.