L1 (J17) : Strasbourg corrige et enfonce Bordeaux

L1 (J17) : Strasbourg corrige et enfonce Bordeaux©Media365

Rémi Farge, publié le vendredi 08 décembre 2017 à 22h37

Bordeaux a été humilié sur sa propre pelouse par Strasbourg ce vendredi soir (0-3). Les Girondins touchent le fond, alors que le Racing n'en finit plus de surprendre.

Le debrief La trêve, c'est dans douze jours. Et si du côté de Strasbourg, on se verrait bien prolonger le plaisir sans fêter Noël, à Bordeaux, on a hâte que cesse cette première partie de saison 2017-18. En pleine crise de confiance depuis plusieurs semaines, les Girondins ont vu leur déroute se poursuivre ce vendredi soir au Matmut-Atlantique. Face au Racing, les Marine et Blanc ont touché le fond qu'ils pensaient sûrement avoir déjà atteint à Dijon la semaine dernière. Corrigés sur leur pelouse, les troupes de Jocelyn Gourvennec ont vu tous leurs fantômes ressurgir après à peine deux minutes de jeu et l'ouverture du score de Bahoken. Mal organisés, en retard sur chaque duel, pas inspirés du tout une fois la ligne médiane franchie, les Bordelais n'ont jamais inquiété leurs adversaires qui, eux, en pleine confiance, ont su surfer sur la vague née de leur succès contre le PSG. Malmenés par leurs supporters après le deuxième but adverse signé Liénard d'un superbe coup-franc, les Girondins n'ont jamais su lancer la révolte, même avec les mots motivateurs de Costil à la mi-temps. Pire, ils ont coulé au retour des vestiaires, encaissant un troisième but lourd de sens dans la manière par Terrier. Bordeaux est en crise. Privé de Malcom, l'entraîneur bordelais avait pourtant tenté des changements pour enrayer cette terrible dynamique. Le jeune Carrique a été titularisé en lieu et place de Gajic, décevant. De Préville a été décalé sur un côté pour évoluer aux côtés de Mendy. Mais rien de tout cela n'a fonctionné. Désormais douzième au classement (et possiblement dix-septième dimanche soir), le club aquitain a perdu sept de ses dix derniers matchs de championnat. Les espoirs nés d'un début de saison réussi sont désormais loin, très loin. La « hype » Gourvennec aussi. Des « Gourvennec démission » sont descendus des tribunes du Matmut Atlantique ce vendredi soir, avant que les différents groupes de supporters ne décident de déserter leurs tribunes. Cette crise, cette défiance, les Strasbourgeois en sont très loin. Invaincu depuis cinq matchs en Ligue 1, le Racing double son adversaire du soir au classement et dépasse la barre des 20 points avant la trêve, conformément au souhait de son entraîneur. Avec un début de saison moyen et un enchaînement Rennes, Saint-Etienne, Paris et Bordeaux, on leur promettait l'enfer. Mais les Alsaciens progressent et deviennent un épouvantail. Le film du match2eme minute (0-1) But de Strasbourg ! Otavio rate son contrôle au milieu du terrain. Terrier récupère et sert Bahoken, qui réussit un grand-pont sur Jovanovic en contrôlant le ballon vers l'avant. L'attaquant strasbourgeois enchaîne avec un tir croisé qui termine au fond des filets. 26eme minute Cafu vient chercher le ballon bas et le remonte. Un bon une-deux avec Mendy lui permet de se retrouver en position de frappe sur la droite de la surface, mais le Brésilien dévisse son tir. 35eme minute Toulalan perfore dans l'axe et donne à Mendy. Dos au but, l'attaquant bordelais parvient à éliminer Koné sur son contrôle orienté puis frappe de loin, mais ça passe à côté. 37eme minute (0-2) But de Strasbourg ! Liénard dépose un coup-franc dans la lucarne de Costil. A 25 mètres du but adverse, le Strasbourgeois prend sa chance du pied gauche et glace le Matmut-Atlantique. 48eme minute Liénard décale Terrier sur l'aile gauche. Le joueur prêté par Lille rentre sur son pied droit et tente d'enrouler au second poteau, mais son tir vient mourir au ras du poteau de Costil. 64eme minute (0-3) But de Strasbourg ! Terrier récupère un ballon dans le rond central. Et avec une facilité de cadet, l'attaquant strasbourgeois va tout droit en direction du but de Costil. Au passage, il élimine Toulalan et Jovanovic d'une simple accélération avant de gagner son duel avec le gardien adverse. 75eme minute La barre de Da Costa ! Trouvé dans les six mètres adverses par un bon centre de Liénard, l'attaquant de Strasbourg envoie sa tête sur la transversale. 76eme minute Dans la foulée de l'action précédente, Bordeaux se projette vite en contre avec Sankharé et Kamano. Ce dernier remise vers son milieu de terrain, seul dans la surface. Sa frappe du gauche manque de puissance mais oblige Oukidja à aller très vite au sol pour ne pas être surpris. Tops et flops TOP 3 On se répète, mais Lille doit se mordre les doigts d'avoir envoyé Martin TERRIER en prêt à Strasbourg. Passeur décisif sur le premier but du club alsacien, l'attaquant international espoir marque le troisième tout seul, comme un grand, en prenant toute la défense bordelaise de vitesse. Trop facile. Buteur contre Rennes et le PSG, Stéphane BAHOKEN est en pleine confiance et a récidivé face à Bordeaux. Son ouverture du score est superbe, précédée d'un contrôle sur lequel il enrhume Jovanovic. De bons déplacements et de l'efficacité. Derrière Bahoken, Dimitri LIENARD est l'autre homme fort du Racing. Toujours aussi généreux au milieu, le Belfortain de naissance multiplie les efforts et apporte de bons ballons dans le camp adverse. Cerise sur le gâteau ce vendredi soir : son but sur coup-franc direct. FLOP 3 Vukasin JOVANOVIC s'est lui aussi complètement raté ce vendredi soir. Sur le but de Bahoken, le défenseur central prend cinq mètres sur un simple contrôle de l'adversaire. Il prend ensuite quelques mètres, encore, sur le troisième but signé Terrier. Catastrophique... OTAVIO n'a passé qu'une demi-heure sur le terrain. Fautif sur l'ouverture du score, dépassé dans les duels et rapidement averti par l'arbitre, le Brésilien a frôlé l'expulsion, d'où son remplacement très rapide par Sankharé, tout autant en difficulté... Les sifflets qui ont accompagné sa sortie en début de deuxième période le sanctionnaient autant lui que l'équipe dans son ensemble. Car Jonathan CAFU n'a rien fait pour avoir droit à un traitement de faveur. Un centre complètement raté sur une situation chaude, une frappe dévissée dans la surface adverse. Trop de déchet... Monsieur l'arbitre au rapport Un match sobre et globalement réussi pour M.Brisard, qui a mis la main à la poche en première période surtout, pour calmer quelques gestes non maîtrisés. Il a eu l'intelligence de ne pas expulser Otavio notamment. La feuille de matchL1 (J17) / BORDEAUX - STRASBOURG : 0-3 Matmut-Atlantique (25 000 spectateurs environ) Temps froid - Pelouse correcte Arbitre : M.Brisard (6) Buts : Bahoken (2eme), Liénard (37eme) et Terrier (64eme) pour Strasbourg Avertissements : Otavio (11eme) et Toulalan (56eme) pour Bordeaux - Seka (18eme) pour Strasbourg Bordeaux Costil (4) - Carrique (4), Toulalan (cap) (4), Jovanovic (2), Sabaly (4) - Lerager (4), Otavio (non noté) puis Sankharé (35eme, 4), Vada (4) puis Plasil (65eme) - J.Cafu (3) puis Kamano (52eme), A.Mendy (4), De Préville (5) N'ont pas participé : Prior (g), Koundé, Youssouf, Taha Entraîneur : J.Gourvennec Strasbourg Oukidja (5) - Lala (6), B.Koné (non noté) puis Salmier (39eme, 6), Mangane (cap) (6), Seka (6) - Aholou (7), Grimm (6), Liénard (7) - Da Costa (6), Bahoken (7), Terrier (8) puis Sacko (74eme) N'ont pas participé : Bonnefoi (g), Nogueira, Otho, Saadi, Blayac Entraîneur : T.Laurey

Vos réactions doivent respecter nos CGU.