L1 ( J17) : Saint-Etienne tombe dans le piège à Reims

L1 ( J17) : Saint-Etienne tombe dans le piège à Reims©Media365
A lire aussi

Thomas Moulin, publié le dimanche 08 décembre 2019 à 17h49

Ce dimanche, Reims a renoué avec la victoire face à Saint-Etienne (3-1), grâce notamment à beaucoup de réalisme face des Stéphanois sur courant alternatif.

Le debrief
Forts avec les forts et faibles avec les faibles, c'est un peu le dicton du Stade de Reims en cette première partie de saison. Pourtant, avant d'accueillir Saint-Etienne, la confiance n'était pas au beau fixe. Meilleure défense de Ligue 1 certes mais aussi pire attaque de notre championnat, avec seulement 11 buts marqués en 15 matchs. Et surtout, aucun succès lors des cinq dernières rencontres dans l'élite. A l'inverse, les Verts étaient en forme et restaient sur une très belle victoire face à Nice en milieu de semaine (4-1). Pourtant, les Champenois sont mieux rentrés dans la partie. Leur pressing a posé problème à la défense stéphanoise et l'absence dans l'entrejeu du capitaine rémois Romao (suspendu), ne s'est absolument pas fait sentir. Après l'ouverture du score chanceuse mais méritée d'Oudin, l'intensité est très nettement retombée, les Verts se montrant incapables de porter le danger devant les buts de Rajkovic.

Le discours de Claude Puel à la mi-temps a porté ses fruits puisque les Stéphanois ont bien mieux entamé le second acte. Bien plus agressifs dans les duels, ils ont pu compter sur les entrées décisives d'Aholou, souvent à la limite de la faute mais précieux à la récupération et d'Hamouma, plein de sang froid au moment d'égaliser, pour revenir dans la partie juste avant l'heure de jeu. On pensait même les visiteurs en mesure de l'emporter, tant leur emprise sur le match augmentait au fil des minutes. Mais leur passivité défensive a fini par refaire surface, immédiatement sanctionnée par le but de Dia. L'entrée de Beric à dix minutes de la fin n'a rien changé pour des visiteurs dans l'ensemble empruntés offensivement. Les voilà désormais septièmes, à trois points du podium, juste devant leur adversaire du jour, qui compte un match en moins, après le report de sa rencontre à Amiens en milieu de semaine.


L'instant T :

Dans un match où les occasions ont été rares, une seule action symbolise cette rencontre : le deuxième but rémois. Rattrapés par le bon retour stéphanois en seconde période, battus à leur propre jeu dans les duels, les locaux ont mis moins de dix minutes après l'égalisation des Verts pour reprendre l'avantage. A l'origine, un six mètres joué court par Rajkovic pour son capitaine Abdelhamid. Le Lion de l'Atlas profite de l'apathie des défenseurs adverses pour monter balle au pied et décaler Chavalerin côté gauche. Le centre du milieu rémois est parfait, la tête de Boulaye Dia l'est tout autant ... Au mental et au talent, les Rémois viennent de faire basculer la rencontre.


Les buts
10e minute (1-0)

But de Rémi Oudin ! Lancé côté droit, Dia centre en retrait pour Cafaro, dont la reprise est contrée par Perrin. Dans la foulée, Fofana tente de dégager mais il est contré par Silva. Le ballon revient à l'entrée des six mètres sur Oudin, qui se couche pour reprendre acrobatiquement le ballon du droit et tromper Ruffier, battu sur sa droite !

59e minute (1-1)

But de Romain Hamouma ! Les Verts recollent ! Le pressing et l'agressivité d'Aholou finissent par payer. Hamouma décale sur la droite Honorat, dont le centre est cafouillé par Aholou mais Hamouma a bien suivi. L'ancien Caennais contrôle du droit et enchaîne avec une frappe croisée du gauche qui ne laisse aucune chance à Rajkovic !

68e minute (2-1)

But de Boulaye Dia ! Reims reprend l'avantage ! Sur un six mètres de Rajkovic, Abdelhamid a tout le loisir de remonter le terrain balle au pied avant de décaler Chavalerin côté gauche. Le milieu formé à l'OL délivre un centre parfait au point de penalty sur la tête de Dia, elle aussi parfaitement ajustée pour battre Ruffier, battu sur sa gauche !

90e minute (3-1)

But de Moussa Doumbia ! Reims va s'imposer ! Honorat ne parvient pas à se retourner à l'entrée de sa surface de réparation et perd le contrôle du ballon. Doumbia en profite pour se mettre sur son pied gauche et enchaîner une frappe soudaine du gauche, qui surprend Ruffier au premier poteau !
Les tops et les flops
Xavier CHAVALERIN (6)
Privé de Romao, son habituel compère du milieu, le milieu rémois a su jouer juste, au contraire d'une formation stéphanoise trop brouillonne. Formé à l'Olympique Lyonnais, il a délivré un magnifique centre sur la tête de Dia pour le deuxième but de son équipe, au moment où celle-ci était en difficulté. Providentiel.
Boulaye DIA (6)
Le courant passe bien entre le Stade de Reims et l'ancien électricien, décisif à la pointe de l'attaque champenoise. Auteur désormais de 4 des 8 derniers buts du club en Ligue 1, il a su une nouvelle fois se montrer décisif. Sa vivacité a posé de gros problèmes à l'arrière-garde stéphanoise.
Stéphane RUFFIER (3)
À l'image de l'ensemble de ses partenaires, le portier stéphanois n'était pas très inspiré cet après-midi, face des Rémois très réalistes. Un peu abandonné par sa défense sur l'ouverture du score, il est trop juste sur le deuxième but et surpris au premier poteau sur le troisième ... Une prestation indigne de son statut.
La feuille de match
REIMS - SAINT-ETIENNE : 3-1
Stade Auguste-Delaune, Reims (14 512 spectateurs)

Temps clément - Pelouse moyenne

Arbitre : Stéphanie Frappart (6)

Buts : Oudin (10e), Dia (68e) et Doumbia (90e+2) pour Reims - Hamouma (59e) pour Saint-Etienne

Avertissements : Foket (33e) et H. Kamara (89e) pour Reims - Aholou (54e) et Bouanga (64e) pour Saint-Etienne

Expulsion : Aucune





Reims

Rajkovic (5) - Foket (5), Disasi (5), Abdelhamid (cap) (6), H. Kamara (6) - Chavalerin (6), Munetsi (5) - Oudin (6) puis Suk (80e), Dingomé (4) puis Doumbia (64e), Cafaro (5) puis S. Sissoko (71e) - Dia (6)

N'ont pas participé : Lemaître (g.), Costa, Mbuku, Donis

Entraîneur : D. Guion



Saint-Etienne

Ruffier (3) - Debuchy (5), Fofana (4), Perrin (cap) (4), G. Silva (4) - M'Vila (4) puis Beric (78e), M. Camara (5) - Honorat (4), Boudebouz (4) puis Hamouma (52e), Bouanga (4) - Diony (4) puis Aholou (52e)

N'ont pas participé : Moulin (g.), Moukoudi, Youssouf, Nordin

Entraîneur : C. Puel

Vos réactions doivent respecter nos CGU.