L1 (J17) : Guingamp s'est fait vraiment plaisir contre Dijon

L1 (J17) : Guingamp s'est fait vraiment plaisir contre Dijon©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 09 décembre 2017 à 23h05

Face à des Dijonnais rapidement réduits à 10, Guingamp a profité des espaces et du talent de son duo d'attaque pour régaler son public de quatre buts et d'une ribambelle d'occasions. Pour les Bourguignons en revanche, la rencontre a été très longue.

Le debrief 14eme au coup d'envoi, l'En Avant voulait poursuivre sa remontée au classement et confirmer son bon comportement après un nul contre Montpellier (0-0) et une victoire à Troyes (0-1). Si les dix premières minutes se sont déroulées sur un faux rythme, la marque des crampons d'Oussama Haddadi sur le genou de Jonathan Martins-Pereira a fait ensuite basculer la partie. La tâche facilitée par leur supériorité numérique, les Bretons ont d'abord fait tourner de façon stérile et horizontale, avant de mordre deux fois en trois minutes par les inévitables Jimmy Briand et Yannis Salibur. Le plus dur était alors fait, et ils ont ensuite pu dérouler durant une deuxième période à sens unique. Guingamp double son adversaire du soir pour se repositionner à la neuvième place. De bon augure avant d'aller en Normandie pour défier Caen. « Il y a des matches où rien ne va ! » C'est ce qu'a dû se penser Olivier Dall'Oglio, venu avec les ambitions de celui qui entraîne la cinquième attaque de l'élite, et reparti avec une valise du Roudourou. Abattu dès le quart d'heure de jeu, suite à un carton rouge qu'il n'a même pas cherché à contester, le coach du DFCO l'était encore plus à la quarantième, après deux buts coup sur coup sonnant le glas des espoirs bourguignons. Malgré l'entrée de Jeannot à la place de Tavares au retour des vestiaires, Dall'Oglio n'a pu que constater l'impuissance de ses joueurs. Il lui faudra trouver les bons mots pour les remobiliser lors de la venue de Lille. Le film du match37eme minute (1-0) L'arbitre laisse l'avantage, alors que Benezet est balancé dans l'axe. M.Diallo récupère et alerte Briand. Le capitaine écarte vers Rebocho qui a pris son couloir gauche. Le Portugais s'applique pour centrer à ras de terre vers Briand qui, devant Yambéré, dévie du bout du pied gauche en renard des surfaces, trouvant ainsi le petit filet opposé de Reynet. 40eme minute (2-0) Rebocho file le long de son aile et cherche le premier poteau, où Amalfitano tacle en glissant sans parvenir à sortir le ballon des six mètres. Salibur récupère et enchaîne en croisant du gauche. Imparable ! 45eme minute D'une volée excentrée en cloche, Salibur cherche Briand au point de penalty. Arrivé lancé, le capitaine de l'En Avant saute plus haut que Bouka-Moutou pour reprendre d'une tête puissante, que le latéral dévie légèrement. Il faut une horizontale tonique de Reynet sur sa gauche pour éviter le 3-0 ! 47eme minute Esseulé au second poteau, Sorbon reprend de la tête un corner de Salibur. Une manchette réflexe exceptionnelle de Reynet retarde une nouvelle fois l'échéance ! 51eme minute Briand rentre dans l'axe pour un une-deux avec Coco avant d'enrouler du droit au-dessus de Reynet. Le ballon s'écrase sur la transversale ! 53eme minute Sur un coup-franc légèrement excentré, Abeid demande la remise à Amalfitano. En rupture des 25 mètres, l'international algérien envoie une grosse frappe du droit qui va percuter le dessous de la barre de Johnsson avant de rebondir sur la ligne de but, puis de ressortir ! 59eme minute (3-0) Servi côté droit par M.Diallo, Briand dépasse à la vitesse Amalfitano avant de centrer au cordeau pour Coco qui, entre Reynet et Chafik, n'a plus qu'à pousser au fond des filets ! 65eme minute (4-0) Benezet enroule un corner tendu côté gauche. A l'angle des 6 mètres, Kerbrat jaillit et va plus haut que Chafik et Jeannot pour décocher une tête gagnante entre Reynet et son premier poteau ! Tops et flops TOP 3 Après Johnny, BRIAND a allumé le feu au Roudourou ! Tout en toucher et en réalisme, il a su déflorer le score, alors que ses partenaires tournaient stérilement autour du bloc visiteur depuis une demi-heure. Il a ensuite lobé Reynet d'un enroulé délicieux qui méritait mieux que la transversale, avant d'offrir un caviar à Coco pour le but du 3-0. Son duettiste n'a pas été en reste. Performant dans la percussion et les centres, SALIBUR a également su endosser le costume de buteur à sang-froid pour offrir le break à l'En Avant d'un enchaînement létal du gauche qui a douché les derniers espoirs bourguignons. C'est à KERBRAT qu'est revenu l'honneur de clore le festival costarmoricain. D'un duel aérien facilement remporté sur Jeannot et Chafik, symbolisant ainsi la supériorité physique et mentale des Guingampais, il a placé une tête parfaite, pour le plus grand bonheur du Roudourou qui a ensuite chanté son nom. En défense, il a rayonné au côté de Sorbon, ne laissant aucun espace à Tavares, Jeannot ou Saïd. FLOP 3 Un geste mal maîtrisé sur un duel maladroit à la 12eme minute, et les chances dijonnaises étaient déjà hypothéquées. La semelle d'HADDADI sur le genou de Martins-Pereira a valu au latéral tunisien un carton rouge que le staff dijonnais a encaissé sans broncher. Ensuite, pour ses partenaires, c'était sauve qui peut, puis mission impossible après le break de Salibur. Soirée galère pour TAVARES. Isolé en pointe dès lors que son équipe s'est retrouvée en infériorité numérique, le Cap-Verdien n'a pas eu un bon ballon à se mettre sous la chaussure, les coéquipiers se contentant de balancer au loin. Autour de lui, la tenaille Kerbrat-Sorbon s'est régalée de la tête. Le numéro 11 du DFCO est sorti à la pause. Virevoltant lors des dernières journées, KWON n'a pas non plus eu le temps de briller sur la pelouse bretonne. La pile sud-coréenne a été sacrifiée par Dall'Oglio pour mieux resserrer le bloc autour de la surface, dans la foulée de l'exclusion d'Haddadi, avec la réussite que l'on sait. Monsieur l'arbitre au rapport M.Lesage a pris les bonnes décisions sur deux moments cruciaux, d'abord en excluant Haddadi après avoir pris le temps de constater la blessure de Martins-Pereira, puis en laissant l'avantage après une charge sur Benezet, action qui a débouché sur le second but guingampais. La feuille de matchL1 (J17) : GUINGAMP - DIJON : 4-0Stade municipal du Roudourou (15 000 spectateurs) Temps pluvieux frais - Pelouse de qualité Arbitre : M.Lesage (8) Buts : Briand (37eme), Salibur (40eme), Coco (59eme) et Kerbrat (66eme) pour Guingamp Avertissement : aucun Expulsion : Haddadi (12eme) pour Dijon Guingamp Johnsson (5) - Martins-Pereira (4) puis Ikoko (21eme) (4), Kerbrat (7), Sorbon (5), Rebocho (6) - Deaux (4) puis Phiri (59eme), M.Diallo (5) - Salibur (6) puis Tabanou (80eme), Benezet (5), Coco (5) - Briand (cap) (7) N'ont pas participé : Caillard (g), Eboa-Eboa, M.Thuram, T.Giresse Entraîneur : A.Kombouaré Dijon Reynet (cap) (4) - Chafik (3), Yambéré (4), Djilobodji (4), Haddadi (1) - Amalfitano (3), Abeid (4) puis Sliti (69eme) - Saïd (3), Kwon (4) puis Bouka Moutou (24eme) (4), Sammaritano (4) - Tavares (3) puis Jeannot (4) N'ont pas participé : B.Leroy (g), Lang, Marié, Balmont Entraîneur : O.Dall'Oglio

Vos réactions doivent respecter nos CGU.