L1 (J16) : Nice enfonce Metz et prend de l'air

L1 (J16) : Nice enfonce Metz et prend de l'air©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 02 décembre 2017 à 21h57

Sans briller, Nice a dominé Metz ce samedi soir et prend ses distances avec la zone rouge. En bas, les Messins n'en finissent plus de creuser...

Le debrief
Pour un supporter messin, la situation devient désespérante. Et inextricable. En perdition depuis le début de la saison, le FC Metz a subi une quatorzième défaite sur la pelouse de Nice ce samedi soir. Et pourtant, ce n'était pas un grand Gym qu'ont affronté les hommes de Frédéric Hantz. Toujours aussi peu inspirés dans le jeu court, les Niçois s'en sont remis à des ballons longs à l'opposée de ce que préconise habituellement Lucien Favre, et ont aussi eu la dose de réussite que n'ont pas eu leurs adversaires. Par deux fois, des tirs azuréens ont été déviés dans leur but par des défenseurs lorrains. D'abord Niakhaté sur un coup-franc de Balotelli, puis Assou-Ekotto sur une frappe à l'entrée de la surface de Saint-Maximin.

Désespérant, aussi, car les Grenats ne progressent pas vraiment. Même s'ils ont fait preuve de caractère pour égaliser juste après l'ouverture du score grâce au quatrième but cette saison de Roux, les coéquipiers de Renaud Cohade ont encore commis de grosses erreurs de placement en défense, et ont eu du mal à placer des banderilles pour surprendre les Niçois. Seul le bloc du milieu de terrain s'est bien comporté, bloquant les transmissions courtes entre les milieux et obligeant ainsi le Gym à passer par du jeu long. Mais à ce niveau, c'est largement insuffisant pour prétendre ramener un résultat de l'Allianz-Riviera, même face à un onze niçois brouillon et malade. Toujours est-il que trois jours après un succès déjà très étriquée à Toulouse, ces trois points font un bien fou à l'OGCN qui remonte à la douzième place. Loin, très loin de Metz, plus que jamais dernier de Ligue 1 avec quatorze points de retard sur le premier non-relégable...
Le film du match
10eme minute
Balotelli est lancé en profondeur par Pléa et part défier le gardien messin mais Kawashima s'interpose sur la frappe de l'extérieur de l'attaquant italien.

22eme minute
Kawashima sort de sa surface et devance Pléa d'une tête plongeante. Le ballon revient sur Balotelli qui s'avance et enroule du pied droit, mais ça manque clairement de puissance pour embêter le gardien nippon.

26eme minute (1-0)
But de Nice ! Saint-Maximin voit l'appel de Souquet côté droit et le lance. L'arrière droit laisse Assou-Ekotto sur place et sert Pléa en retrait. Sa première frappe est contrée par Balliu, mais l'attaquant de Nice réussit un joli geste pour s'offrir une deuxième chance, et cette fois ça rentre !

28eme minute (1-1)
But de Metz ! Sur un long centre de Cohade, Roux se détend parfaitement pour placer une tête puissante bien placée qui ne laisse aucune chance à Benitez.

47eme minute
Sur un centre haut de Dossevi, Roux saute pour reprendre de la tête au deuxième poteau mais est légèrement poussé par Marlon. L'arbitre laisse jouer et Philipps, en embuscade, essaye de frapper mais n'attrape pas le cadre.

50eme minute
Les défenseurs niçois se regardent et laissent Niane leur chiper le ballon. A 20 mètres, l'attaquant messin tente de frapper fort et il faut une envolée de Benitez pour repousser en corner.

56eme minute (2-1)
But de Nice ! Sur un coup-franc à 25 mètres, Balotelli tente sa chance directement et voit le malheureux Niakhaté changer la trajectoire avec son bras. Kawashima est pris à contrepied et ne peut que regarder le ballon faire trembler ses filets...

72eme minute (3-1)
But de Nice ! Saint-Maximin fait le break. Après une course balle au pied, l'ancien Bastiais prend sa chance à l'entrée de la surface et bénéficie d'une déviation d'Assou-Ekotto pour tromper la vigilance du pauvre Kawashima.

79eme minute
Excellent appel de Balotelli, parti à la limite du hors-jeu sur une passe en profondeur de Jallet. En position excentrée, l'Italien rentre dans la surface et frappe dans un angle fermé, permettant à Kawashima d'intervenir. Srarfi a suivi mais bute encore sur le gardien de Metz.
Tops et flops

TOP 3

Alassane PLEA a été très dangereux en première période. Après une passe qui aurait pu permettre à Balotelli d'ouvrir le score, l'attaquant niçois a marqué le premier but de la soirée en deux temps, après un bel enchaînement dans la surface messine. Moins en vue au retour des vestiaires.

Nolan ROUX a marqué son quatrième but de la saison, confirmant au passage son statut de meilleur buteur du club lorrain. Une tête puissante bien placée qui a fait mouche et qui est venue récompenser sa présence dans la surface. Il aurait pu obtenir un penalty en début de deuxième période.

Décisif sur l'ouverture du score, Allan SAINT-MAXIMIN a tué le suspense à vingt minutes de la fin de la partie en marquant le troisième but de Nice. Un but inscrit avec l'aide d'un défenseur messin qui lui a permis de rester plus longtemps sur le terrain, car Favre avait prévu avant cela de le remplacer. Mais l'ex-Bastiais est capable de mieux.


FLOP 3

Complètement pris de vitesse sur l'ouverture du score, Benoît ASSOU-EKOTTO confirme semaine après semaine qu'il a du mal à suivre cette saison. Les premiers pas de Palmieri dans le couloir gauche de la défense sont attendus avec impatience.

On attend mieux de Pierre LEES-MELOU. Positionné au cœur du jeu dans un rôle qu'il est censé apprécier, l'ancien Dijonnais a encore été trop discret, et son équipe a souvent apporté le danger dans le camp adverse par de longs ballons.

Pas assez saignant, Jonathan RIVIEREZ a connu un match en deux temps. D'abord défenseur central, il s'est trop souvent fait aspirer et a laissé des espaces béants dans son dos, avant de glisser à droite après la sortie sur blessure de Balliu. Encore insuffisant.
Monsieur l'arbitre au rapport
Hormis une action confuse sur laquelle Roux aurait pu bénéficier d'un penalty, M.Lesage a bien tenu les débats de ce Nice-Metz.
La feuille de match
L1 (J16) / NICE - METZ : 3-1
Allianz-Riviera (16 383 spectateurs)
Temps froid - Pelouse correcte
Arbitre : M.Lesage (5)

Buts : Pléa (26eme), Balotelli (56eme) et Saint-Maximin (72eme) pour Nice - Roux (28eme) pour Metz

Avertissements : Balliu (37eme) et Nguette (75eme) pour Metz


Nice
Benitez (5) - Souquet (5), Marlon (4), Le Marchand (5), Jallet (4) - Tameze (5), Seri (cap) (5) puis Koziello (88eme) - Saint-Maximin (6) puis Srarfi (75eme), Lees-Melou (4), Pléa (6) - Balotelli (6)

N'ont pas participé : Cardinale (g), Burner, M.Sarr, Walter, N.Mendy
Entraîneur : L.Favre


Metz
Kawashima (6) - Balliu (non noté) puis Poblete (39eme, 4), Rivierez (4), Niakhaté (4), Assou-Ekotto (4) - Diagne (5), Philipps (5), Cohade (cap) (4) - M.Dossevi (5) puis Nguette (66eme), Roux (6), I.Niane (5)

N'ont pas participé : Didillon (g), Wollscheid, Basin, Thill, Rivière
Entraîneur : F.Hantz

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
1 commentaire - L1 (J16) : Nice enfonce Metz et prend de l'air
  • Bravo à Metz, encore une défaite mais un but de marqué
    Ca vaut la peine de le signaler c'est le ....6 eme en 16 matchs
    Metz est l'équipe qui a marqué le moins de points en championnat depuis l'origine des temps
    Retour en ligue 2 sans aucun problème
    Bravo à ses adversaires qui engrangent 3 points à chaque march même en jouant mal

    un peu dur mais c'est la vérité

    un peu dur mais c'est la vérité

    un peu dur mais c'est la vérité

    un peu dur mais c'est la vérité