L1 (J16) : Lille remporte le duel des outsiders à Montpellier

L1 (J16) : Lille remporte le duel des outsiders à Montpellier©Media365

Geoffrey Steines, publié le mardi 04 décembre 2018 à 23h00

Le LOSC a fait fructifier son match nul frustrant contre Lyon en s'imposant mardi à Montpellier (0-1). De nouveau dauphin du PSG, le club lillois s'impose comme le plus sérieux des outsiders dans la course à une place européenne, voire au podium.

Le debrief
Lille, c'est décidément du sérieux. Trois jours après un match nul frustrant contre Lyon (2-2), le LOSC a validé ce point en s'imposant à Montpellier mardi (0-1). Il a ainsi renoué avec la victoire, après cinq matchs consécutifs sans succès toutes compétitions confondues, et est redevenu, au moins provisoirement, le dauphin du PSG. Un résultat somme toute logique pour des Dogues entrés dans la rencontre tambour battant. Face à des Montpelliérains possiblement perturbés par le retour à une défense à quatre, une première cette saison et une rareté depuis un an, ils ont poussé fort dès l'entame. Conséquence : deux énormes occasions avant l'ouverture du score de Nicolas Pépé. Comme K.-O. debout, les Héraultais se sont réveillés au bout d'un gros quart d'heure et ont fini par mettre le pied sur le ballon, avec même de réelles occasions d'égaliser à la clé. Mais ils ont globalement manqué de punch offensif et de justesse dans les 30 derniers mètres pour déstabiliser le bloc lillois.

C'était encore plus flagrant en seconde période, quand les Dogues ont profité de la mi-temps pour resserrer les boulons et les lignes, afin de laisser un minimum d'espaces au MHSC dans un 4-4-2 hyper compact. Dès lors, il était très compliqué pour les Montpelliérains d'enflammer la partie et de se procurer des opportunités dans le jeu. De leur côté, les Lillois étaient trop maladroits dans la transition pour bien exploiter les situations de contre qu'ils jouent habituellement si bien. Mais ils étaient si costauds défensivement qu'ils ne pouvaient pas leur arriver grand-chose, à part un coup du sort qui n'est jamais arrivé. De nouveau 2eme, le LOSC s'affirme comme un candidat crédible à la course pour les places européennes, voire même pour un strapontin sur le podium. Montpellier rechute dans la foulée de sa victoire miraculeuse à Monaco (1-2). Mine de rien, la formation de Michel Der Zakarian n'a pris que quatre points sur les quatre dernières journées et a perdu trois fois sur ses six dernières sorties toutes compétitions confondues, dont deux à domicile. Surprenant pour une équipe qui était restée invaincue pendant dix matchs avant cette mauvaise série.
Le film du match
1ere minute
Servi sur la droite, Celik joue en première intention avec Pépé, qui prolonge ensuite vers Ikoné. A l'entrée de la surface, l'ex-Montpelliérain déclenche un tir du gauche légèrement touché par Laborde au départ, ce qui donne au ballon une trajectoire vicieuse. Lecomte sort un énorme arrêt, du bout des doigts, pour dévier la frappe sur sa propre barre.

2eme minute
Sur le corner qui suit, Thiago Mendes joue court avec L.Araujo avant de centrer au deixième poteau dans un second temps. Absolument seul, Pépé reprend du gauche en demi-volée aux six mètres, mais bute sur Lecomte, auteur d'une parade réflexe exceptionnelle sur sa ligne. Dans la foulée, il se jette devant J.Fonte, aussi gêné par les retours de Laborde et Cozza, pour éviter l'ouverture du score.

7eme minute (0-1)
Ballo-Touré lance Ikoné, qui s'échappe sur la gauche après être parti à la limite du hors-jeu. L'ancien Parisien dépose Skhiri en vitesse et centre au cordeau pour Pépé, qui s'arrache pour reprendre du droit au second poteau. Il glisse habilement le ballon entre Lecomte et son montant.

17eme minute
J.Fonte repousse de la tête un bon centre de Laborde, mais Pépé se déchire dans son dégagement et le ballon part haut dans les airs. Aguilar est le premier à la tombée, juste devant Laborde, et se jette pour placer une reprise du droit qui atterrit dans le petit filet de Maignan.

25eme minute
Aguilar joue rapidement une touche, que les Lillois estiment effectuée au mauvais endroit, et trouve Laborde directement dans la surface. L'attaquant du MHSC contrôle et frappe en pivot. Maignan dévie du bout des doigts cette frappe croisée pour la sortir du cadre pour quelques centimètres.

39eme minute
Corner sur la droite pour Lille. T.Mendes le tire sortant et Xeka s'impose dans les airs, devançant même la sortie de Lecomte. Mais le milieu du LOSC ne parvient pas à pousser le ballon dans le but vide, sa reprise de la tête au sommet de l'extension étant mal ajustée.

60eme minute
Xeka récupère haut un ballon mal donné au départ par D.Le Tallec. Le milieu portugais s'avance sans être attaqué, fixant au passage l'ancien de l'Etoile Rouge, et déclenche une frappe du droit. Elle fuyait visiblement le cadre, mais Lecomte assure le coup en la déviant du bout de la main gauche.

65eme minute
Corner frappé sortant par Mollet depuis la droite. D.Le Tallec s'impose dans les airs sans pouvoir réellement reprendre et le ballon arrive jusqu'à Congré au second poteau. Le défenseur du MHSC reprend d'un tacle aérien à bout portant, mais L.Araujo sauve les siens en contrant le ballon.

68eme minute
Après une première frappe croisée de Laborde pour mettre Maignan à contribution, le ballon revient dans la surface lilloise. Les Montpelliérains enchaînent les tentatives et Aguilar récupère le cuir dans les pieds de J.Bamba après une longue séquence de flipper. Son tir croisé lèche le poteau droit d'un Maignan battu.
Tops et flops

TOP 3

Déjà buteur samedi contre Lyon, PEPE a atteint la dizaine de réalisations en ouvrant le score en tout début de match ce mardi. Pas forcément très sollicité sur son côté, il a fait passer un frisson dans la défense montpelliéraine à chaque ballon touché. Au service du collectif aussi dans le travail défensif.

Aligné à droite d'une défense à quatre, lui qui a l'habitude d'être utilisé dans un rôle de piston sur son côté, AGUILAR a prouvé qu'il était aussi à son aise dans cette position légèrement différente. Il a bien bloqué son couloir tout en amenant un danger permanent quand il a débordé. Intéressant pour sa candidature à une place chez les Bleus à terme.

Encore une prestation solide pour DABILA. Le défenseur lillois de 21 ans a de nouveau brillé aux côtés de J.Fonte en défense centrale. Solide dans les duels et propre dans la relance, il a bien géré le cas Delort. L'intérim de Soumaoro est assuré avec autorité par l'Ivoirien.


FLOP 3

Si les temps forts de Montpellier n'ont pas débouché sur une foule d'occasions, c'est que DELORT a vendangé des munitions. Il n'a pas ménagé sa peine dans ses efforts, mais c'était au détriment de sa précision (41% de passes réussies, un ballon perdu sur deux). L'attaquant du MHSC n'était pas dans son meilleur soir de la saison.

Titulaire seulement pour la 2eme fois de la saison en L1, L.ARAUJO n'a pas vraiment fait fructifier cette opportunité. Très discret (seulement 18 ballons touchés en 70 minutes), le Brésilien n'a pas existé dans un secteur offensif qui a pourtant bénéficié de situations intéressantes. Trop léger pour peser.

D.LE TALLEC traverse une période plus difficile, après un excellent début de saison. L'ancien de l'Etoile Rouge Belgrade a connu un énorme déchet dans la relance (58% de passes réussies, un taux très faible pour un milieu défensif) et souffert face à la vitesse des attaquants lillois. Il a bien tenté de se rattraper en apportant le surnombre dans la surface adverse, mais sans succès.
Monsieur l'arbitre au rapport
S'il y a eu quelques montées en tension, Mikaël Lesage a relativement bien maîtrisé son match, usant un minimum de son sifflet pour donner du rythme. Habile pour désamorcer les quelques situations chaudes, malgré un manque de psychologie de temps à autre.
La feuille de match
L1 (16eme journée) / MONTPELLIER - LILLE : 0-1
La Mosson (10 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse très bonne
Arbitre : M.Lesage (5)

But : Pépé (7eme) pour Lille

Avertissement : Congré (52eme) et Aguilar (74eme) pour Montpellier - Ikoné (33eme) et Xeka (51eme) pour Lille

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte (6) - Aguilar (6), Hilton (cap) (5), Cozza (5), Congré (4) - Skhiri (5), D.Le Tallec (4) puis S.Camara (89eme) - Laborde (5), Mollet (5), Sambia (4) puis Skuletic (73eme) - Delort (4)

N'ont pas participé : Bertaud (g), Oyongo, B.Passi, Ammour, Piriz
Entraîneur : M.Der Zakarian


Lille
Maignan (6) - Celik (6), J.Fonte (cap) (5), Dabila (6), Ballo-Touré (5) - T.Mendes (5), Xeka (6) - Pépé (6), Ikoné (6) puis B.Soumaré (88eme), L.Araujo (4) puis R.Fonte (70eme) - L.Rémy (4) puis J.Bamba (64eme)

N'ont pas participé : Jakubech (g), Ié, Pied, Maia
Entraîneur : C.Galtier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.