L1 (J16) : L'OM s'en tire avec un point très heureux à Montpellier

L1 (J16) : L'OM s'en tire avec un point très heureux à Montpellier©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 03 décembre 2017 à 23h10

Sans idées à Montpellier, l'OM a dû compter sur un penalty très généreux pour ramener un nul (1-1) et prolonger sa série d'invincibilité. Mais ce point heureux ne suffit pas aux Marseillais pour conserver leur place sur le podium.

Le debrief
L'OM ne sera pas resté bien longtemps sur le podium de la L1. Quatre jours après avoir profité des contre-performances de Monaco et de Lyon pour s'y incruster, il n'a pas répondu aux succès de ses deux rivaux ce week-end. Il s'est contenté d'un nul à Montpellier dimanche en clôture de la 16eme journée (1-1) et recule à nouveau à la quatrième place. Un résultat heureux au vu de la physionomie d'une rencontre où les Marseillais sont passés bien plus proches de voir leur série d'invincibilité en championnat s'arrêter que d'empocher la victoire. Dans un match où ils n'ont obtenu qu'une occasion franche dans le jeu, c'est d'un penalty très généreux qu'ils ont égalisé juste avant la mi-temps, pour répondre à l'ouverture du score de Giovani Sio à la demi-heure de jeu.

Sans ça, et une autre décision arbitrale favorable (justifiée cette fois-ci) en fin de rencontre, l'OM aurait probablement ramené de son déplacement dans l'Hérault une défaite logique. Parce que sans idées et incapable d'imposer un rythme, la troupe de Rudi Garcia a buté sur l'hermétique 5-3-2 de Montpellier. Elle s'y est cassé les dents, comme le PSG, Lyon et Monaco plus tôt dans la saison, avec un sentiment d'impuissance flagrant pour déséquilibrer ce bloc. A force de pousser, elle s'est même mise en danger et a affiché une fébrilité encore inquiétante en fin de rencontre. En jouant mieux quelques coups et en étant plus réaliste, notamment sur l'énorme occasion de Nordi Mukiele dans les arrêts de jeu, le MHSC aurait même pu arracher un succès qui n'aurait pas été volé, loin de là, tant il a donné une leçon tactique à son adversaire. Au lieu de cela, les regrets seront montpelliérains et les Marseillais ne feront pas la fine bouche. Pas plus qu'ils ne feront les fiers après avoir évité de justesse leur première défaite en L1 depuis le 10 septembre.
Le film du match
9eme minute
Pas attaqué plein axe, Sessegnon arme à 25 mètres et déclenche une frappe sèche. C'est puissant, mais ça n'inquiète pas S.Mandanda, bien placé pour repousser ce tir trop central des deux poings.

18eme minute
Sessegnon lance une contre-attaque d'une longue ouverture vers Mbenza sur la droite. L'attaquant montpelliérain se joue en vitesse d'Abdennour, qu'il élimine d'un crochet intérieur. Son tir manque néanmoins de conviction pour battre S.Mandanda , qui a néanmoins besoin de deux temps pour se saisir du ballon.

29eme minute (1-0)
Au départ de l'action, Sessegnon combine avec Sio, qui décale sur la gauche Roussillon. Le latéral du MHSC centre en première intention et le ballon est touché par le dos de Sakai, ce qui prend à contre-pied la défense de l'OM et profite à Sio. Sa demi-volée du gauche est placée au ras du poteau. Sur la trajectoire, S.Mandanda commet une faute de main et envoie le ballon dans sa lucarne.

45eme minute (1-1)
Penalty pour Montpellier. Suite à un centre de Sakai, un cafouillage dans la surface héraultaise mène à une frappe de M.Sanson, qu'Hilton contre. Mais l'arbitre sanctionne une faute préalable de Mukiele sur l'ancien du MHSC, pour un accrochage très léger. Thauvin transforme la sentence d'un tir dans le soupirail, que Lecomte est tout proche de sortir sur sa gauche.

71eme minute
Belle combinaison marseillaise aux abords de la surface montpelliéraine. Payet trouve M.Sanson, qui s'arrache pour servir Germain à l'entrée de la surface. Sur un pas, l'attaquant de l'OM enroule et le ballon prend la direction de la lucarne. Lecomte s'envole pour le sortir du bout des doigts avec la main opposée.

85eme minute
Contre montpelliérain mené par Aguilar, servi par Skhiri, qui oriente parfaitement le jeu pour ouvrir sur la droite. Le latéral monte dans son couloir sans être attaqué et finit par frapper des 20 mètres. Sa tentative croisée est bien repoussée par S.Mandanda sur sa droite.

87eme minute
Coup-franc pour Montpellier. En position excentrée sur la gauche, Sambia enroule son centre et S.Camara prolonge de la tête au premier poteau. Sa reprise décroisée se loge dans le petit filet opposé et trompe S.Mandanda. Mais un hors-jeu de position d'Hilton, qui s'était jeté sans toucher le ballon, est finalement signalé. Une décision logique.

95eme minute
Dernière chance de la soirée pour Montpellier, avec un coup-franc à 45 mètres pour le MHSC. Sambia envoie un centre parfait qui atterrit sur la ligne des six mètres, où Mukiele est libre de tout marquage. Mais le défenseur héraultais ne peut cadrer sa reprise plongeante.
Tops et flops

TOP 3

Précieux par son jeu dos au but, SIO a pesé lourd sur la défense marseillaise. Sur l'action du 1-0, il s'est occupé de tout, au départ comme à la conclusion. Dommage pour Montpellier que son match n'ait duré qu'une mi-temps, la faute à une blessure qui l'a stoppé dans son élan.

Pas de but pour LUIZ GUSTAVO, mais encore une excellente prestation au milieu de terrain. Il a coupé bien des offensives montpelliéraines par sa science du placement et fait preuve d'une grande justesse technique dans ses transmissions, en orientant avec à-propos.

MUKIELE enchaîne les performances de haut niveau au sein de la défense à cinq de Montpellier. Son rôle d'axial droit lui convient à merveille, tant il y a brille par son sens de l'anticipation pour compenser les brèches dans son couloir et par sa solidité dans les duels. Il s'est même permis de tirer trois fois au but, le total le plus élevé pour un joueur du MHSC, même s'il a gâché une énorme occasion dans le temps additionnel.


FLOP 3

Coupable d'une faute de main sur le but montpelliérain, S.MANDANDA n'était pas dans un grand soir. Il a cafouillé plusieurs prises de balle et n'a pas dégagé sa sérénité habituelle. Un rare coup de mou pour le toujours irréprochable gardien de l'OM.

Depuis son retour de blessure, PAYET traîne sa peine sur les terrains. Le capitaine marseillais a encore rendu une copie médiocre. Il est apparu pataud dans ses accélérations et a eu un trop grand déchet dans ses passes pour créer le décalage. Exilé sur la gauche avec l'éclosion de Sanson, le Réunionnais en pâtit et il ne fait rien pour justifier un retour dans l'axe.

Entré à la pause au relais de Sio, S.CAMARA n'a pas existé autant que son compère et n'a pas réellement aidé son équipe à tenir le ballon haut sur le terrain. Il aurait pu sauver son match d'un but, mais il lui a été refusé pour une position de hors-jeu d'Hilton. Dur...
Monsieur l'arbitre au rapport
Dans un match globalement insipide, Frank Schneider s'est imposé comme l'homme de la soirée. Il a d'abord accordé un penalty très généreux à l'OM en première période, avant de refuser un but aux Montpelliérains en fin de match dans des conditions troublantes, même si la décision était la bonne. Un couac dans la saison de l'un des arbitres les plus réguliers de L1. Un jour sans, ça arrive, comme pour les joueurs.
La feuille de match
L1 (J16) : MONTPELLIER - MARSEILLE : 1-1
La Mosson (22 000 spectateurs environ)
Temps froid - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Schneider (4)

Buts : Sio (29eme) pour Montpellier - Thauvin (45eme sp) pour Marseille

Avertissements : Lasne (3eme), Mukiele (32eme), Sessegnon (42eme) et Pedro Mendes (45eme+1) pour Montpellier - Payet (20eme) et Amavi (52eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte (6) - Aguilar (5), Mukiele (6), Hilton (cap) (5), Pedro Mendes (5) puis Congré (65eme), Roussillon (6) - Skhiri (6), Lasne (5) - Sessegnon (5) puis Sambia (86eme) - Sio (7) puis S.Camara (46eme, 4), Mbenza (5)

N'ont pas participé : Pionnier (g), Cozza, Piriz, Ninga
Entraîneur : M.Der Zakarian


Marseille
S.Mandanda (4) - Sakai (5), Rami (6), Abdennour (5), Amavi (5) - Zambo Anguissa (5), Luiz Gustavo (6) - Thauvin (6) puis Ocampos (61eme), M.Sanson (4), Payet (cap) (4) puis B.Sarr (89eme) - Germain (4) puis Mitroglou (81eme)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Rolando, M.Lopez, Njie
Entraîneur : R.Garcia

 
23 commentaires - L1 (J16) : L'OM s'en tire avec un point très heureux à Montpellier
  • L'erreur d'arbitrage est si grossière qu'on peut se poser des questions !

  • Messieurs les footeux, ce n est pas parce que un but est accepté ou refuser que cela influe sur le résultat final...Si vous avez fait un peu de physique, mathematiques ou sciences à l école, vous devriez savoir que dans un espace temps, si on modifie un élément de cet espace temps, c est tou l espace temps qui est modifie, donc si le penalty n avait pas été accordé, ca naurait pas été une victoire de Montpellier mai le match se serait déroulé de facon différente , c 'est tout, mais quand on a un ballon dégonflé à la pkace du cerveau, c est sur qu on ne peut pas raisonner de facon intelligente.

    Votre science infuse est mise à rude épreuve ! Le pénalty accordé à Marseille l'a été à la 45ème minute donc aucune influence sur le résultat final. Les joueurs sont rentrés au vestiaire et revenus 15 minutes plus tard. Donc pas d'incidence sur la seconde mi-temps !
    En revanche, Marseille aurait peut-être fait des changements différents en seconde période..

  • J'espère que cet arbitre rentrera chez lui et qu'on ne le reverra plus sur un terrain de foot-ball. Il est bon à jeter aux orties. Je pense que le chèque que va lui signer l'OM aura le nombre de zéros correspondant à sa place de douzième homme pendant le match. Monsieur l'arbitre , les Marseillais vous remercient.

    puisque vous êtes si malin, le cul dans votre fauteuil devant votre poste de télé, franchissez le pas, prenez un sifflet et allez arbitrer; a vous entendre, nul doute que vous serez meilleur...

    Vous devriez modérer vos propos. Lors du match Montpellier- Paris, l'arbitre n'a pas sifflé un pénalty flagrant en faveur de Paris.

  • Montpellier aurait du remporter ce match,mais l arbitre en a décidé autrement

    C est vrai, que cest de la faute de l arbitre, si les joueurs ratent des passes ou tirent à coté.

  • alors d'apres le resumé l'arbitre a refuser un but aux Montpelliérains en fin de match dans des conditions troublantes, même si la décision était la bonne.!! il faut savoir !! et avec des comme montpellier c'est spectacle assuré : 9 derrierre gardien compris ,!!!

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]