L1 (J15) : Nantes arrache la victoire et maintient Monaco la tête sous l'eau

L1 (J15) : Nantes arrache la victoire et maintient Monaco la tête sous l'eau©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le mercredi 29 novembre 2017 à 21h05

Monaco a concédé mercredi une troisième défaite de rang toutes compétitions confondues en s'inclinant au bout du temps additionnel à Nantes (1-0). L'ASM est ainsi éjectée du podium de L1 et voit les Canaris revenir à trois points derrière.

Le debrief
Jamais Monaco n'avait vécu une telle série depuis le rachat du club par Dmitry Rybolovlev. Il faut remonter même huit ans en arrière, quasiment jour pour jour (13 décembre 2009), pour retrouver trace d'un enchaînement de trois défaites toutes compétitions confondues pour le club de la Principauté. C'est dire s'il est dans le dur après la défaite concédé à la dernière minute du temps additionnel mercredi à Nantes (1-0). La conséquence logique d'une soirée où les Monégasques ont encore fait preuve de leur indigence du moment, avec aucun tir cadré et aucune imagination dans le secteur offensif, tout en affichant une fébrilité défensive coupable. Avec ce résultat, l'ASM abandonne sa place sur le podium de L1 à Marseille, vainqueur à Metz dans le même temps (0-3). Elle a surtout confirmé que ce sera une lutte de tous les instants pour rester dans le trio de tête, afin de ne pas perdre son ticket d'office pour la Ligue des Champions qu'elle s'attribue depuis son retour dans l'élite en 2012.

Parce que la troupe de Leonardo Jardim n'est jamais apparu autant à court d'idées et de solutions qu'actuellement. Bien évidemment, elle a la circonstance atténuante d'une infirmerie bien remplie. Mais elle ne fait rien pour sortir de sa spirale négative, à l'image d'une soirée où elle a quasiment toujours subi l'impact physique des Nantais et a passé son temps à reculer. Sans être géniaux, les Canaris ont gagné la bataille de la possession (51-49), une incongruité pour la plus faible équipe du championnat dans ce domaine, et piqué à intervalles réguliers pour semer la menace sur le but adverse. A force de pousser, ils ont été récompensés de leur abnégation au bout du bout des arrêts de jeu, d'une frappe soudaine de Lucas Lima. Avec leur style bien rodé, ils ont ainsi remis les pendules à l'heure après leur revers dans le derby à Rennes (2-1). Eux ont relevé la tête, pour se retrouver à trois petits points du podium. Les Monégasques n'ont plus qu'à s'en inspirer pour ne pas s'enfoncer dans une crise qui pourrait devenir profonde d'ici Noël.
Le film du match
13eme minute
Excentré sur la gauche, El-Ghanassy relance dans l'axe et lance dans la profondeur Sala, parti à la limite du hors-jeu d'un bel appel transversal. L'attaquant argentin ne peut effacer Subasic, qui ne se jette pas sur le dribble et qui intervient aisément sur le tir en angle très fermé de son vis-à-vis.

15eme minute
Corner sur la gauche pour Nantes. Après un premier centre de Dubois, le capitaine du FCN est retrouvé dans un deuxième temps. Il adresse un centre à ras de terre que Thomasson coupe au premier poteau sans parvenir à attraper le cadre.

19eme minute
Servi par Fabinho en pleine surface nantaise, Ghezzal se joue de Diego Carlos sur son contrôle et enchaîne sur une frappe enroulée du gauche qui lèche le poteau opposé. Tatarusanu était resté scotché sur sa ligne.

42eme minute
Trouvé entre les lignes, Thomasson entre dans la surface et fixe Glik d'une série de passements de jambes. Le milieu nantais envoie finalement un tir enroulé du droit qui prend la direction du petit filet opposé, mais Subasic s'interpose d'une magnifique horizontale sur sa gauche.

67eme minute
Corner pour Nantes sur la gauche. Le centre de Lima est repoussé plein axe par la défense monégasque et Dubois envoie une frappe surpuissante sans contrôle. Dans un style peu académique sur ce tir arrivant directement sur lui, Subasic met les deux mains en opposition pour prolonger en corner.

83eme minute
Nouveau corner pour Nantes sur la gauche. Au premier poteau, Diego Carlos s'élève plus haut que Moutinho, même si sa reprise de la tête prend une trajectoire lobée surprenante. Le ballon est tout proche battre Subasic, mais il rebondit finalement sur le haut de la barre transversale.

92eme minute (1-0)
Ultime occasion de la soirée pour Nantes avec un coup-franc à l'entrée de la surface, pour une faute d'A.Diakhaby sur Girotto. Le tir de Diego Carlos est contré par le mur monégasque et revient sur Lima, dont le tir croisé surpuissant se loge dans le petit filet opposé d'un Subasic impuissant.
Tops et flops

TOP 3

Pas toujours irréprochable depuis le début de la saison, SUBASIC a clairement laissé Monaco dans le match jusqu'au bout. Il a réalisé trois interventions décisives pour empêcher Nantes de concrétiser sa supériorité sur le match. Un vrai point positif pour l'ASM dans une soirée qui en a manqué.

Au fil des semaines, AWAZIEM s'impose comme la bonne surprise du recrutement nantais. Le défenseur nigérian a parfaitement tenu la baraque dans son duel avec Falcao et a brillé par la qualité de sa première relance. Une complémentarité intéressante avec Diego Carlos, qui pose la question de la charnière-type après le retour de suspension de Pallois.

Meilleur joueur de la première période, avec son activité énorme et sa justesse technique, THOMASSON aurait pu être récompensé d'un but avant la pause. Il a baissé de pied au retour des vestiaires, même s'il est resté précieux par son investissement défensif et sa capacité à orienter le jeu.


FLOP 3

R.LOPES a manqué une belle opportunité de marquer des points en l'absence prolongée de Lemar. L'ailier portugais est complètement passé au travers, avec aucune passe réussie de toute la soirée (!) et une toute petite vingtaine de ballons touchés. Inquiétant pour celui qui avait réalisé des premiers mois cohérents.

Pour la première fois depuis son retour à Monaco, FALCAO en est à trois matchs de L1 sans le moindre but. Le symbole d'une rencontre où il n'a jamais existé et de ses difficultés à confirmer son excellent début de saison. Il a erré comme une âme en peine à la pointe de l'attaque, preuve qu'il a certainement perdu en foi en le projet ASM.

Positionné dans un rôle de meneur derrière son attaquant de pointe, MOUTINHO n'avait pas d'inspiration. Il a manqué de précision dès qu'il a cherché à donner de la vitesse au jeu monégasque et s'est retrouvé bien embêté par A.Touré, qui l'a suivi comme son ombre. Un régime spécial dont le milieu portugais n'a pas réussi à se dépatouiller.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans histoires pour Benoît Millot, qui a maîtrisé aisément des débats peu animés et qui n'a pas eu à sortir le moindre avertissement. Une soirée très tranquille pour l'arbitre, qui s'est néanmoins efforcé de laisser jouer pour donner du rythme.
La feuille de match
L1 (J15) : NANTES - MONACO : 1-0
La Beaujoire (20 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Millot (6)

Buts : Lima (92eme) pour Nantes

Avertissements : Acun

Expulsion : Aucune


Nantes
Tatarusanu (5) - Dubois (cap) (6), Awaziem (6), Diego Carlos (5), Djidji (5) - Rongier (5) puis Girotto (91eme), A.Touré (5), Thomasson (6) - El-Ghanassy (4) puis Iloki (46eme, 4), Sala (5), Bammou (4) puis Lima (64eme)

N'ont pas participé : Dupé (g), Moutoussamy, Nakoulma, Ngom
Entraîneur : C.Ranieri


Monaco
Subasic (7) - D.Sidibé (5), Glik (6), Jemerson (5), Jorge (4) - Fabinho (5), K.N'Doram (5) - Ghezzal (5) puis A.Diakhaby (77eme) , Moutinho (4) puis Carrillo (85eme), R.Lopes (3) puis K.Baldé (64eme) - Falcao (cap) (4)

N'ont pas participé : Benaglio (g), Kongolo, A.Touré, Faivre
Entraîneur : L.Jardim

 
1 commentaire - L1 (J15) : Nantes arrache la victoire et maintient Monaco la tête sous l'eau
  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]