L1 (J14) : Troyes - Auxerre, un derby sans vainqueur

L1 (J14) : Troyes - Auxerre, un derby sans vainqueur©Panoramic, Media365

Rédaction Media365, publié le vendredi 04 novembre 2022 à 22h53

Auxerre a accroché le nul sur le fil vendredi soir à Troyes (1-1), en ouverture de la quatorzième journée de Ligue 1.



Englués en seconde partie de tableau, Troyes et Auxerre se retrouvaient ce vendredi soir pour un duel important dans la lutte pour le maintien. Une rencontre à la saveur particulière, aussi, puisqu'il s'agit d'un derby entre deux villes qui n'appartiennent pas à la même région, mais ne sont séparées que d'une soixantaine de kilomètres. Et dans un derby, la photographie du classement ne compte plus. D'autant que l'ESTAC comme l'AJA pouvaient s'appuyer sur de solides arguments pour faire un coup.

Si Troyes restait sur une défaite contre l'ogre parisien (3-4), le contenu proposé au Parc des Princes avait séduit. De son côté, le promu auxerrois ouvrait un nouveau chapitre sous la tutelle de Christophe Pélissier, qui n'avait pas manqué sa première sur le banc bourguignon en menant son équipe à une victoire très précieuse contre Ajaccio (1-0). Le successeur de Jean-Marc Furlan s'appuyait encore avec un système à deux pointes, Charbonnier suppléant Niang, suspendu sur le front de l'attaque. Bruno Irles faisait également le choix de la continuité avec Baldé à la pointe d'une animation en 5-4-1.

Auxerre n'a rien lâché

Dans une rencontre disputée et agréable où les deux équipes ont eu leurs temps forts, ce sont les locaux qui ont frappé les premiers, après être montés en régime. Sur un exploit personnel de Mama Baldé côté gauche, Rony Lopes a placé une reprise parfaite qui a fait mouche (1-0, 28e). Mais les Auxerrois, louables de ténacité, sont revenus des vestiaires avec d'excellentes intentions. Après une grosse opportunité pour Sinayoko (51e), Raveloson a vu sa frappe croisée s'écraser sur le poteau (56e).

Malgré quelques fulgurances, l'ESTAC a reculé. L'AJA en a profité en tissant sa toile au fil des minutes, sous l'impulsion d'un Charbonnier très juste dans une position de numéro 10. Mais c'est après la sortie de l'attaquant que les Bourguignons ont recollé au score. Entré en jeu un peu plus tôt, Gaëtan Perrin a égalisé en reprenant un centre parfait de Sinayoko (1-1, 86e). Un dénouement logique, malgré une fin de match assez chaude où Costil a permis aux siens de conserver ce précieux point. Troyes n'avance pas. Auxerre reste invaincu sous Pélissier.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.