L1 (J14) : Rennes s'impose dans les derniers instants face à Nantes

L1 (J14) : Rennes s'impose dans les derniers instants face à Nantes©Media365
A lire aussi

Alessandro Pitzus, publié le samedi 25 novembre 2017 à 19h22

Rennes a remporté le derby contre Nantes grâce à un doublé de Khazri, dont un but dans le money time, lors de la 14eme journée de Ligue 1 (2-1). Sabri Lamouchi tient sa première victoire à la tête du Stade Rennais.

Le debrief
Tout était réuni pour que l'après-midi de Rennes finisse avec ce sentiment de gâchis, comme souvent. Mais cette fois-ci, le Stade Rennais est parvenu à s'élever au-dessus de la mêlée pour aller chercher un succès ô combien précieux pour son moral et la suite de sa saison. Gagner le derby face à Nantes ne lui fera pas oublier tous les tourments du début de saison, mais c'est déjà une bonne base pour Sabri Lamouchi. Le nouveau technicien breton avait misé gros avec sa composition d'équipes sans véritable attaquant de pointe et avec Gnagnon sur le banc. Un risque qui paraissait colossal et qui s'est finalement révélé payant. Parce que Rennes a gagné, mais surtout parce que Khazri s'est montré énorme en inscrivant un doublé.

Contre cette équipe nantaise qui avait, sans surprise, décidé de défendre avant tout et de contrer à l'occasion, les joueurs rennais ont su s'adapter. Maitresse du ballon, la formation de Lamouchi a frappé une première fois juste après la pause alors qu'elle avait dominé les 45 premières minutes. Elle pensait avoir fait le plus dur, notamment après l'exclusion cadeau de Pallois, mais elle a dû cravacher pour arriver au bout de ses peines. Le penalty de Sala consécutive à une faute très évitable de Mexer a refroidi un Roazhon Park qui avait fini par s'enthousiasmer. Quelques frayeurs plus tard, Khazri rallumait la mèche du succès en faisant parler la précision de son pied droit. Ce n'était pas le derby de l'année, c'était plutôt un match haché et rugueux, mais cette victoire-là pourrait bien offrir une deuxième jeunesse à un Stade Rennais qui ne cessait de se morfondre.
Le film du match
10eme minute
Pas inquiété à une trentaine de mètres, Bourigeaud prend sa chance du droit, mais son tir n'est pas cadré.

15eme minute
Première incursion nantaise. Dubois trouve un intervalle et transmet à Sala qui sert Thomasson à contretemps. Le Nantais est obligé de stopper sa course pour tirer du droit. C'est au-dessus.

19eme minute
Après un centre de Lima, Sala se bat avec deux défenseurs rennais et parvient à dévier le ballon de la tête. Koubek ferme bien l'angle, mais cela touche quand même le poteau.

37eme minute
A la réception d'un centre, Sala contrôle de la poitrine dans la surface, mais ne parvient pas à enchainer avec un tir.

41eme minute
Khazri tout proche de trouver l'ouverture. Gourcuff glisse le ballon au second poteau, mais le Tunisien, qui se précipite, se fait contrer.

42eme minute
Ca chauffe devant la cage nantaise. Trouvé dans la surface, Bourigeaud frappe en pivot et oblige Tatarusanu à sortir une belle parade.

45eme minute
Quelle occasion rennaise ! Lea Siliki prend sa chance du gauche à 25 mètres, mais Tatarusanu repousse une nouvelle fois. Le ballon revient sur Bourigeaud qui tente de conclure, mais Pallois se jette héroïquement pour sauver son équipe.

51eme minute (1-0)
Le but rennais !! Très joli travail de Gourcuff qui résiste à une charge des défenseurs nantais pour glisser le ballon à Khazri. Le Tunisien, qui est hors-jeu, crochète Pallois et croise sa frappe. Tatarusanu est battu.

57eme minute
Nantes va finir à dix ! Pallois, qui venait d'être averti six minutes plus tôt, est exclu pour un tacle aussi inutile que stupide sur Khazri.

73eme minute (1-1)
Après une faute de Mexer sur Thomasson dans la surface, Sala transforme le penalty en force plein centre sous la barre. Koubek a été surpris.

88eme minute (2-1)
Le but rennais !!! Après un superbe travail, André centre dans la surface pour Khazri qui croise parfaitement sa frappe. Rennes reprend l'avantage dans les derniers instants.
Tops et flops

TOP 3

Il y avait de quoi être dubitatif en voyant la feuille de match et le positionnement seul en pointe de KHAZRI. Mais Sabri Lamouchi a effectué un pari gagnant. Buteur à deux reprises, le Tunisien a fait très mal à la défense nantaise. Sa vivacité et sa faculté à décrocher à bon escient ont peu à peu fait craquer les deux centraux du FC Nantes. Il a pris de nombreux de coups, mais l'ancien Bordelais n'a jamais perdu le fil. Un match exemplaire.

Avec BOURIGEAUD, les Rennais ne sont jamais déçus. Sur son côté droit, l'ex Lensois affiche toujours les mêmes qualités : de la qualité technique et des frappes lointaines souvent dangereuses. Même quand son équipe semble sur le reculoir, il trouve toujours un moyen pour tenter d'apporter le danger devant. Une abnégation récompensée.

Comme souvent, Nantes n'était pas venu pour déployer un jeu flamboyant, mais heureusement que RONGIER était là dans l'entrejeu pour récupérer un maximum de ballons. Son aisance technique lui a permis de surnager alors que les autres milieux nantais étaient dans les cordes. Indispensable.


FLOP 3

Jusqu'à son expulsion, PALLOIS réalisait plutôt un bon match. Malgré le but de Khazri où il se fait éliminer, il avait réalisé quelques interventions salvatrices en première période. Puis, comme trop souvent, le défenseur central a perdu son sang-froid en commettant deux fautes stupides en l'espace de six minutes. Il a compliqué la vie de ses partenaires.

On a eu beau le chercher pendant la première période, on n'a pas trouvé ILOKI. Totalement transparent et imprécis sur le peu de ballons qu'il a touchés, le milieu offensif de la Maison Jaune n'a jamais été en mesure de sortir la tête de l'eau.

Son erreur, celle qui entraîne le penalty de Nantes, n'a eu finalement aucune incidence. Mais MEXER a quand même été très inquiétant en défense. Pas toujours bien placé, inélégant dans ses interventions et imprécis à la relance, il a manqué de clairvoyance en seconde période.
Monsieur l'arbitre au rapport
Malgré un bon arbitrage, on ne peut pas passer sous silence la position de hors-jeu de Khazri sur le premier but rennais. Pour le reste, les décisions de Monsieur Buquet ont fait sens.
La feuille de match
L1 (14eme journée) / RENNES - NANTES : 2-1
Stade Roazhon Park (25 000 spectateurs environ)
Temps doux - Pelouse en bon état

Arbitre : M.Buquet (5)

Buts : Khazri (51eme et 88eme) pour Rennes - Sala (73eme) pour Nantes

Avertissements : Ha.Traoré (3eme), Lea Siliki (67eme) et Khazri (90eme)pour Rennes - Nakoulma (31eme), Dubois (40eme), Pallois (51eme et 57eme), Diego Carlos (59eme)et Thomasson (82eme) pour Nantes

Expulsion : Pallois (57eme) pour Nantes


Rennes
Koubek (g) (5) - H.Traoré (5), Gélin (6), Mexer (4), Zeffane (5) - André (cap) (6), Lea Siliki (6) puis Brandon (71eme), Bourigeaud (6), Gourcuff (6) puis Gnagnon (81eme), Hunou (5) puis Danzé (89eme) - Khazri (8).

N'ont pas participé : Diallo (g), Figueiredo, Mubele, Tell.
Entraîneur : S.Lamouchi


Nantes
Tatarusanu (6) - Dubois (cap) (6), Pallois (3), Diego Carlos (5), Lima (4) puis Djidji (46eme, 5) - Rongier (6), Ab.Touré (4), Iloki (4) puis Awaziem (62eme), Nakoulma (5), Thomasson (4) puis Girotto (85eme) - Sala (5).

N'ont pas participé : Dupe (g), Djidji, Awaziem, El Ghanassy, Girotto, Bammou, Ngom.
Entraîneur : C.Ranieri

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
8 commentaires - L1 (J14) : Rennes s'impose dans les derniers instants face à Nantes
  • Ou est le chateau des ducs???

  • Les bretons doivent remercier Buquet, il les a bien aidés en expulsant un joueur et en fermant les yeux sur le hors-jeu d'un mètre. Sans cela, Nantes au complet, aurait largement fait jeu égal, pour le moins...

  • Les Nantais ne sont pas contents... je crois!!!

  • Les Nantais ne sont pas contents... je crois!!!

  • Nantes ne peut pas avoir toujours de la chance..... sans proposer du jeu, la défaite est donc logique et méritée même si l'arbitre et les juges de touche sont comme dab, très médiocres