L1 (J13) : Marseille évite le pire en accrochant in extremis Bordeaux

L1 (J13) : Marseille évite le pire en accrochant in extremis Bordeaux©Media365
A lire aussi

Robert LANGER, publié le dimanche 19 novembre 2017 à 23h10

Avec une réalisation de Nicolas De Préville, Bordeaux était en passe de remporter l'affiche de dimanche soir, mais c'était sans compter sur l'abnégation de Marseille qui a fini par égaliser avec Morgan Sanson (94eme). Les Phocéens n'ont pas mis un terme à la série noire en Gironde, mais le pire a été évité.

Le debrief

Après quarante saisons sans la moindre victoire en Gironde, Marseille n'était clairement pas venu pour faire de la figuration ce dimanche soir, mais ça n'a pas empêché les troupes de Rudi Garcia de se faire punir sur la première occasion de Bordeaux. A la suite d'une perte de balle d'André-Frank Zambo Anguissa, Nicolas De Préville s'est chargé de tromper la vigilance de Steve Mandanda (3eme), et le ton de la rencontre était donné. Gênés par le pressing adverse (et l'absence de Luiz Gustavo qui était remplacé par Morgan Sanson), les Phocéens ont eu beaucoup de mal pour développer leur jeu.

Suite à une série de six matchs sans la moindre victoire en Ligue 1, les Marine et Blanc ont su mettre les ingrédients nécessaires pour briser l'élan des coéquipiers de Dimitri Payet (qui n'ont plus perdu en championnat depuis le 10 septembre dernier et une défaite contre Rennes). Le début de seconde période a été un peu plus délicat pour les hommes de Jocelyn Gourvennec, mais l'OM n'a pas été en mesure de faire la différence malgré quelques demi-occasions.

Incapables de trouver la bonne formule sans Luiz Gustavo suspendu et avec un Dimitri Payet décevant, les Olympiens se sont néanmoins accrochés en procédant à plusieurs ajustements au fil des minutes. Le passage en 4-4-2 n'a pas forcément changé grand-chose dans les vingt dernières minutes, mais il a suffi d'une dernière situation pour éviter le pire. A défaut de mettre un terme à la malédiction bordelaise, l'écurie du président Jacques-Henri Eyraud a réussi à arracher un match nul inespéré sur une réalisation de Morgan Sanson (94eme). Alors que Monaco (contre Amiens) et Lyon (face à Montpellier) ont aussi été accrochés, Marseille limite la casse lors de cette 13eme journée. Si ce résultat confirme la force mentale des visiteurs, les partenaires de Jérémy Toulalan ne sont clairement pas au mieux. La soirée risque de laisser des traces...
Le film du match
3eme minute (1-0)
A la suite d'une perte de balle de Zambo Anguissa aux trente-cinq mètres, De Préville se montre plus prompt que M.Sanson. Après s'être emparé du ballon, l'ancien joueur de Lille file plein axe vers le but de S.Mandanda. Alors que Rami essaye d'intervenir, l'attaquant bordelais se met sur son pied droit et délivre une frappe enroulée en glissant. Son tir flirte avec le poteau et ne laisse aucune chance au gardien marseillais qui est battu sur sa gauche.

19eme minute
Kamano percute côté droit et centre en retrait. Alors que De Préville ne peut pas récupérer le ballon, Sankharé arrive lancé et tente sa chance au niveau du point de penalty. Sa frappe sans contrôle du plat du pied gauche ne trouve pas le cadre du but de S.Mandanda qui n'avait pas bougé. Les Phocéens ont eu très, très chaud.

40eme minute
Tir non cadré de Mitroglou ! Après un magnifique contrôle orienté à trente-cinq mètres du but bordelais, M.Sanson percute côté gauche et déclenche un centre à destination de Mitroglou, mais sa reprise de la tête décroisée passe de peu à côté.

47eme minute
Thauvin se charge d'un coup-franc côté droit. Aux abords de la surface bordelaise, le Tricolore opte pour une frappe en force du pied gauche, mais Costil est sur la trajectoire. Le gardien bordelais boxe le ballon au premier poteau.

50eme minute
M.Sanson déborde côté gauche et adresse un centre parfait pour Thauvin. Seul au second poteau, le Tricolore arme une reprise de volée du pied droit qui ne trouve pas le cadre du but de Costil.

85eme minute
Depuis le côté gauche, Malcom décide de remettre en retrait vers Sankharé aux vingt mètres. Alors que sa frappe du plat du pied gauche termine à côté, Lerager était seul à droite du Brésilien...

91eme minute
Derrière un centre dévié légèrement d'Amavi, Mitroglou contrôle de la cuisse dos au but. Dans la surface des Girondins, le Grec se retourne et dévisse sa frappe du pied gauche. Le ballon file nettement au-dessus du but de Costil.

94eme minute (1-1)
Dernière action de la rencontre... et égalisation de l'OM ! S.Mandanda frappe un coup-franc sur la ligne médiane. Alors que Germain et B.Sarr interviennent de la tête, Sabaly dévie du genou et le ballon parvient jusqu'à Sanson. Le milieu de terrain de l'OM contrôle et enchaîne rapidement avec une frappe croisée du pied gauche à ras de terre qui fait mouche.
Tops et flops

TOP 3

En manque de réussite depuis son arrive lors de la dernière ligne droite du Mercato d'été, DE PREVILLE n'a pas été épargné par les critiques, mais l'ancien joueur de Lille a su s'accrocher et ses efforts ont payé ce dimanche soir. Buteur en début de match de match, l'attaquant bordelais a effectué un travail considérable aux avant-postes.

Si Bordeaux a longtemps cru remporter cette affiche comptant pour la 13eme journée de Ligue 1, c'est en grande partie grâce à l'impact du trio LERAGER - OTAVIO - SANKHARE. Disciplinés et incisifs, les Girondins ont gagné la bataille du milieu de terrain et cela a failli être décisif ce dimanche soir. Dommage que Malcom ait tenu à jouer ce dernier ballon...

Après une première période mitigée, M.SANSON est monté d'un cran avec la sortie de Dimitri Payet. Tout n'a pas été parfait, mais l'ancien joueur du Mans et de Montpellier a été à l'origine de la plupart des mouvements marseillais. Repositionné en soutien de Kostas Mitroglou, le numéro 8 de l'OM a su bouger entre les lignes pour déstabiliser les Girondins. Le tout avant de repasser à la récupération et surtout de signer le but de l'égalisation au bout du temps additionnel. Un match plein.


FLOP 3

Orphelin de Luiz Gustavo (suspension), ZAMBO ANGUISSA a connu une entame de match catastrophique. Alors que les Girondins étaient en supériorité numérique au milieu de terrain, le Camerounais perd le ballon qui amène l'ouverture du score des Marine et Blanc. Le numéro 29 n'a pas su hisser son niveau de jeu en l'absence de l'ancien joueur du Bayern Munich et du VfL Wolfsburg.

Attendu comme le maître à jouer de cette équipe de l'OM, PAYET a manqué de justesse sur la pelouse du Matmut Atlantique. Avec quatorze ballons perdus à la pause, on savait d'ores et déjà que ce n'était pas une soirée pour le Tricolore qui n'a pas eu suffisamment d'impact au sein du 4-2-3-1 de Rudi Garcia. Remplacé à la pause par Maxime Lopez, l'ancien joueur de Nantes, de Saint-Etienne, de Lille et de West Ham a déçu pour son retour de blessure.

Confirmé aux avant-postes, MITROGLOU a essayé de davantage participer au jeu marseillais. Le Grec termine la rencontre avec 23 ballons touchés et 94% de passes réussies, mais cela reste insuffisant pour un élément recruté pour quinze millions d'euros l'été dernier. L'ancien joueur du Benfica Lisbonne a fait preuve d'imprécision sur ses rares occasions de la soirée.
Monsieur l'arbitre au rapport
Une prestation un poil mitigée de la part de M.Millot qui aurait notamment pu accorder un penalty aux Girondins en première période. Il y avait bel et bien une faute de Rami sur Sankharé dans la surface de l'OM (33eme).
La feuille de match
L1 (J13) : BORDEAUX - MARSEILE : 1-1
Matmut Atlantique (37 356 spectateurs)
Temps clair - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Millot (4)

Buts : De Préville (3eme) pour Bordeaux - M.Sanson (94eme) pour Marseille

Avertissements : De Préville (22eme), Lewczuk (65eme), Kamano (67eme) et Lerager (73eme) pour Bordeaux - Thauvin (45eme) et M.Lopez (54eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune

Bordeaux
Costil (5) - Sabaly (5), Lewczuk (5) puis Verdon (80eme), Toulalan (cap) (5), Pellenard (5) - Lerager (6), Otavio (6), Sankharé (6) - Malcom (4), De Préville (6) A.Mendy (75eme), Kamano (6) puis J.Cafu (89eme)

N'ont pas participé : Prior (g), Gajic, Plasil, Vada
Entraîneur : J.Gourvennec


Marseille
S.Mandanda (5) - Sakai (4) puis B.Sarr (82eme), Rami (5), Rolando (5), Amavi (4) - M.Sanson (6), Zambo Anguissa (3) puis Germain (74eme) - Thauvin (5), Payet (cap) (4) puis M.Lopez (46eme - 4), Ocampos (4) - Mitroglou (4)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Doria, Abdennour, Njie
Entraîneur : R.Garcia

 
15 commentaires - L1 (J13) : Marseille évite le pire en accrochant in extremis Bordeaux
  • je persiste, mais Ocampos, Njie, Mitroglou, c'est nul !

  • bdx et marseille ont un point commun.......deux équipes de chèvres

  • arretez de pleurer les bordelais car l'année dernière les marseillais aurait du avoir un pénalty et ils auraient gagné!!!! mais là on ne les a pas entendus.

  • Marseille peut grandement remercier l'arbitre pour les 4 minutes de temps additionnel imaginaires et pour son arbitrage à sens unique ( Marseille a joué à 12 ).
    Ce pseudo arbitre à fait preuve d'indigence et d'incompétence tout le long du match, il a délivré un arbitrage crapuleux, c'est scandaleux.
    Il faudra ce rappeler de lui et lui réserver l'accueil qu'il mérite lors de sa prochaine prestation Bordelaise, il a d'ailleurs eu droit à sa sa chanson hier au soir, chanson reprise à l'unisson par le stade hier soir, "L'arbitre E...., L'arbitre E........ "

    On ne vous demande pas qui vous supportez , perso ,je n'ai vu qu' une équipe qui faisait le jeu .68 % d' occupation de balle contre l'autre qui ne faisait que défendre et faire des contres, sa

    On ne vous demande pas qui vous supportez , perso ,je n'ai vu qu' une équipe qui faisait le jeu .68 % d' occupation de balle contre l'autre qui ne faisait que défendre et faire des contres, sa

    On ne vous demande pas qui vous supportez , perso ,je n'ai vu qu' une équipe qui faisait le jeu .68 % d' occupation de balle contre l'autre qui ne faisait que défendre et faire des contres, sans compter le nombre de fautes girondines sur les joueurs Marseillais .Vous voyez penalty sur une simulation mais les encerclement avec les deux bras sur Mitroglou durant les corners pour l' OM ,cela ,les" penos" vous ne les voyez pas .
    Arrêtez de pleurer ,il fallait jouer au foot pour marquer le second pour gagner un match ,pas jouer la défense.

    "Marseille peut grandement remercier l'arbitre pour les 4 minutes de temps additionnel imaginaires " ?????????
    6 changements = 3 mn
    Entrée des soigneurs suite à la blessure de kamano ( je crois??) = 1mn

    3+1= 4 ;-))

  • avatar
    [=pseudo.pseudo] -

    [=reaction.title]

    [=reaction.text]

avatar
[=pseudo.pseudo] -

[=reaction.text]