L1 (J11) : Rennes met fin à la série de Montpellier et retrouve des couleurs

L1 (J11) : Rennes met fin à la série de Montpellier et retrouve des couleurs©Media365

Rémi Farge, publié le samedi 28 octobre 2017 à 22h02

En pleine forme depuis un mois et demi, Montpellier a été stoppé net par le Stade Rennais ce samedi soir. A la Mosson, les Héraultais ont chuté face à des Rennais valeureux et réalistes, qui retrouvent des couleurs.

Le debrief
Il y a dix jours, au plus fort des tensions minant l'ambiance au sein du Stade Rennais, Christian Gourcuff avait confié espérer que la confusion du moment souderait son groupe. Trois matchs plus tard, tous gagnés, le vœu de l'entraîneur rennais semble exaucé. Ce samedi soir, à Montpellier, les Rennais ont enchaîné un troisième succès d'affilée après ceux contre le LOSC en championnat, et à Dijon en Coupe de la Ligue. A la Mosson, les Rouge et Noir ont même fait tomber l'équipe en forme du moment puisque le MHSC restait sur six matchs sans défaite, posant notamment des problèmes à Paris, Monaco, Nice ou encore Saint-Etienne. On attendait les hommes de Michel Der Zakarian au tournant face à un adversaire du même calibre qu'eux, pour voir si le schéma tactique (défense à trois) si efficace contre les gros pouvait fonctionner contre un club du même calibre sur le papier. Et le test n'est pas très concluant. Si les Pailladins ont globalement concédé très peu d'occasions, ils n'ont pas retrouvé leur efficacité offensive et cette capacité à aller vite de l'avant en un minimum de passes.

Devant, Giovanni Sio et Casimir Ninga ont tout raté, butant souvent sur un très bon Tomas Koubek. Bien organisé, le Stade Rennais n'a pas livré un grand match. Après une première période terne où ils se sont contentés de faire tourner le ballon sans avancer, les coéquipiers de Benjamin André ont enfin réussi à casser des lignes au retour des vestiaires jusqu'au but de Brandon, pour sa première en Ligue 1. Privés de la moitié de leur équipe-type, et notamment de leurs trois attaquants favoris (Sarr, Mubele et Khazri), les Bretons se sont réfugiés dans des valeurs de solidarité et de combativité pour signer un deuxième succès d'affilée en championnat, chose qui ne leur était plus arrivé depuis le mois de mai. Avec cette victoire, Rennes remonte à la treizième place et se rassure avant d'accueillir Bordeaux vendredi prochain. Fragilisé il y a encore une semaine, Christian Gourcuff est peut-être en train de sauver sa tête grâce à un groupe décidé à ne pas lâcher. Pour Montpellier, ce faux-pas ne remet pas grand-chose en question. A condition de rebondir le week-end prochain contre Amiens. A la Mosson encore une fois.
Le film du match
1ere minute
Enorme occasion d'entrée pour Montpellier. Bourigeaud ne s'est pas replacé et couvre Sio sur une passe en profondeur de Lasne. Seul devant Koubek, l'Ivoirien rate complètement son coup et permet au Tchèque d'intervenir.

12eme minute
Lancé en profondeur par Mbenza, Sio fixe Bensebaini à l'entrée de la surface puis frappe du pied gauche... juste à côté du but de Koubek.

18eme minute
Maouassa sert Hunou dans la surface mais la frappe de ce dernier est manquée et n'inquiète personne. Sauf qu'en voulant se dégager, Congré remet Maouassa en jeu qui frappe sans se poser de questions. Lecomte est battu mais le tir de l'ancien Nancéien vient mourir au ras du poteau.

56eme minute
Relance catastrophique de Bensebaini plein axe, qui permet à Sessegnon de récupérer d'avancer aux abords de la surface sans gêne. Après une feinte de frappe, l'ancien Parisien arme mais son tir est trop écrasé et Koubek peut se coucher.

59eme minute (0-1)
But de Rennes ! Bien trouvé entre les lignes, Bourigeaud donne un super ballon en profondeur à Brandon. En première intention, l'Espagnol frappe et voit Hilton contrer sa tentative, ce qui trompe le malheureux Lecomte, pris à contrepied.

60eme minute
Brandon tout proche du doublé ! Su un long dégagement de Koubek, André dévie de la tête pour Brandon qui prend Hilton de vitesse et frappe fort, mais Lecomte s'interpose avec autorité.

75eme minute
Quelle occasion pour Montpellier ! Profitant du mauvais alignement de Gélin, Ninga se retrouve seul dans la surface pour reprendre un ballon haut. Le Tchadien tente de contrôler puis de réaliser un ciseau mais se rate complètement. Derrière, Camara a suivi mais bute sur Koubek.
Tops et flops

TOP 3

Déjà très bon contre Lille la semaine dernière, Tomas KOUBEK a encore été déterminant dans la victoire rennaise ce samedi. D'entrée, le gardien tchèque a mis en échec Sio, avant de gagner un autre duel avec l'Ivoirien quelques minutes plus tard. En nets progrès.

Premier match de Ligue 1 et premier but pour BRANDON. L'Espagnol a assurément encore beaucoup de boulot pour s'imposer dans l'élite, mais l'engagement et la détermination dont il fait preuve sont à souligner. A force d'abnégation, il a offert une victoire importante aux Rouge et Noir et est même passé tout près du doublé.

Pour son 50eme match pro, Joris GNAGNON a été solide. Surtout, le défenseur central rennais est l'homme qui déclenche l'action du but de Brandon en trouvant Bourigeaud entre les lignes. Le joueur formé au club retrouve un niveau plus conforme à ce qu'il avait montré la saison dernière.


FLOP 3

Dans tous les bons coups, mais sans aucune efficacité. Voilà comment on pourrait résumer le match de Giovanni SIO ce samedi soir. Dès les premières secondes, l'Ivoirien a raté un face à face. Un échec dont il ne s'est pas remis en vendangeant trop d'occasions.

Buteur mercredi en Coupe de la Ligue, Adrien HUNOU n'a pas confirmé. Titularisé en dernière minute suite au forfait de Khazri, l'ancien Clermontois a été très effacé et n'a pas réussi à monter en puissance à l'inverse de Brandon à ses côtés.

A l'image de sa tentative de ciseau complètement ratée alors qu'il était seul dans la surface, Casimir NINGA n'a rien montré après son entrée en jeu. Si sa présence sur la pelouse a coïncidé avec une domination héraultais, le Tchadien n'a pas participé au mouvement d'ensemble. Bien dommage...
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Bastien a dû sévir dès le début de la rencontre pour réprimer certaines fautes à retardement. Il s'est attiré les foudres des Montpelliérains en ne sifflant pas penalty pour une main de Gnagnon en fin de rencontre. Le défenseur rennais avait en effet touché le ballon de la main...
La feuille de match
L1 (J11) / MONTPELLIER - RENNES : 0-1
Stade de la Mosson (16 000 spectateurs environ)
Temps clair - Pelouse moyenne
Arbitre : M.Bastien (4)

But : Brandon (59eme) pour Rennes

Avertissements : Aguilar (4eme), Skhiri (54eme), Mbenza (61eme) et Congré (95eme) pour Montpellier - Maouassa (24eme) et Bourigeaud (65eme) pour Rennes

Expulsion : Aucune


Montpellier
Lecomte (5) - P.Mendes (5), Hilton (cap) (4), Congré (5) - Mukiele (5), Skhiri (5), Lasne (5) puis Sambia (84eme), Aguilar (4) puis Ninga (62eme) - Sessegnon (4) - Mbenza (5), Sio (3) puis S.Camara (74eme)

N'ont pas participé : Pionnier (g), Cozza, Ikoné, Piriz
Entraîneur : M.Der Zakarian


Rennes
Koubek (8) - H.Traoré (6), Gnagnon (6), Bensebaini (6) puis Gélin (74eme), Baal (5) - Bourigeaud (6) puis Tell (82eme), André (cap) (5), Léa-Siliki (4), Maouassa (5) puis Afonso (89eme)- Hunou (4), Brandon (6)

N'ont pas participé : A.Diallo (g), Danzé, Salles-Lamonge, Janvier
Entraîneur : C.Gourcuff

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
6 commentaires - L1 (J11) : Rennes met fin à la série de Montpellier et retrouve des couleurs
  • oui c est beaucoup de bonheur pour tout les supporters bretons et rennais en particuliers nous avons gagnez nos 3 derniers matchs et je pense que la saisons rennaise est lancer la mauvaise serie qui a durer 1 mois et demi environs nous tout les supporters bretons et rennais oui nous avons soufferts et j imagine que tout le staff technique du club ont egalements ete tres stressees a commencer par l entraineur christian gourcuff mais moi j ai toujours cru en cet homme qui respire l intelligence des bonnes personnes humaines et un homme qui connait sur bout des doigts l organisations collectives pour batir une equipe de football et nous supporters bretons et rennais nous te remerciont christian d avoir tenu bon dans cette epreuve penible que le club a vecu c est l images des grand hommes que de resister envers et contre tous dans les tempetes ah le football c est merveilleux surtout quand les bons resultats s enchainent vive notre chere stade rennais pour toujours

  • Victoire dans le dur, beaucoup de mal à ramener les 3 points. Giovanni Sio toujours aussi inefficace face au but malgré des énormes occasions de marquer. Un match haché et pas vraiment de quoi se rassurer côté Rennais.

  • PETER2 , seriez-vous chargé de porter la bonne parole du Stade Rennais ? Etes-vous sponsorisé par François Pinault ?

    Je ne pense pas que PETER2 soit sponsonrisé par F;PINAULT mais pense plutôt qu'il lit les éditions OUEST FRANCE RENNES et comprends donc très bien ce qu'il veut dire !...

    Je ne pense pas que PETER2 soit sponsonrisé par F;PINAULT mais pense plutôt qu'il lit les éditions OUEST FRANCE RENNES et comprends donc très bien ce qu'il veut dire !...

  • Belle solidarité de cette équipe rennaise avec beaucoup de jeunes et bravo au coach CHRISTIAN GOURCUFF et à ses joueurs
    qui a fait taire tous ces requins affairistes ainsi que ces journalistes qui ne connaissent rien au foot,dépéchez-vous quand meme
    ces messieurs,il ne reste plus beaucoup d'entraineur de la taille de CRISTIAN GOURGUFF,,PUEL a retrouvé un emploi
    Alors un conseil retournez chez vous,ou alors attendez qu'un autre club s'enlse
    Une réaction quand meme pour ces faux supporteurs qui ont mis le feu aux poudres
    Je suis confiant car l'entraineur àl la confiance de FRANCOIS PINAULT qui est un homme sage et réfléchi

    Il est certain que le dérisoire M'sieur Elias, schizophrène paranoide parle et écrit, LUI, pour dire quelque chose. Pauvre de lui !

  • Belle solidarité de cette équipe rennaise avec beaucoup de jeunes et bravo au coach CHRISTIAN GOURCUFF et à ses joueurs
    qui a fait taire tous ces requins affairistes ainsi que ces journalistes qui ne connaissent rien au foot,dépéchez-vous quand meme
    ces messieurs,il ne reste plus beaucoup d'entraineur de la taille de CRISTIAN GOURGUFF,,PUEL a retrouvé un emploi
    Alors un conseil retournez chez vous,ou alors attendez qu'un autre club s'enlse
    Une réaction quand meme pour ces faux supporteurs qui ont mis le feu aux poudres
    Je suis confiant car l'entraineur àl la confiance de FRANCOIS PINAULT qui est un homme sage et réfléchi