L1 (J10) : Un tout petit OM ramène un succès précieux de Nice

L1 (J10) : Un tout petit OM ramène un succès précieux de Nice©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le dimanche 21 octobre 2018 à 23h10

Auteur du but de la victoire sur son seul tir cadré de la soirée, l'OM s'en est bien sorti à Nice ce dimanche (0-1). Diminués par des absences, les Marseillais se satisferont de ce résultat qui les maintient à hauteur de Montpellier, 3eme de L1, avant de recevoir le PSG la semaine prochaine.

Le debrief
L'OM s'en contentera volontiers. Il a rendu une copie très moyenne qui lui a suffi de ramener la victoire de Nice dimanche en clôture de la 10eme journée de L1 (0-1). Les Marseillais restent ainsi au contact du podium, à égalité de points avec Montpellier, qui les devance à la différence de buts. Indigent offensivement, il a inscrit le but de la victoire sur son seul tir cadré de la soirée, comme un symbole de ses immenses difficultés à mettre à mal la défense des Aiglons et à imposer son jeu. Mais la troupe de Rudi Garcia, qui devait composer avec des suspensions (Luiz Gustavo, Lucas Ocampos) et des blessures (Florian Thauvin, Hiroki Sakai), a démontré une solidité pas si commune depuis deux ans pour gérer somme toute facilement son avantage tout au long de la seconde période. Elle en est même à deux clean-sheets consécutifs en L1, ce qui n'était plus arrivé depuis janvier dernier. Pas anodin avant d'aborder une semaine primordiale, avec la réception de la Lazio Rome et du PSG.

Pour la passer sans encombre, les Marseillais devront hausser le ton dans l'animation offensive et la justesse technique, deux domaines où ils ont énormément péché ce dimanche. Les Niçois ont montré bien plus de qualités, notamment au cours d'une première demi-heure séduisante dans le 3-4-3 désormais traditionnel du Gym. Mais chez eux, qui ont étalé d'excellentes intentions de jouer au sol et de repartir proprement de derrière, c'est le dernier geste qui a fait défaut, comme souvent cette saison (seulement 7 buts marqués en 10 journées). Sonnés par l'ouverture du score de l'OM, les Aiglons ont davantage souffert à mettre à mal l'arrière-garde adverse au retour des vestiaires, même s'ils ont remis un coup de collier dans les quinze dernières minutes. Aussi fébriles défensivement, les Niçois ne sont toujours pas récompensés et n'avancent pas au classement (14eme). Tout le contraire de Marseillais qui ont fait preuve d'un pragmatisme rare. Et pourtant, c'est régulièrement une qualité bien utile pour viser le podium en fin de saison.
Le film du match
15eme minute
Ballon récupéré haut par les Niçois, grâce à l'excellent pressing de Boscagli pour couper la relance de B.Sarr. Ça profite à Balotelli, qui hérite du cuir à 25 mètres et arme une bonne frappe du droit. Vicieuse, elle est repoussée sans prendre de risques par S.Mandanda.

24eme minute
Long ballon de Tameze dans le dos de la défense marseillaise à destination de Balotelli. L'attaquant niçois s'emmène bien le ballon sur son contrôle, résiste à Bo.Kamara et enchaîne sur une frappe à rebond dans un angle fermé que S.Mandanda repousse du pied gauche.

42eme minute (0-1)
Bonne combinaison de l'OM sur la droite, avec un une-deux bien exécuté entre Radonjic et B.Sarr. L'ancien Messin déborde avant de centrer en retrait pour M.Sanson, qui efface sur son contrôle Atal, coupable de se jeter naïvement. Le milieu marseillais conclut du gauche au point de penalty.

73eme minute
Saint-Maximin sème le danger avec une nouvelle accélération sur le côté droit. Au bout de sa course, l'ailier niçois centre en retrait pour D.Barbosa, qui remise en retrait vers Cyprien. Ce dernier envoie une frappe surpuissante des 20 mètres, qui frôle le poteau gauche de S.Mandanda.

80eme minute
Corner sur la droite pour Nice. Saint-Maximin centre au second poteau vers Dante, qui bénéficie d'un contre favorable avec le dos de Strootman pour finalement tenter une demi-volée lobée du gauche. S.Mandanda est battu, mais le ballon file juste au-dessus de la barre.
Tops et flops

TOP 3

B.SARR a suppléé Sakai en latéral droit et a rendu une belle copie dans un rôle qu'il apprivoise toujours plus à chaque sortie. Impérial défensivement, à l'image d'un retour décisif sur Balotelli, il a bien fermé son couloir et s'est projeté avec bonheur dans le camp adverse. Passeur décisif pour M.Sanson, qui aurait pu en offrir une deuxième à son partenaire sur une séquence similaire en seconde période.

Auteur d'un gros travail à la récupération dans l'entrejeu, STROOTMAN a donné de la stabilité à son équipe et montré la voie à suivre à ses jeunes partenaires pour ramener une victoire à l'expérience de Nice. L'international néerlandais s'est en particulier révélé précieux dans le dernier quart d'heure, quand l'OM s'est recroquevillé pour tenir son but d'avance.

Brillant dans la construction du jeu, avec notamment des transversales ultra-précises, TAMEZE s'est imposé comme la caution technique de son équipe au milieu. La plaque tournante du jeu niçois a terminé avec le meilleur taux de passes réussies de tous les acteurs de la rencontre, avec 91%. Tout sauf un hasard.


FLOP 3

Loin de sa meilleure forme physique, BALOTELLI a fonctionné sur courant alternatif. Plein d'envie pendant la première demi-heure, il y a fait mal à la défense marseillaise par ses décrochages et sa justesse technique, avant de rentrer dans le rang. Il a montré son mauvais visage en seconde période, avec notamment une tendance récurrente à déserter la surface pour s'excentrer.

Excellent depuis le début de la saison, PAYET est passé à côté de son sujet cette fois. Le capitaine de l'OM a manqué quasiment tout ce qu'il a tenté et n'était pas aussi inspiré qu'à l'accoutumée. Décalé sur un côté droit inhabituel pour lui, il n'a pas eu son influence habituelle sur le jeu marseillais. Encore heureux qu'il n'ait pas compté ses efforts défensifs dans son couloir.

MAOLIDA n'a absolument pas pesé sur les événements dans son rôle d'avant-centre. Très discret dans le jeu, il ne s'est pas créé la moindre occasion et a affiché une fébrilité technique problématique dans l'axe. Trop moyen dans tout ce qu'il a réalisé. Son impact est encore peu évident sur le jeu de l'OM.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match bien maîtrisé de la part d'Amaury Delerue, qui n'a pas eu beaucoup de situations chaudes à négocier. Une prestation très propre.
La feuille de match
L1 (10eme journée) / NICE - MARSEILLE : 0-1
Allianz Riviera (30 000 spectateurs environ)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Delerue (6)

But : M.Sanson (42eme) pour Marseille

Avertissements : Atal (59eme), Dante (84eme) et Balotelli (87eme) pour Nice - Radonjic (91eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Nice
W.Benitez (5) - Hérelle (5), Dante (cap) (5), M.Sarr (4) puis Srarfi (85eme) - Atal (5), Cyprien (5) puis Ganago (78eme), Tameze (6), Boscagli (5) puis D.Barbosa (57eme) - Saint-Maximin (6), Maolida (4), Balotelli (4)

N'ont pas participé : Cardinale (g), R.Coly, Jallet, Walter
Entraîneur : P.Vieira


Marseille
S.Mandanda (6) - B.Sarr (7), Rami (4), Bo.Kamara (6), Amavi (4) - M.Lopez (5), Strootman (6), M.Sanson (6) puis Caleta-Car (78eme) - Payet (cap) (4) puis Hubocan (79eme), Germain (4) puis Mitroglou (90eme), Radonjic (4)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Abdennour, Sertic, Chabrolle
Entraîneur : R.Garcia

Vos réactions doivent respecter nos CGU.