L1 (J10) : Monaco s'enfonce à Strasbourg pour la première de Thierry Henry

L1 (J10) : Monaco s'enfonce à Strasbourg pour la première de Thierry Henry©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 20 octobre 2018 à 22h00

Une boulette de son gardien, Radamel Falcao sorti sur blessure et une demi-heure en infériorité numérique : Thierry Henry a vécu un calvaire à Strasbourg samedi pour sa première sur le banc de Monaco (2-1). L'ASM est désormais 19eme et relégable.

Le debrief
Il faudra plus que la simple nomination de Thierry Henry comme entraîneur pour endiguer la spirale négative de Monaco. La tête toujours pleine de doutes, l'ASM s'est inclinée à Strasbourg samedi pour la première de son nouveau coach sur le banc (2-1). Comme souvent depuis le début de la saison, elle a surtout bénéficié d'une réussite minimale. Tout a commencé avec une énorme faute de Seydou Sy pour l'ouverture du score du Racing peu après le quart d'heure de jeu. Ce n'était que le début du cauchemar qui a impliqué la sortie sur blessure de Radamel Falcao au bout d'une trentaine de minutes et l'expulsion de Samuel Grandsir une centaine de secondes seulement après son entrée en jeu.

Rien, rien de rien n'aura été épargné à Henry pour ses débuts comme entraîneur principal, où certains de ses principes de jeu ont déjà sauté aux yeux, comme la position ultra-haute des latéraux et le rôle particulier des milieux dans la construction des attaques. Mais son équipe transpire le manque de confiance dans toutes les lignes et ce doit être le chantier prioritaire pour la relancer, avant le schéma tactique. Le vice-champion de France en titre est désormais 19eme et relégable, avec le même nombre de points que Guingamp, lanterne rouge. Bien plus haut au classement, Strasbourg occupe désormais la 6eme place, avec 10 points pris sur les cinq dernières journées et un groupe qui a trouvé son équilibre dans le 3-5-2 installé par Thierry Laurey depuis la mi-septembre.

Solide défensivement, même s'il s'est fait des frayeurs sur coups de pied arrêtés, le Racing a parfois manqué de qualité technique pour s'offrir des séquences de conservation. Mais il s'est révélé un poison permanent sur les attaques rapides et a puni l'ASM dans cet exercice. Encore une fois, il a joué avec le feu en fin de match. Mais ses deux buts d'avance à l'entrée du temps additionnel lui ont permis de ne pas trop trembler. Tout le contraire d'une équipe de Monaco qui ne se débarrasse toujours pas de sa fébrilité. S'il en doutait, Henry sait qu'il n'est qu'au début d'un long chemin pour mener sa mission à bien.
Le film du match
16eme minute
Coup-franc pour Monaco à 25 mètres, légèrement décalé sur la droite, suite à une obstruction évidente de S.Mitrovic sur Jovetic. L'attaquant monténégrin s'en charge lui-même et enroule bien au-dessus du mur strasbourgeois. Mais Sels a bien anticipé et s'envole pour repousser avec autorité.

17eme minute (1-0)
Contre-attaque strasbourgeoise avec le départ de Lala sur le côté droit. De loin, l'ancien Lensois adresse un centre magnifique pour la tête de Thomasson au point de penalty. La reprise piquée du milieu du RCSA file directement dans les bras de S.Sy, qui commet une énorme faute de main. Quelle erreur du gardien monégasque !

31eme minute
Coup-franc excentré pour Monaco. Chadli centre dans la surface strasbourgeoise et A.Gonçalves repousse de la tête, directement sur Henrichs, qui se met en position pour tenter un tir. Trop croisé, il se transforme en centre-tir pour Falcao, qui tacle pour devancer Sels et bat le gardien du Racing en deux temps. Mais le but est logiquement refusé pour une position de hors-jeu.

36eme minute
A plus de 30 mètres, Lala prend sa chance d'une frappe tendue. Sur cette trajectoire flottante, S.Sy se troue encore sur son interventiuon et a besoin de deux temps pour se saisir du ballon.

37eme minute
Touche de D.Sidibé pour M.Sylla, tout juste entré en jeu. Le jeune Monégasque résiste à S.Mitrovic et remise intelligemment en retrait pour Aholou, qui envoie une frappe du gauche surpuissante. Sels sort la parade d'un beau réflexe pour s'opposer à ce tir qui était cadré.

38eme minute
Sur le corner qui suit, Chadli le tire sortant et Al.Touré s'impose dans les airs pour placer sa tête au point de penalty. Vigilant au premier poteau, Lala s'interpose de la poitrine avant d'éloigner le danger.

58eme minute
Corner pour Monaco. Tielemans le tire rentrant et Glik coupe la trajectoire pour reprendre du gauche de volée au premier poteau. Sels est battu, mais il est à nouveau sauvé par Lala, bien présent sur sa ligne au premier poteau.

66eme minute
D.Sidibé se remet sur son pied gauche et adresse un centre que S.Mitrovic repousse de la tête. A la tombée du ballon, Grandsir joue le ballon dans les airs sans voir A.Gonçalves et s'essuie les crampons sur le milieu de Strasbourg. Un geste spectaculaire qui vaut un carton rouge à l'ancien Troyen.

84eme minute (2-0)
Encore un contre mené par le Racing, avec N.Da Costa qui attire tout le monde sur la gauche avant de lancer Mothiba, oublié par la défense de Monaco. L'international sud-africain se présente seul face à S.Sy et le bat d'un petit ballon piqué parfait pour doubler la mise.

91eme minute (2-1)
Penalty pour Monaco. L'arbitre indique une faute, pourtant peu évidente, sur M.Sylla, qui n'est pas touché par le tacle de P.Martinez et qui s'écroule avoir frappé dans le mollet de Carole. Tielemans se charge du penalty et loge le ballon dans le petit filet de Sels, qui était parti du bon côté.
Tops et flops

TOP 3

Rien n'arrête LALA. Grand gagnant du passage à une défense à trois de Strasbourg, le latéral du RCSA a réalisé un excellent match dans son couloir droit. Impeccable dans son jeu long, il a délivré une merveille de passe décisive sur un long centre. Il a bien contrôlé les offensives monégasques sur son côté et a même sauvé son équipe à deux reprises sur sa ligne. Tout lui réussit. Vraiment tout.

Lui aussi est en pleine bourre en ce moment. N.DA COSTA a accompli un gros boulot en pointe, par ses appels en profondeur pour faire reculer la défense monégasque ou par sa faculté à conserver les ballons dos au but pour faire monter le bloc. Mothiba à peine entré, il a retrouvé sa complicité avec son compère habituel en attaque et lui a adressé un caviar pour le break.

TIELEMANS est l'un de ceux qui doivent bénéficier de l'arrivée d'Henry sur le banc monégasque, après leur collaboration en sélection belge, et cette première donne des motifs d'encouragement pour la suite. L'ancien d'Anderlecht a clairement pris les clés du camion dans l'entrejeu et a orienté le jeu princier avec intelligence. Buteur sur penalty en toute fin de match.


FLOP 3

Promu gardien numéro 1 avec les forfaits de Subasic et de Benaglio, S.SY a vécu un calvaire pour sa première apparition de la saison avec l'équipe première, sa 6eme en carrière. Il a commis une grosse faute de main sur le seul but du match et a encore fait preuve d'une grande fébrilité sur une autre intervention. Une soirée à vite oublier.

GOLOVIN a toujours droit au bénéfice du doute, la faute à une préparation estivale tronquée par une entorse de la cheville. Mais l'international russe ne donne toujours pas sa pleine mesure sous le maillot de l'ASM. Du déchet technique, peu d'influence dans le jeu et surtout un gros rayé dans la surface du Racing : encore un match insuffisant pour l'une des révélations de la dernière Coupe du Monde.

Deux petites minutes et puis s'en va. A peine entré en jeu, GRANDSIR a écopé d'un carton rouge logique pour un geste plus maladroit que méchant, mais trop dangereux pour que la sanction soit autre. Très apprécié par Henry, l'ancien Troyen a manqué une opportunité de marquer des points.
Monsieur l'arbitre au rapport
Nicolas Rainville a rendu une copie très moyenne, n'arbitrant pas toujours dans le sens du jeu et donnant des coups de sifflet parfois inutiles. S'il a sorti un carton rouge logique pour Samuel Grandsir, il a accordé un penalty plus que douteux à Monaco en toute fin de rencontre.
La feuille de match
L1 (10eme journée) / STRASBOURG - MONACO : 2-1
La Meinau (25 358 spectateurs)
Temps frais - Pelouse bonne
Arbitre : M.Rainville (4)

Buts : Thomasson (17eme) et Mothiba (84eme) pour Strasbourg - Tielemans (91eme) pour Monaco

Avertissements : S.Mitrovic (15eme) pour Strasbourg - Aholou (46eme), Chadli (55eme) et Tielemans (93eme) pour Monaco

Expulsion : Grandsir (66eme) pour Monaco


Strasbourg
Sels (6) - Lala (7), L.Koné (6), S.Mitrovic (cap) (5), P.Martinez (5), Carole (5) - I.Sissoko (6), A.Gonçalves (4) puis Liénard (68eme), Thomasson (6) - Corgnet (4) puis Mothiba (81eme) - N.Da Costa (7)

N'ont pas participé : Kawashima (g), Caci, Grimm, Y.Fofana, Zohi
Entraîneur : T.Laurey


Monaco
S.Sy (3) - D.Sidibé (5), Glik (5), Al.Touré (6), Henrichs (5) - Aholou (5) puis Aït-Bennasser (71eme), Tielemans (6), Chadli (4) - Golovin (4), Falcao (cap) (non noté) puis M.Sylla (37eme / 5), Jovetic (4) puis Grandsir (64eme)

N'ont pas participé : Badiashile (g), Barreca, Ad.Traoré, Pelé
Entraîneur : T.Henry

Vos réactions doivent respecter nos CGU.