L1 (J10) : Le PSG en passe encore cinq contre Amiens

L1 (J10) : Le PSG en passe encore cinq contre Amiens©Media365

Geoffrey Steines, publié le samedi 20 octobre 2018 à 19h05

Comme contre Lyon avant la trêve internationale, le PSG a étrillé Amiens 5-0, en dépit d'une prestation longtemps insipide. Les Parisiens en sont néanmoins à 10 victoires en autant de journées de L1 et ont économisé leurs forces pour la réception de Naples mardi en Ligue des Champions.

Le debrief
Ce PSG dispose réellement d'une marge impressionnante sur le commun des mortels en L1. Comme contre Lyon avant la trêve internationale, Paris a fonctionné sur courant alternatif pour la réception d'Amiens, davantage à cause de lui-même que de l'adversaire cette fois. Mais contre Lyon, le champion de France en titre s'est finalement imposé 5-0 pour porter à 10 journées son début de saison sans le moindre accroc, se rapprochant ainsi du record établi par Tottenham et l'AS Rome. Comme un symbole, les Parisiens pourront l'égaler dimanche prochain, lors d'un déplacement à Marseille qui clôturera une semaine importante, avec entretemps la venue de Naples au Parc des Princes mercredi. Au moins, ils n'ont pas tapé dans leurs réserves avant ces deux échéances, Thomas Tuchel ayant pu faire tourner son équipe (Thiago Silva, Neymar et Thomas Meunier ménagés, Marco Verratti et Angel Di Maria remplacés vite suite à de petites alertes physiques).

Ils ont joué à leur main pendant toute la durée du match, bien aidés par les inspirations d'Angel Di Maria sur coups de pied arrêtés, avec deux passes décisives de l'Argentin sur les deux buts parisiens en première période. Une fois les devants pris au score, ils n'ont pas été embêtés par des Amiénois qui avaient d'abord envie de rentrer sans se prendre une valise et qui n'ont pas vraiment cherché plus loin. Il y avait bien des intentions intéressantes au pressing, sans toutefois l'envie qu'il fallait mettre avec pour qu'il soit efficace. Le PSG a alors déroulé sans forcer, tombant dans un faux-rythme après la pause, jusqu'à un dernier coup de collier en fin de match. Résultat : trois buts inscrits en sept minutes et une nouvelle fessée infligée en L1. Mais les Parisiens, depuis même le coup d'envoi, donnaient l'impression d'être déjà tournés vers la suite et les deux rendez-vous autrement plus excitants qui les attendent. Parce qu'ils savent que ce seront sur eux qu'ils seront jugés.
Le film du match
11eme minute
Draxler décale sur la gauche vers Cavani, à l'angle de la surface. L'attaquant uruguayen fixe Gouano avant de remiser en retrait sur Di Maria, qui enroule une frappe surpuissante vers la lucarne opposée. Il faut une magnifique envolée de Gurtner pour enlever le ballon du but amiénois, qui allait se loger sous la barre.

12eme minute (1-0)
Sur le corner qui suit pour le PSG, Di Maria enroule fort son centre du gauche. Marquinhos coupe la trajectoire au premier poteau et s'impose dans les airs devant Gouano pour placer une reprise de la tête parfaitement décroisée pour trouver le petit filet opposé.

34eme minute
Corner pour le PSG sur la gauche. Cette fois, Di Maria envoie un centre sortant que Cavani coupe au premier poteau. Mais sa reprise manque de puissance pour battre Gurtner, qui repousse habilement sur sa ligne.

42eme minute (2-0)
Nouveau corner pour le PSG. Sur la droite, Di Maria le frappe encore vers le premier poteau, où c'est au tour de Rabiot de s'imposer dans les airs, juste derrière Monconduit. Le ballon entre dans le but avec l'aide du poteau droit de Gurtner.

45eme minute
Une-deux parfait entre Di Maria et Bernat sur le côté gauche. Sur un pas, le latéral parisien adresse un centre au cordeau impeccable dans le dos de la défense amiénoise. Cavani n'a plus qu'à pousser le ballon dans le but vide, mais il rate le plus facile à bout portant. Quel raté inhabituel du Matador !

47eme minute
Servi avec de la réussite par El-Hajjam, Monconduit déclenche une belle frappe croisée du gauche de 20 mètres. Elle contraint Areola à se coucher pour repousser difficilement et Ghoddos est le premier sur le deuxième ballon. Mais l'international iranien bute sur le gardien du PSG, rapide pour se remettre sur ses appuis.

57eme minute
Enième corner frappé par Di Maria et dangereux pour le PSG. L'international argentin le tente directement et Gurtner, en repoussant des deux poings, est tout proche de mettre le ballon dans son propre but. Il est sauvé par l'arête de sa cage.

79eme minute
Corner pour Amiens. Ghoddos enroule fort son centre du droit et Otero s'impose dans les airs au premier Poteau, au-dessus d'un Bernat trop court. Il reprend de la tête à bout portant, mais ça se loge dans le petit filet extérieur d'Areola.

80eme minute (3-0)
Draxler lance sur la gauche Bernat, qui s'arrache pour centrer en bout de course. Son centre est prolongé involontairement par Adenon du bout de la tête et Draxler est oublié par la défense amiénoise pour reprendre d'une tête plongeante au point de penalty. Il prend Gurtner à contre-pied en logeant le ballon dans le petit filet.

82eme minute (4-0)
Servi par Bernat, M.Diaby se joue de Monconduit sur son contrôle et trouve Mbappé dans la surface amiénoise. Dans un angle fermé, l'attaquant des Bleus déniche la faille entre les jambes de Gouano pour laisser Gurtner sans réaction au premier poteau.

87eme minute (5-0)
M.Diaby se lance dans un numéro solitaire. Pas attaqué, il cherche à servir Cavani dans la surface amiénoise. Le ballon est contré par Gouano et revient sur le jeune Parisien, qui bat Gurtner d'une frappe du droit placée au ras du poteau.
Tops et flops

TOP 3

DI MARIA est décidément inarrêtable ce début de saison. Incontestablement le joueur offensif parisien le plus actif, il a mis du rythme dans un match qui en manquait et a régulièrement pris sa chance. Il a surtout délivré des caviars à répétition sur coups de pied arrêtés, avec deux passes décisives sur corner. Sorti à l'heure de jeu pour ne pas prendre de risque avant Naples.

Promu capitaine en l'absence de Thiago Silva, MARQUINHOS a répondu présent. Il a réalisé un match de patron au cœur d'une défense parisienne expérimentale, imposant sa puissance dans les duels et multipliant les excellentes lectures du jeu. Il a couronné le tout de son premier but en championnat depuis 18 mois.

Après avoir bénéficié de deux grosses semaines de repos, avec sa suspension contre Lyon puis la trêve internationale, RABIOT a montré qu'il avait bien rechargé les batteries. Il a retrouvé son volume et son activité du début de saison, avec des courses à foison dans les deux sens. Auteur de son premier but de la tête avec le PSG.


FLOP 3

GANSO a certes de la qualité technique et cela se ressent dans son pourcentage de passes réussies (92%). Mais ce n'est pas pour autant que le milieu brésilien a pesé sur cette rencontre, tant il s'est contenté du strict minimum dans ses courses et n'a pas fait la moindre différence par ses transmissions. Fantomatique même par instants. Amiens devra encore attendre avant de mesurer tout son talent.

Le langage corporel trompe rarement et celui de CAVANI ne dégage pas grand-chose de positif. Le visage fermé, l'attaquant uruguayen a traîné son spleen, enchaînant les mauvais choix et les approximations techniques. Il a surtout raté l'immanquable en première période, histoire d'enfoncer le clou sur son manque de confiance et de relancer le débat sur sa place dans l'équipe-type parisienne.

GOUANO avait promis qu'il avait le plan pour arrêter Mbappé. Mais le capitaine amiénois, natif de la région parisienne et supporter de l'OM, a passé une journée compliquée, comme toute la défense picarde. Impliqué directement sur trois buts parisiens, il n'a pas joué le rôle attendu pour limiter la casse. Problémarique vu son statut.
Monsieur l'arbitre au rapport
Mikaël Lesage a passé 90 minutes très tranquilles, tant le match s'est déroulé sur un petit rythme et sans la moindre histoire. Pour preuve, il n'a pas distribué le moindre carton.
La feuille de match
L1 (10eme journée) / PSG - AMIENS : 5-0
Parc des Princes (35 000 spectateurs environ)
Temps frais - Pelouse excellente
Arbitre : M.Lesage (6)

Buts : Marquinhos (12eme), Rabiot (41eme), Draxler (80eme), Mbappé (82eme) et M.Diaby (87eme) pour le PSG

Avertissement : Aucun

Expulsion : Aucune


PSG
Areola (5) - Nkunku (5), Marquinhos (cap) (7), Kehrer (6), Bernat (6) - Verratti (6) puis L.Diarra (46eme / 5), Rabiot (6) puis Rimane (86eme) - Mbappé (5), Draxler (5), Di Maria (7) puis M.Diaby (59eme) - Cavani (3)

N'ont pas participé : Buffon (g), N'Soki, Bernède, Choupo-Moting
Entraîneur : T.Tuchel


Amiens
Gurtner (4) - Krafth (4), Gouano (cap) (3), Adenon (4), Dibassy (4) - Monconduit (4), Gnahoré (5) puis Blin (81eme) - El-Hajjam (3) puis M.Konaté (67eme), Ganso (3) puis Bodmer (74eme), Ghoddos (5) - Otero (3)

N'ont pas participé : Dreyer (g), Lefort, R.Kurzawa, Timite
Entraîneur : C.Pélissier

Vos réactions doivent respecter nos CGU.