L1 (J10) : Face à des Niçois à mi-temps, Monaco s'offre le derby

L1 (J10) : Face à des Niçois à mi-temps, Monaco s'offre le derby©Media365

Nicolas Kohlhuber, Media365, publié le dimanche 08 novembre 2020 à 19h27

Grâce à une meilleure entame, Monaco s'est offert le derby de la Côte d'Azur face à des Niçois qui ont réagi trop tard (1-2). Les buts d'Axel Disasi et Sofiane Diop permettent à l'ASM de passer la trêve internationale dans le top 5 de la Ligue 1.

En s'imposant à Nice, l'AS Monaco a bonifié son succès du week-end dernier face à Bordeaux et intègre le top 5 de la Ligue 1. Le club de la Principauté a largement dominé des Niçois qui ont réagi trop tard (1-2). Les hommes de Patrick Vieira n'ont joué qu'une mi-temps et ils ont été sanctionnés. Ce manque de régularité sur 90 minutes est inexplicable dans un derby et impardonnable quand on a l'occasion de monter sur le podium du championnat de France comme ce dimanche. Les hommes de Wissam Ben Yedder en ont profité pour mettre au supplice une défense niçoise orpheline de Dante.

Walter Benitez a tout tenté pour repousser les Monégasques

Dès la 3eme minute, Kevin Volland a obligé Walter Benitez à la parade. L'Argentin a repoussé la frappe de l'attaquant monégasque avec l'aide de sa barre transversale. Longtemps, le gardien du Gym a été le meilleur joueur de son équipe. Il était le seul capable de stopper les offensives des hommes de Niko Kovac. Le portier de 27 ans a multiplié les parades pour s'est interposer devant Ben Yedder (4eme, 11eme), Diop (9eme), Gelson Martins (41eme). Le dernier rempart niçois a tout tenté pour garder son équipe dans le match, mais il a fini par craquer face au talent offensif du club du Rocher. Peu avant la demi-heure de jeu, il était impuissant quand Axel Disasi a repris de la tête un corner tiré par Fofana (24eme, 0-1). Au retour des vestiaires, c'est par Sofiane Diop qu'il a été ajusté (53eme, 0-2).

Première victoire monégasque à Nice depuis 2015

L'ASM pouvait aborder la dernière demi-heure avec sérénité. Même en gâchant de nombreuses occasions, les Asémistes avaient fait le break. Mais ces certitudes ont été bousculés quand Patrick Vieira a réalisé un triple changement peu après l'heure de jeu. En profitant d'un moment de flottement, Pierre Lees-Melou a redonné espoir aux Aiglons en profitant d'un ballon mal repoussé par Vito Mannone sur une frappe d'Amine Gouiri (68eme, 1-2). C'était la première véritable occasion niçoise de la partie. C'était presque la seule malgré le visage plus conquérant de Niçois transcendés par les entrées de Rony Lopes et Dan Ndoye. Face à son ancien club, le Portugais a tout tenté mais à l'image d'une frappe pas assez enroulée pour être cadrée, ce n'était pas assez. La réaction des Niçois n'a pas été suffisante pour empêcher les Monégasques de gagner à l'Allianz Riviera pour la première fois depuis 2015 et de revenir à leur hauteur au classement de la Ligue 1.

Vos réactions doivent respecter nos CGU.