L1 (J10) : Au bout de l'ennui, un match nul entre Caen et Guingamp

L1 (J10) : Au bout de l'ennui, un match nul entre Caen et Guingamp©Media365
A lire aussi

Arnaud DEMMERLE, publié le samedi 20 octobre 2018 à 22h35

Sans imagination et inoffensif, le Stade Malherbe de Caen doit se contenter du match nul (0-0) face à une formation de Guingamp bien en place et qui poursuit sa série positive.

Le debrief
La trêve internationale allait-elle couper l'élan de Guingamp ? Après ses sept revers initiaux, l'En Avant a visiblement trouvé la bonne carburation dans cette Ligue 1 et enchaîne un quatrième match consécutif sans défaite (une victoire pour trois nuls). Le plus logiquement du monde. Comme on ne change pas une tactique qui marche, Antoine Kombouaré avait renouvelé son système à cinq défenseurs malgré les absences de Félix Eboa Eboa et surtout du menhir Christophe Kebrat. Le Stade Malherbe de Caen n'est jamais parvenu à se sortir de la toile d'araignée tissée par les Costarmoricains. L'absence du stratège Fayçal Fajr, suspendu, n'y est sans doute pas étrangère. Hormis une tête de Prince Oniangué sauvée sur sa ligne par Etienne Didot, Karl-Johan Johnsson a passé une soirée tranquille. Les Guingampais auraient même pu décrocher la timbale avec un peu plus de justesse dans le dernier geste, mais il n'en fallait pas trop en demander dans une rencontre particulièrement soporifique. Le partage des points n'arrange finalement personne puisque Caen est 12eme avec deux points d'avance sur le barragiste, Nantes, alors que Guingamp reste bonnet d'âne de Ligue 1. Mais il n'est plus seul ! Le club breton est en effet revenu à hauteur de Monaco, battu à Strasbourg (2-1). C'est déjà ça...
Le film du match
44eme minute
Sur un coup-franc côté gauche, sorte de mini-corner, Stef Peeters dépose la sphère sur Prince Oniangué. Le capitaine normand, esseulé dans les 6 mètres, place une tête à bout portant que Didot sauve miraculeusement sur sa ligne avant que Karl-Johan Johnsson ne dégage son camp du poing.

56eme minute
Etienne Didot récupère un ballon dans les 30 mètres adverses, s'avance et décale sur la gauche Nicolas Benezet. Celui-ci centre et trouve au point de penalty Nathaël Julan, dont la reprise est trop molle pour surprendre Brice Samba.

79eme minute
Sur une combinaison à trois, Yacine Bammou tente sa chance sur coup-franc. Sa tentative puissante et rasante est difficilement captée par Karl-Johan Johnsson, pas loin de la bourde devant sa ligne.
Tops et flops

TOP 3

Dans le système proposé par Antoine Kombouaré, Nicolas BENEZET se régale. Véritable électron libre, l'ancien Caennais a posé des problèmes à ses anciens partenaires sans être pour autant décisif. Pas forcément que de sa faute.

Si la défense caennaise n'a pas encaissé de but, elle peut remercier Alexander DJIKU. Impérial dans les airs, sobre dans la relance, il est, surtout, revenu de très loin pour contrer Nicolas Benezet qui filait au but (40eme).

Pour sa première apparition en Ligue 1, le jeune Djegui KOITA, seulement 18 ans, a parfaitement compensé les absences de Christophe Kerbrat et Félix Eboa Ebla dans la charnière à trois éléments de Guingamp. Il a fait preuve d'une grande maturité dans ses interventions et a parfaitement écouté les conseils prodigués par son capitaine Jérémy Sorbon.


FLOP 3


A-t-il piqué un roupillon pendant la rencontre comme la plupart des téléspectateurs devant leur télévision ? Enzo CRIVELLI est en tout cas complètement passé à côté de son match, ne pesant absolument pas sur la défense centrale de Guingamp. Peu mobile, il ne s'est pas assez rendu disponible pour ses partenaires.

Préféré à Casimir Ninga, Yacine BAMMOU n'a pas réussi grand-chose de bon dans son match, multipliant les erreurs techniques et ne parvenant quasiment jamais à prendre le meilleur sur son garde du corps du soir, Pedro Rebocho. Il n'a sans doute pas marqué beaucoup de points aux yeux de son entraîneur, Fabien Mercadal.

Il avait les clés du camion en l'absence de Fayçal Fajr. Saif-Eddine KHAOUI n'a même pas réussi à les introduire dans la serrure. L'ancien Troyen a été transparent du début à la fin. Il a parfaitement été muselé par Etienne Didot ou Guessouma Fofana. Il a logiquement été remplacé à l'heure de jeu par Casimir Ninga.
Monsieur l'arbitre au rapport
M.Ben El-Hadj n'a pas sorti le moindre carton et c'est plutôt rare. Il a sans aucun doute été le meilleur sur la pelouse. Le symbole d'une rencontre insipide, plus proche du match amical qu'une joute de la Ligue 1.
La feuille de match
L1 (10eme journée) / CAEN - GUINGAMP : 0-0
Stade Michel d'Ornano (16 009 spectateurs)
Temps agréable - Pelouse excellente
Arbitre : M.Ben El-Hadj (0)


Caen
B.Samba (5) - Gradit (5) puis Armougom (77eme), Baysse (5), Djiku (6), Guilbert (4) - Oniangué (cap) (5), Peeters (4) puis Deminguet (60eme) - Beauvue (4), Khaoui (2) puis Ninga (60eme), Bammou (3) - Crivelli (3)

N'ont pas participé : Zelazny (g), Imorou, Sankoh, Tchokounté
Entraîneur : F. Mercadal


Guingamp
Johnsson (5) - Rebocho (4), D.Koita (6), Sorbon (cap) (5), Tabanou (5), Ikoko (5) - Benezet (6), Didot (5), G.Fofana (5) puis Phiri (81eme), Blas (5) - Julan (3) puis Rodelin (75eme)

N'ont pas participé : Caillard (g),Che.Traoré, Boudjemaa, Ngbakoto, Phaeton
Entraîneur : A.Kombouaré

Vos réactions doivent respecter nos CGU.