L1 (J1) : Lyon refait le coup de l'été dernier et atomise Strasbourg

L1 (J1) : Lyon refait le coup de l'été dernier et atomise Strasbourg©Media365
A lire aussi

Geoffrey Steines, publié le samedi 05 août 2017 à 22h05

Un doublé de Mariano et un autre de Nabil Fekir ont offert à Lyon une large victoire contre Strasbourg pour ouvrir la saison de L1 (4-0). Comme la saison passée, l'OL s'est régalé d'entrée devant un promu, avec des prestations encourageantes de ses recrues, et pourrait bien être le premier leader du championnat.

Le debrief
Les saisons se suivent et se ressemblent pour l'Olympique lyonnais. En août dernier, il y avait eu démonstration de force contre Nancy à Marcel-Picot lors de la 1ere journée (0-3). Un autre promu est passé à la moulinette en ouverture de la saison de L1 samedi, Strasbourg ayant sèchement subi la loi des Gones dans leur fraichement renommé Groupama Stadium (4-0). Un doublé de Mariano, déjà adopté par le public, et un autre du nouveau capitaine Nabil Fekir quand un hommage était rendu par le public à Maxime Gonalons : il n'y avait pas plus beaux symboles de la réussite, au moins le temps d'une soirée, du lifting estival qu'a opéré l'OL, surtout que Bertrand Traoré a lui aussi brillé. Les hommes de Bruno Genesio ont de bonnes chances d'être les premiers leaders du championnat cette saison, au sortir d'une prestation pleine. Ils ont certes connu un petit quart d'heure de flottement qui aurait pu coûter cher au retour des vestiaires. Mais c'est bien le seul reproche à leur faire, surtout que paradoxalement, ils se sont mis à l'abri dans ce temps faible, avec deux buts inscrits en trois minutes pour définitivement casser le moral des visiteurs.

Parce que les Alsaciens n'avaient pas vu le jour pendant la première période. Trop tendus et maladroits balle au pied, ils n'avaient pas réussi à se sortir du pressing étouffant imposé par l'OL. Séduisants offensivement, les Lyonnais étaient en mouvement permanent et cela s'est logiquement traduit au tableau d'affichage, même s'ils n'ont pas obtenu pléthore d'occasions face à une défense strasbourgeoise dépassée. Les joueurs de Thierry Laurey sont mieux entrés dans le second acte, mais ils n'ont pas validé leur timide domination et ont été punis par leur défense sur un fil pendant toute la partie. Avant d'affronter le Lille de Marcelo Bielsa, le RCSA a pu se rendre compte qu'il avait encore bien du travail pour se mettre au niveau de la L1. Les recrues lyonnaises, elles, y sont déjà, même si Marçal n'a pas toujours donné toutes les garanties nécessaires. Les supporters peuvent néanmoins être rassurés : leurs dirigeants n'ont pas l'air de s'être trompés cet été.
Le film du match
1ere minute
A peine quarante secondes et déjà une première occasion pour l'OL. Décalé sur la droite par Fekir, B.Traoré dépose P.Martinez d'un crochet du gauche et s'infiltre dans la surface. Sa frappe du droit est légèrement déviée et contraint B.Kamara à un bel arrêt. Le ballon revient sur Depay, qui déchire complètement sa reprise à bout portant, même s'il était de toute façon en position de hors-jeu.

23eme minute (1-0)
Servi par Depay, Mariano s'avance sans être attaqué et déclenche une frappe à l'entrée de la surface. Son tir puissant trompe B.Kamara sur sa droite, le gardien strasbourgeois ayant fait le pas de trop sur la gauche en anticipant sur une frappe enroulée.

39eme minute
Excellent coup-franc en faveur de l'OL pour une faute de Mangane sur Marçal à l'entrée de la surface strasbourgeoise. Dans une position excentrée sur la gauche, Depay enroule une frappe puissante sur laquelle B.Kamara ne prend aucun risque en prolongeant le ballon, qui arrivait directement sur lui, en corner.

45eme minute+1
Sur un contre strasbourgeois, J.Martin est repris par Fekir, mais il contre du ventre le puissant dégagement de Marçal. Le ballon revient sur Saadi, dont le centre au second poteau est déposé sur la tête de Liénard. Le milieu du RCSA manque de justesse sur sa reprise de la tête en angle fermé pour inquiéter A.Lopes.

46eme minute
Sur la première séquence de la seconde période, Lala déborde sur la droite et lance involontairement N.Da Costa, oublié par la défense de l'OL. Son centre au cordeau devance la sortie d'A.Lopes et file vers Saadi. Il faut l'intervention de Marcelo pour éviter l'égalisation de Strasbourg.

53eme minute
J.Martin est à la tombée d'un deuxième ballon après une longue passe balance vers Corgnet. En une touche, l'ex-Montpelliérain trouve dans la surface Saadi, couvert par Marçal. L'ancien Stéphanois se retourne vite et enchaîne sur un ballon piqué au-dessus d'A.Lopes qui fuit de peu la lucarne lyonnaise.

55eme minute
Rafael déclenche un centre très aérien et, à la chute, Mariano s'élève plus haut que Mangane au prix d'une belle détente pour placer une reprise de la tête puissante au point de penalty. Cette tentative frôle la barre transversale de B.Kamara.

59eme minute (2-0)
Penalty pour Lyon, P.Martinez commettant une évitable faute sur B.Traoré, auteur d'une prise de balle parfaite pour effacer son adversaire direct avant d'être accroché par derrière. Fekir transforme le penalty en le frappant sur sa droite, même si B.Kamara était parti du bon côté.

61eme minute (3-0)
Salmier et Aholou se gênent quand le premier souhaitait dégager. Auteur d'un mauvais contrôle au départ, Mariano en profite pour filer seul au but et battre B.Kamara d'une finition pleine de sang-froid face à B.Kamara.

87eme minute
D'un bon ballon dans la profondeur, Aholou sert Bahoken à la limite du hors-jeu. L'attaquant strasbourgeois place un petit piqué au-dessus de A.Lopes, mais le ballon est ralenti par le gardien lyonnais. Marçal intervient pour dégager juste devant sa ligne de but.

90eme minute
Suite à un corner mal dégagé par la défense lyonnaise, Sacko trouve Mangane seul dans la surface de l'OL. Le capitaine du RCSA trompe A.Lopes, mais son but est refusé pour une position de hors-jeu logique.

91eme minute (4-0)
Ferri lance Cornet à la limite du hors-jeu dans le dos de la défense strasbourgeoise. Sur un pas, l'ancien Messin remise d'une talonnade vers Fekir, qui conclut d'une frappe limpide du gauche battant B.Kamara.
Tops et flops

TOP 3

Il en faudra davantage pour que MARIANO lève tous les doutes à son sujet, mais son aventure lyonnaise ne pouvait pas mieux débuter. Auteur d'un doublé, il a déjà marqué deux fois plus de buts en L1 qu'en Liga. Mais au-delà de ses deux réalisations inscrites dans des styles différents, l'un en puissance et l'autre avec sang-froid, il a affiché de vraies prédispositions d'avant-centre, à l'image de son jeu de tête séduisant. A suivre, même s'il est encore très perfectible dos au but.

Autre pari estival de l'OL, B.TRAORE a fait aussi mal à la défense strasbourgeoise qu'à celle de Lyon en demi-finale aller de la Ligue Europa en mai dernier. C'est dire... Dès son premier ballon, il a annoncé la couleur et mis au supplice P.Martinez d'un dribble chaloupé. Il les a enchaînés tout au long de la rencontre, a créé des différences sur chaque accélération et s'est même montré intéressant entre les lignes. Que du positif, jusqu'à sa complicité avec Rafael.

Nouveau capitaine de l'OL suite aux départs des cadres pendant l'intersaison, FEKIR a fait honneur à son statut d'un doublé. Il n'a pas toujours pesé sur le jeu de son équipe dans son rôle de meneur derrière l'attaquant de pointe et a disparu de la circulation sur des périodes plus ou moins longues. Mais il a été décisif dans son registre et c'est ce que les Lyonnais attendent de lui cette saison.


FLOP 3

Sale soirée pour P.MARTINEZ. Enrhumé par B.Traoré dès la première minute, le latéral franco-espagnol n'a jamais réussi à sortir la tête de l'eau. Il a pris le bouillon d'un bout à l'autre défensivement et même concédé un penalty évitable en seconde période. Pas bien plus inspiré balle au pied, il a clairement payé son manque de rythme, lui qui n'avait jusque-là disputé que cinq matchs officiels en 2017.

CORGNET n'a pas beaucoup plus joué la saison dernière (11 apparitions toutes compétitions) et cela s'est vu. L'ancien Stéphanois a connu toutes les peines du monde à trouver ses marques dans son couloir gauche, où il a dû défendre avant tout lors de la première période, tout en utilisant rarement à bon escient les rares ballons touchés. Une première sortie compliquée avec le RCSA.

Capitaine de Strasbourg et patron logique de la défense du promu alsacien, MANGANE a vécu un retour dans l'élite difficile. En retard sur l'ouverture du score lyonnaise et battu à maintes reprises par Mariano dans les airs, domaine dans lequel sa taille doit lui permettre de régner, l'ex-Rennais a vite été dépassé par les événements. A lui de corriger le tir au plus vite pour tenir une arrière-garde qui compte sur lui dans la course au maintien.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un penalty accordé logiquement, des avertissements attribués aux bons moments, une partie bien maîtrisée et un arbitrage judicieux pour ne pas casser le rythme : Ruddy Buquet est déjà dans le bon tempo.
La feuille de match
L1 (J1) : LYON - STRASBOURG : 4-0
Groupama Stadium (40 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse excellente
Arbitre : M.Buquet (6)

Buts : Mariano (23eme et 62eme) et Fekir (59eme sp et 91eme) pour Lyon

Avertissements : Mariano (28eme) et Tousart (43eme) pour Lyon - N.Da Costa (44eme), Salmier (64eme) et Sacko (78eme) pour Strasbourg

Expulsion : Aucune


Lyon
A.Lopes (5) - Rafael (7), Marcelo (6), Morel (5), Marçal (5) - Darder (6) puis Ferri (85eme), Tousart (6) - B.Traoré (7) puis M.Cornet (79eme), Fekir (cap) (7), Depay (5) - Mariano (8) puis Maolida (76eme)

N'ont pas participé : Gorgelin (g), M.Diakhaby, Tete, Grenier
Entraîneur : B.Genesio


Strasbourg
B.Kamara (5) - Lala (4), Mangane (cap) (3), Salmier (3), P.Martinez (2) - J.Martin (3) puis Bahoken (81eme), Aholou (5), Liénard (4) puis Gonçalves (75eme) - N.Da Costa (4), Saadi (3) puis Sacko (67eme), Corgnet (3)

N'ont pas participé : Oukidja (g), Seka, Grimm, Blayac
Entraîneur : T.Laurey

Vous êtes responsable des propos que vous publiez.
Merci de respecter nos CGU