L1 (J1) : L'OM n'a joué qu'une mi-temps, ça lui a suffi contre Dijon

L1 (J1) : L'OM n'a joué qu'une mi-temps, ça lui a suffi contre Dijon©Media365

Geoffrey Steines, publié le dimanche 06 août 2017 à 23h07

Bousculé par Dijon pendant les 45 premières minutes et incapable de se sortir par le jeu du pressing du DFCO, l'OM a passé la vitesse supérieure après le repos pour glaner un succès finalement tranquille en clôture de la 1ere journée de L1 (3-0). Mais les Marseillais n'auront pas droit à de telles largesses contre d'autres adversaires.

Le debrief
L'OM a joué dimanche un remake de « Docteur Jekyll et Mister Hyde ». Une première période indigente, une seconde bien plus séduisante et un large succès flatteur à la clé (3-0) : Marseille a fonctionné sur courant alternatif contre Dijon au Vélodrome pour son entrée dans la L1 2017-18. Mais au final, le club phocéen a fait mieux qu'assurer l'essentiel et se retrouve déjà sur le podium du championnat, là où il aimerait être en mai prochain. Au rayon des points positifs, Rudi Garcia retiendra à coup sûr la capacité de son équipe à faire mal à tout moment offensivement et son efficacité après la pause, en se mettant à l'abri avant même l'heure de jeu. Il appréciera aussi l'entrée probante de Clinton Njie, auteur d'un doublé en seconde période, et la confirmation du talent de Valère Germain, excellent dans son rôle d'attaquant de pointe pour animer le secteur offensif de son 4-3-3.

Mais l'entraineur de l'OM n'est pas du genre à se voiler la face. Il y a encore bien du travail à Marseille pour mieux gérer un match à domicile contre un adversaire qui ne boxe pas dans sa catégorie, tant Dijon lui a posé d'incommensurables problèmes durant 45 minutes. Un pressing haut, des sorties de balle bien rodées et une supériorité physique dans les duels : le DFCO a appliqué la recette parfaite pour annihiler le jeu olympien. Le souci, c'est que les visiteurs n'ont pas concrétisé leur domination au tableau d'affichage, par manque de justesse et de sang-froid dans la zone de vérité. L'OM, pourtant bien fébrile défensivement et trop lent pour faire fructifier une possession en sa faveur, s'en est tiré à bon compte. C'est en ayant moins le ballon après la mi-temps que les Marseillais ont fait la différence, preuve qu'ils sont plus à l'aise dans le contre que dans la construction. Voilà un pan de leur marge de progression, qui se situent dans tous les domaines. Mais il est toujours plus facile de travailler dans la victoire, voilà pourquoi elle est si bonne à prendre pour entretenir la dynamique positive de l'été.
Le film du match
3eme minute
Combinaison dijonnaise sur le côté gauche, avec une accélération de Sliti. Il est fauché par Luiz Gustavo, mais l'arbitre laisse l'avantage pour Haddadi, dont le centre est légèrement dévié par Rami. S.Mandanda est attentif à son premier poteau pour sortir le ballon de la lucarne et l'envoyer en corner.

17eme minute
Sur un ballon en profondeur trop long, Saïd s'arrache et gagne le ballon d'un tacle musclé sur Sakai. Il mystifie ensuite Rami d'un crochet en se remettant sur son pied droit, mais il prend sa chance dans un angle très fermé au lieu de chercher Kwon, seul au second poteau.

20eme minute
Suite à un échange avec M.Lopez sur un ballon récupéré haut par l'OM, M.Sanson se retrouve en position de frappe. Il hésite dans un premier temps, avant de prendre sa chance du gauche. Il faut l'envol de Reynet, qui touche le ballon du bout des doigts, pour sauver le DFCO d'une frappe qui se logeait sous la barre.

45eme minute+3
Coup-franc en faveur de l'OM suite à une faute d'Haddadi sur Thauvin. Ce dernier se charge lui-même de le frapper, dans une position excentrée sur la droite. Son tir enroulé passe le mur et contraint Reynet à bien se coucher sur sa gauche, même si le ballon ne prenait pas la direction du cadre.

50eme minute
Double une-deux sur la droite entre Thauvin et M.Lopez, qui se retrouve en position de frappe dans un angle fermé. Sa tentative puissante est repoussée des jambes par un Reynet attentif.

51eme minute (1-0)
Au depart, Luiz Gustavo lance le movement marseillais d'une roulette, avant de décaler Germain sur la droite. L'avant-centre de l'OM attend le bon moment pour déclencher son centre au cordeau vers Njie, qui se jette pour placer une tête plongeante battant Reynet avec la complicité bien involontaire de Rosier.

54eme minute (2-0)
Contre-attaque de l'OM après un dégagement de M.Sanson. D'un contrôle parfait, Germain se met dans le bon sens et renverse le jeu vers Thauvin, qui s'avance pour fixer Yambéré, mis sur le reculoir jusque dans sa surface. L'ailier marseillais glisse finalement le ballon sur la gauche de Reynet, qui avait anticipé de l'autre côté.

58eme minute
Corner pour l'OM sur la droite. Thauvin l'enroule fort du gauche et Rolando coupe la trajectoire pour devancer la sortie hasardeuse de Reynet. Mais la reprise décroisée de la tête par le défenseur portugais file à côté du but dijonnais.

72eme minute (3-0)
Nouvelle attaque rapide lancée par les Marseillais. Après un relais de M.Lopez, Njie part de son côté gauche pour rentrer sur son pied droit. Il efface Balmont d'un petit pont et déclenche un tir des vingt mètres qui lobe Reynet, sa tentative déviée au départ par Rosier prenant une trajectoire improbable.

81eme minute
Thauvin déboule sur la droite et fixe toute la défense dijonnaise avant de trouver Germain dans le dos. L'attaquant de l'OM centre en première intention dans la surface bourguignonne et Thauvin est à nouveau là pour reprendre de la tête au point de penalty, sans parvenir à trouver le cadre.

89eme minute
Décalé sur la droite, Sakai adresse un centre vicieux sur lequel Yambéré s'emmêle les pinceaux. Germain est derrière pour reprendre à bout portant et contraindre Reynet à un magnifique arrêt réflexe pour évier que l'addition ne s'alourdisse.
Tops et flops

TOP 3

GERMAIN n'a pas besoin de pléthore de munitions pour se montrer décisif. Sevré d'opportunités en première période, il a délivré deux passes décisives en trois minutes en début de seconde pour mettre son équipe à l'abri. Utile à souhait dans le jeu, l'avant-centre de l'OM est un modèle d'attaquant travaillant pour le collectif, avec ou sans le ballon. Déjà le nouveau chouchou du Vélodrome.

A l'origine du deuxième but olympien, M.SANSON fut l'un des seuls joueurs de son équipe à surnager au cours des 45 premières minutes. Son activité et sa justesse technique ont fait un bien fou à une formation en souffrance et son influence n'a pas baissé d'un iota jusqu'à sa sortie du terrain à l'heure de jeu pour ménager la monture. Il est l'homme plus de l'entrejeu marseillais en ce début de saison.

Auteur d'une excellente préparation estivale, NJIE a encore marqué des points dimanche. Entré à la pause au relais de Payet, l'attaquant camerounais a claqué le premier doublé en L1 de sa carrière, avec une bonne dose de réussite. Mais son apport dans le jeu en profondeur a donné de l'air à son équipe, comme le souhaitait Garcia à la pause.


FLOP 3

Sorti à la pause en raison d'une douleur aux ischios, PAYET n'avait pas franchement fait honneur à son brassard de capitaine lors de la première période. Le milieu offensif réunionnais a raté tout ce qu'il a entrepris et est apparu très emprunté physiquement. De là à imaginer qu'il n'était pas à 100% de ses moyens dès le coup d'envoi, il n'y a qu'un pas.

HADDADI était plein de bonne volonté et d'intentions positives, mais ça n'a pas suffi. Le latéral tunisien a régulièrement pris le bouillon dans son couloir en phase défensive et s'est révélé trop brouillon pour faire fructifier ses nombreuses montées, en particulier durant la première période. C'est de son côté que sont venues les meilleurs occasions marseillaises.

Avec davantage de justesse technique et de discernement dans ses choix, SLITI aurait certainement pu débloquer la situation pour les Dijonnais. Parce que dans les temps forts du DFCO, nombreux en première période, le milieu prêté par Lille n'a pas manqué de ballons intéressants à négocier. Sauf qu'il les a mal utilisés, au plus grand regret de son équipe.
Monsieur l'arbitre au rapport
Benoît Bastien n'a pas commis la moindre faute dans le contexte toujours particulier du Vélodrome. L'arbitre ne s'est pas laissé influencer au moment notamment de juger deux possibles fautes de main dans le camp dijonnais et a maîtrisé son sujet en s'efforçant de toujours respecter le sens du jeu.
La feuille de match
L1 (J1) : MARSEILLE - DIJON : 3-0
Orange Vélodrome (55 000 spectateurs environ)
Temps ensoleillé - Pelouse bonne
Arbitre : M.Bastien (7)

Buts : Njie (51eme et 72eme) et Thauvin (54eme) pour Marseille

Avertissement : Luiz Gustavo (36eme) pour Marseille

Expulsion : Aucune


Marseille
S.Mandanda (6) - Sakai (5), Rami (5), Rolando (6), Evra (5) - M.Lopez (6), Luiz Gustavo (5) puis Sertic (87eme), M.Sanson (7) puis Zambo Anguissa (60eme) - Thauvin (6), Germain (7), Payet (cap) (3) puis Njie (46eme - 7)

N'ont pas participé : Y.Pelé (g), Hubocan, Ocampos, Cabella
Entraîneur : R.Garcia


Dijon
Reynet (cap) (6) - Rosier (4), Yambéré (5), Lautoa (non noté) puis Varrault (10eme - 5), Haddadi (3) - Kwon (5), R.Amalfitano (5), Marié (4), Sliti (4) puis Sammaritano (59eme) - Saïd (4) puis Balmont (66eme), Jeannot (4)

N'ont pas participé : B.Leroy (g), Lang, Bouka Moutou, Thiam
Entraîneur : O.Dall'Oglio

Le service de gestion de commentaires évolue.

A compter du 29 mars, le Journal de Réactions et la publication de commentaires seront temporairement fermés.

Les discussions autour des sujets qui vous tiennent à cœur resteront prochainement possibles au travers d’un tout nouveau service vous permettant de réagir.

 
4 commentaires - L1 (J1) : L'OM n'a joué qu'une mi-temps, ça lui a suffi contre Dijon
  • heureusement pour Marseille que Dijon ne sait pas où se trouvent les buts et que l'arbitre fasse autant de fautes. 2 Hors jeux qui n'y sont pas et des mains oubliées!! Mais en 2em Marseille mérite sa victoire

  • l arbitrage ??? toujours tres moyen , pour ne pas dire plus !!! mais ce n est pas d hier , et ce n est pas cette année , qu apparemment
    cela va s arranger !!! Mr Bastien , il y a encore des progres a faire !

  • L'OM mérite sa victoire, mais je constate que la saison cadeau au Vélodrome commence très bien pour l'arbitrage même que L'OM cette année n'a pas besoin de ça pour gagner . D'accord avec le commentaire précédent de (cercy) Thauvin mérite le rouge avec ce geste de anti jeu qui provoque la torsion de la cheville de Lautoa, ce magnifique Monsieur Bastien qui siffle 2 hors jeu sur Jeannot en première mi-temps qui filé droit au but qui était inexistant ainsi que le premier but de Ngi est marqué de la main .Bon ! Pour la première journée de Championnat c'est dèjà pas mal comme erreurs je voudrais bien savoir quand nous allons réformer l'arbitrage en France ? Je voudrais savoir Madame Boy de la Tour ce qu'elle en pense en regardant les images si elle prend le temps de les regarder de l'arbitrage à la maison pour certains club de foot Français qui fausse les résultats tout le long du championnat?? J'aimerais bien savoir si la commission des arbitres ce réunit quelquefois pour examiner les énormes erreur qui plombe notre championnat et si il sanctionne des séances d'arbitrage à domicile comme l'a pratiqué Monsieur Bastien Dimanche soir ??

    Pourquoi les spectateurs ne mettent-ils pas la pression (pétitions,banderoles...etc) pour réclamer la vidéo, vraie, comme elle fonctionne si bien au rugby..??

  • L'arbitre n'a commis aucune faute ?
    non il a juste oublié de mettre un carton rouge à thauvin qui a tout simplement "cassé" Lautoa avec un geste d'anti jeu flagrant.
    A partir de là le match a été faussé. Navrant

    C'est clair. Il me semblait que de tirer le maillot ou de déséquilibrer un joueur à l'aide de son bras, c'est un jaune direct !! qui plus est, quand le joueur est blessé grièvement ! Là c'est rouge, rouge VIF !!!