L1 : Guingamp bat Dijon au buzzer et gagne deux places

L1 : Guingamp bat Dijon au buzzer et gagne deux places©Media365
A lire aussi

Rémi Farge, publié le samedi 16 mars 2019 à 22h05

Un penalty transformé par Ludovic Blas en fin de match a permis à Guingamp de battre Dijon dans le match de la peur ce samedi soir. Ce succès permet au club breton de gagner deux places au classement.

Le debrief
On y allait tout droit. Et puis au fond, ce 0-0 entre Guingamp et Dijon était complètement logique. Dans ce duel pour le maintien, ou plutôt pour le barrage en fin de saison, aucune des deux équipes n'est parvenue à prendre l'ascendant. En poussant un peu, on pourrait même écrire qu'aucune des deux équipes n'a réussi à se créer de vraie occasion pendant 90 minutes. Mais sur une sortie ratée par son gardien Bobby Allain, Dijon a été sanctionné d'un penalty à cinq minutes du coup de sifflet final. Une erreur terrible à ce moment de la saison et dans ce type de match, face à un concurrent direct. Surtout que Ludovic Blas ne s'est pas fait prier pour ouvrir son compteur en 2018-19 en prenant le portier bourguignon à contrepied. Un penalty transformé qui a fait sortir le Roudourou de sa torpeur, pour ne pas dire de sa colère. Car c'est paradoxalement au moment où le public breton commençait à gronder fort, avec Marcus Thuram et Ronny Rodelin dans son viseur, que son équipe a trouvé le chemin des filets.

Ce but est très important pour les hommes de Jocelyn Gourvennec. Car avec la lourde défaite de Caen contre Saint-Etienne ce samedi soir (0-5), ils gagnent deux places et se retrouvent donc en position de barragiste, avec un point d'avance sur le DFCO, désormais 19eme. Pour regarder devant, il faudra ne pas avoir peur du vertige, car Amiens, qui est allé chercher un bon point à Angers, conserve sept longueurs d'avance sur l'En Avant. De toute façon, les Guingampais ne sont pas sortis d'affaire. Il faudra encore prendre des points pour espérer se maintenir en fin de saison. Et comme Dijon, pour cela, il faudra montrer autre chose que ce qui a été produit dans ce match de la peur. Un rendez-vous crucial qui a sans doute fait peser une responsabilité trop importante sur les épaules de joueurs fébriles et maladroits. Place maintenant à la trêve internationale, après laquelle Guingamp disputera la finale de la Coupe de la Ligue. Le cœur un peu plus léger, forcément. Alors qu'à Dijon, qui a perdu 7 de ses 8 derniers matchs en L1, l'heure est grave...
Le film du match
6eme minute
Suite à un corner dégagé par la défense de Guingamp, Haddadi prend sa chance du pied gauche à plus de 30 mètres du but adverse. La frappe du défenseur dijonnais est cadrée et Caillard ne prend aucun risque en claquant le ballon en corner.

28eme minute
Nouvelle tentative lointaine pour Dijon. Plein axe, Marié n'est pas chargé et tente une frappe puissante à 25 mètres du but gardé par Caillard. Mais ce dernier est attentif et ne se laisse pas tromper par la trajectoire en repoussant le ballon sur sa droite.

50eme minute
Allain se rate dans les airs sur un corner guingampais. Sorbon hérite du ballon au deuxième poteau et tente de reprendre de volée dans le but vide, mais le capitaine de Guingamp n'a pas le temps d'ajuster son geste du pied gauche et se rate à son tour.

66eme minute
Gros boulot de Phiri qui accélère le jeu guingampais en perforant plein axe. A l'entrée de la surface, il décale Thuram sur sa gauche. Ce dernier fixe Chafik et tente sa chance d'un tir croisé à ras de terre, mais Allain se couche bien.

86eme minute (1-0)
Penalty pour Guingamp ! Allain rate complètement sa sortie et fait tomber Thuram. Pas de doute, il y a bien penalty pour les Bretons. Roux donne le ballon à Blas, qui se présente face à Allain et prend à contrepied le gardien dijonnais.

87eme minute
Oublié par la défense sur un centre de retrait d'Haddadi, Tavares tente un tir à la Trezeguet en finale de l'Euro 2000. Mais l'équilibre n'est pas aussi parfait et la frappe de l'attaquant dijonnais passe juste au-dessus...
Tops et flops

TOP 3

Présent à la récupération, Lebogang PHIRI a encore été le meilleur Guingampais, et de loin. C'est surtout sa faculté à accélérer le jeu sur ses prises de balle qui est aujourd'hui précieuse à son équipe comme il l'a prouvé ce samedi.

Naïm SLITI n'a pas tout réussi, loin de là, mais le Tunisien a le mérite de tenter beaucoup de choses balle au pied. Et il semble bien seul dans ce cas du côté de Dijon. Son activité a permis au DFCO d'aller de l'avant.

Mehdi MERGHEM a fêté sa première titularisation en Ligue 1 ce samedi. L'ancien milieu de Châteauroux a été le Guingampais le plus en vue en première période. Il a beaucoup tenté aux avant-postes pour réveiller l'EAG. Encore trop de déchet cependant...


FLOP 3

Marcus THURAM doit faire beaucoup plus vu la situation dans laquelle se trouve son club. Or ce samedi, l'ancien Sochalien n'a pas existé. Il gâche une belle munition en fin de match, et paradoxalement, c'est un peu grâce à lui que l'EAG gagne puisqu'Allain le déséquilibre et concède un penalty.

Le constat n'est pas nouveau et dure depuis de longs mois : Julio TAVARES est encore resté muet. Pire, l'attaquant de Dijon, désormais délesté du brassard de capitaine, ne s'est créé qu'une seule occasion... à la 87eme minute.

Déjà limite sur certaines sorties aériennes, Bobby ALLAIN coûte le match à ses coéquipiers avec une grosse erreur qui amène le penalty vainqueur de Guingamp dans les dix dernières minutes.
Monsieur l'arbitre au rapport
Un match sans histoire pour M.Lesage, qui a profité du tout petit rythme exercé par les vingt-deux acteurs pour vivre une soirée sans fausse note. Le penalty accordé à Guingamp est justifié.
La feuille de match
L1 (29eme journée) / GUINGAMP - DIJON : 1-0
Stade Roudourou (15 834 spectateurs)
Temps couvert - Pelouse en bon état
Arbitre : M.Lesage (7)

But : Blas (86eme sp) pour Guingamp

Avertissements : Allain (85eme) et Kwon (93eme) pour Dijon


Guingamp
Caillard (5) - C.Traoré (5), Kerbrat (5), Sorbon (cap) (5), Rebocho (4) - Phiri (6), Deaux (non noté) puis Ndong (34eme, 4), Merghem (6) puis Rodelin (72eme) - Benezet (5) puis Blas (80eme), Roux (4), M.Thuram (3)

N'ont pas participé : Johnsson (g), Djilobodji, Didot, A.Mendy
Entraîneur J.Gourvennec


Dijon
Allain (4) - Chafik (5), Yambéré (6), Lautoa (cap) (6), Haddadi (5) - Abeid (4) puis Balmont (62eme), Marié (5) puis Kwon (88eme), R.Amalfitano (5) - Sliti (6) puis Saïd (80eme), Tavares (3), Jeannot (4)

N'ont pas participé : Runarsson (g), Aguerd, Sammaritano, Kaba
Entraîneur : A.Kombouaré

Vos réactions doivent respecter nos CGU.